EA affirme que la FIFA est un obstacle pour l'avenir de leur jeu - Dexerto.fr
FIFA

EA affirme que la FIFA est un “obstacle” pour l’avenir de la licence

Published: 24/Feb/2022 11:14

by Ludovic Quinson

Share


Si l’on en croit les récentes déclarations du PDG d’Electronic Arts, Andrew Wilson, FIFA 22 pourrait bien être l’un des derniers jeux d’EA SPORTS à arborer la marque officielle de la FIFA.

Un conflit public sur l’exclusivité de la licence fait rage entre EA et la FIFA depuis plusieurs mois maintenant depuis que l’instance de football a ouvert la possibilité de vendre ses droits d’appellation lucratifs à de multiples développeurs dans le domaine des jeux vidéo.

Alors que pendant plus de deux décennies EA a bénéficié d’un accès exclusif à ces droits d’appellation, une déclaration publiée en octobre 2021 a révélé que l’éditeur “explorait” l’option de renommer la série de jeux FIFA.

Advertisement

Des marques commerciales telles que EA SPORTS FC ont notamment été déposées en Europe et aux États-Unis.

Dans un communiqué de presse publié le 7 octobre, EA a déclaré : “En regardant vers l’avenir, nous explorons également l’idée de renommer nos jeux de football EA SPORTS mondiaux.

Cela signifie que nous réexaminons notre accord de droits de dénomination avec la FIFA, qui est distinct de tous nos autres partenariats et licences officiels dans le monde du football.

Depuis lors, la FIFA a annoncé qu’aucun développeur ne pourra exploiter son nom avec des accords d’exclusivité, à l’issue de l’accord actuel. Cela signifie que si Electronic Arts veut poursuivre sa série sous un autre titre, 2K Sports ou un autre studio pourrait alors s’emparer du nom “FIFA” à un certain prix.

Advertisement

Ligue des Champions FIFA
EA SPORTS
EA SPORTS a obtenu l’accord de licences importantes avec notamment les compétitions de l’UEFA, indépendamment de l’accord initial avec la FIFA.

La FIFA est un “obstacle” à EA

Le 23 février, VGC a rapporté que le PDG d’EA, Andrew Wilson, avait informé le personnel de la situation en novembre 2021. Il a déclaré : “Je vais être plus ouvert… plus ouvert que je ne l’ai été avec le monde extérieur.

Nous avons eu une excellente relation avec la FIFA au cours des 30 dernières années. Nous avons créé des milliards de valeurs… c’est énorme. Nous avons créé l’une des plus grandes propriétés de divertissement de la planète.

Je dirais, et c’est peut-être un peu partial, que la marque FIFA a plus de sens en tant que jeu vidéo qu’en tant qu’instance dirigeante du football. Nous ne prenons pas cela pour acquis et nous essayons de ne pas être arrogants. Nous avons travaillé très dur pour essayer de faire comprendre à la FIFA ce dont nous avons besoin pour l’avenir.

Advertisement

Mais l’une des parties les plus frappantes de la déclaration est la description faite par Andrew Wilson sur l’accord actuel. Il déclare :

“En regardant vers l’avenir, nous voulons développer la franchise, et ironiquement, la licence FIFA est en fait un obstacle à cela.”

Griezmannn FIFA
EA SPORTS
L’accord actuel d’EA avec la FIFA lui donne un accès exclusif au contenu de la Coupe du monde.

EA estime pouvoir continuer son jeu de football sans la FIFA

Selon les derniers chiffres connus, la FIFA réclamerait un milliard de dollars tous les quatre ans à EA SPORTS pour qu’ils puissent poursuivre leur partenariat actuel, la licence actuelle expirant après la Coupe du monde 2022 au Qatar.

À ce propos, Andrew Wilson a fait des commentaires sur la Coupe du monde en particulier. Il a ajouté :

“En gros, ce que nous obtenons de la FIFA une année sans Coupe du monde, ce sont les quatre lettres sur le devant de la jaquette, dans un monde où la plupart des gens ne voient même plus la jaquette parce qu’ils achètent le jeu en numérique.

Lors d’une année de Coupe du monde, bien sûr, nous avons accès à la Coupe du monde, mais dans le contexte plus large du football mondial sur une base annualisée, la Coupe du monde n’est pas la chose la plus importante. Nous avons 300 autres licences qui nous donnent le contenu avec lequel nos joueurs s’engagent avec beaucoup de plaisir.

Advertisement

Cette déclaration laisse la porte ouverte à de nouveaux partenaires publicitaires tels que Nike ou Adidas, pour se mettre autour de la table de négociation avec EA SPORTS pour un futur arrangement qui pourrait instaurer un changement de nom de la célèbre série de jeu de football.