E-Sport

OG annonce son équipe VALORANT avec des vétérans de l’Overwatch League

Publié le: 16/Fév/2021 14:01

by Thibaut Vancaeyseele

Partager


Alors que l’e-sport VALORANT est en train de prendre un tournant important dans sa jeune histoire, OG Esports, structure légendaire connue notamment sur DotA 2, annonce son arrivée sur le FPS de Riot Games, avec d’anciennes stars de l’Overwatch League.

On connaissait OG Esports sur DotA 2, puis sur Counter Strike. Voici OG Esports sur VALORANT ! La structure européenne a récemment décidé de s’étendre au nouveau FPS Tactique de Riot Games, dont l’e-sport se développe à vitesse grand V.

Publicité

OG Esports a ainsi recruté les joueurs composant actuellement l’équipe Monkey Business (qui est d’ailleurs le nom originel d’OG Esports). Parmi ces joueurs se trouvent des noms prestigieux. Anciennes stars d’Overwatch et notamment de l’Overwatch League, Dylan « aKm » Bignet, Benjamin « uNKOE » Chevasson et Kevin « TviQ » Lindström seront de la partie.

Les 3 joueurs s’étaient révélés sur Overwatch chez Rogue en 2016, avant que l’Overwatch League ne soit créée. TviQ avait d’ailleurs représenté la Suède lors de l’Overwatch World Cup 2016, et aKm et uNKOE l’ont rejoint à la Coupe du Monde suivante, eux sous les couleurs de la France.

Les 3 joueurs ont par la suite rejoint la toute première saison de l’Overwatch League. aKm chez les Dallas Fuel, fut rejoint par uNKOE en milieu de saison, après un échange en provenance des LA Valiant. TviQ était lui chez les Florida Mayhem.

Ces 3 célèbres compétiteurs ont pris leur retraite d’Overwatch courant 2020, afin de se concentrer sur un autre jeu, Valorant. Ils ont ainsi été rejoints par OniBy et elllement pour former les Monkey Business. Ceux-ci se sont notamment révélés lors de la première étape du VALORANT Champions Tour, en remportant 6 matchs d’affilée, contre des équipes de prestige tels que Team Vitality et Guild Esports.

Publicité

Une équipe qui vise les sommets

OG Esports
OG Esports arrive sur VALORANT, et aKm est de la partie !

La formation disputera ainsi le deuxième Challenger sous de nouvelles couleurs, celles d’OG Esports. L’équipe est accompagnée notamment par daemoN, l’ancien coach des LA Valiant, des Paris Eternal et des Dallas Fuel en Overwatch League.

La première apparition d’OG Esports sur Overwatch se fera donc ce dimanche 21 février, à l’occasion de ce deuxième Challenger, dans lequel OG cherchera à obtenir sa place pour le tout premier Master de l’histoire de VALORANT.

Sébastien « Ceb » Debs et Joahn « N0tail » Sundstein, les co-fondateurs d’OG Esports, n’ont pas tari d’éloges quant à leur nouvelle équipe.

Quand une opportunité d’engager une équipe que vous aimez et dans laquelle vous croyez arrive, il faut parfois simplement la saisir. Ce fut déjà le cas avec CS:GO. Parfois les étoiles s’alignent et vous obtenez l’opportunité de construire quelque chose de vraiment intéressant

daemoN a lui rappelé l’honneur de rejoindre « une écurie si légendaire », dont les valeurs « nous ont inspiré dans la construction de notre équipe et de nos objectifs ».

L’équipe semble d’ores et déjà taillée pour jouer le haut de tableau européen sur cette scène VALORANT naissante. Reste à voir si OG peut, à l’image de leurs équipes DotA 2 et CS:GO, s’implanter fortement et durablement dans l’e-sport VALORANT.

Publicité
Valorant

Nisay, le meilleur joueur EU sur Valorant bannit par Riot pour triche

Publié le: 5/Fév/2021 15:00 Modifié le: 5/Fév/2021 15:19

by Gaston Cuny

Partager


Riot Games a banni le joueur pro Valorant Yasin ‘Nisay’ Gök après avoir été trouvé en train de tricher dans des matchs classés. Le club turc, Beşiktaş Esports, a libéré l’ancien joueur classé n°1 en Europe suite à son interdiction d’un an.

Le 4 février, Riot a révélé la décision de bannir Nisay pendant un an après avoir déterminé qu’il trichait dans les matchs classés. Nisay était à un moment donné en tête du classement Europe après 75 victoires avec une note de 771.

Publicité

Dans un tweet traduit, Riot Turquie a expliqué que l’équipe de protection contre la triche avait déterminé que Nisay avait triché. Il a été banni de tous les événements de Riot pendant 12 mois.

Suite à la décision de Riot, Beşiktaş Esports a annoncé le licenciement immédiat du joueur de 23 ans, car il ne peut plus participer aux prochains VCT Open Qualifiers.

Publicité

Le club devrait agir rapidement pour choisir un cinquième joueur pour la prochaine étape des Challengers 1.

Riot a fait l’objet d’un examen minutieux au cours des derniers mois pour ne pas avoir pris de mesures contre Nisay trop tôt. De toute évidence, il a attiré les réactions négatives de la communauté pour avoir été soupçonné de tricherie pendant un certain temps.

Nisay affirme qu’il a été lésé, affirmant que Riot n’a pas encore produit de preuves de la décision de l’équipe de protection contre la triche.

Publicité

« Je ne suis pas assez stupide pour tricher simplement parce que je suis Radiant dans un match de compétition », a déclaré Nisay en réponse à l’interdiction. « Lorsque nous leur avons demandé quel logiciel tiers, etc. pourriez-vous nous montrer, nous sommes sous la pression de la communauté, et ils ont dit qu’ils ne le feraient pas. Je pense personnellement que j’ai été lésé. »

«S’ils avaient réellement détecté que je trichais, une interdiction permanente aurait été appliquée.»

Nisay demande à l’entreprise de fournir des détails sur son interdiction, quel logiciel tiers a été détecté et quelle triche a été utilisée.

Riot n’a pas encore répondu aux affirmations de Nisay.