FIFA

Un youtubeur balance la vérité sur les arrangements entre joueurs pro en FUT Champions

par Cyril Pomathiod

Partager


Vous vous demandez comment les joueurs pro enchaînent les 30-0 sur FUT Champions ? Un youtubeur dévoile les techniques malhonnêtes de la scène pro américaine de FIFA.

Nick est créateur de contenu sur FIFA, mais aussi un excellent joueur Nord Américain qui arrive régulièrement à se hisser dans le top 100 sur FUT Champions. Dans une vidéo sortie le 20 Octobre, il dévoile les techniques utilisées par les joueurs professionnels pour enchaîner les gros scores facilement.

Publicité

Néanmoins, ne vous attendez pas à une astuce de grand mère que vous pourrez reproduire à la maison. Derrière les performances exceptionnelles de ces joueurs se cache en fait un véritable réseau de joueurs pro, s'évitant volontairement durant les Ligues Week End et n'hésitant pas à stream snipe les streameurs s'approchant du top 100.

Nick commence son explication par une constatation simple : depuis des mois, il rencontre un nombre anormalement élevé de joueurs professionnels lors de ses parties en FUT Champions. Le youtubeur explique que dès qu'il s'approche d'un excellent score, il se met à rencontrer énormément de pros.

La clé du mystère est un simple Discord. Par le biais de captures d'écran de conversations, Nick nous montre alors des joueurs qui s'organisent afin de tenter de faire jouer l'un d'entre eux, apparemment le meilleur, contre Nick. L'objectif ? Faire perdre le youtubeur afin qu'il n'atteigne pas le Top 100.

Publicité

Youtube
Youtube
"Il cherche un adversaire", "Beaucoup de gens essayent de l'avoir", "Ouais, il est mort. Y'a pas moyen qu'il batte Agit et moi"

Si les membres de ce Discord s'acharnent ainsi sur le youtubeur FIFA, ce n'est pas par méchanceté ou par simple jeu. Nick explique que ce Discord n'a rien d'une petite communauté de blagueurs. D'après le youtubeur, tous les joueurs de l'eLMS, et énormément d'aspirants professionnels y communiquent.

Ce Discord pourrait donc bien avoir un impact énorme sur le ranking Nord Américain de FIFA, puisque la grande majorité des joueurs figurant dans le Top100 s'y réunissent pour faire en sorte que chacun maintienne sa position et qu'aucun "intrus" ne vienne piquer la place de l'un des membres.

Publicité

En plus du stream sniping subit par Nick, le youtubeur nous montre un autre screenshot. On y voit les joueurs se prévenir les uns les autres lorsqu'ils lancent la recherche d'un adversaire. Le but est évidemment de diminuer les probabilités que deux joueurs du Discord se rencontrent, et donc de maximiser ses chances de croiser des joueurs plus faibles pour acquérir une victoire facile.

On pourrait se dire que ce n'est au final pas très grave, et que ce Discord influe seulement sur un classement en ligne sans grande importance. Pourtant, le classement FUT permet d'accéder à des compétitions officielles EA Sports, avec un cash prize important et donc un potentiel statut de pro à la clé.

Ce Discord, et l'utilisation qu'en font les joueurs de FIFA, fait la pluie et le beau temps sur le Top 100 Nord Américain. Si EA Sports ne réagit pas rapidement, ce système complètement biaisé pourrait empêcher de nombreux joueurs talentueux et honnêtes d'accéder à l'environnement compétitif de FIFA.

Publicité

Hasib7, joueur professionnel de FIFA et membre de ce Discord a tenu à s'expliquer quant à la situation via son compte Twitter :


Publicité

J'ai terminé la vidéo de RTFM (la vidéo de Nick dévoilant l'affaire). Le dodging (le fait que des joueurs évitent de se croiser en jeu) en Week End Ligue existe depuis FIFA 17 dans toutes les régions, c'est une triste réalité, mais c'est la vérité.

Dans la suite de son thread Twitter, le joueur dément avoir participé à du stream sniping, et assure avoir joué sa dernière sessions de FUT sans utiliser le Discord. Quoi qu'il en soit, la pratique du dodging semble être très largement répandue, et on espère qu'EA Sports trouvera rapidement une solution pour faire face à ces pratiques.

Hasib7 précise également que le dodging est pratiqué partout et pas uniquement en Amérique du Nord. Néanmoins, rien n'indique qu'un réseau de cet ampleur sévisse également en Europe ou dans les autres régions du monde. S'il ne fait aucun doute que cette pratique est connue des pros, c'est surtout sa normalisation parmi les joueurs pros américains qui est inquiétante.

Espérons que l'éditeur prenne des mesures afin que FUT Champions dispose d'un environnement compétitif sain, reposant uniquement sur le talent des joueurs et pas sur leur réseau.