E-Sport

Le futur de la Team Vitality, Neo et Nicolas Maurer parlent de leurs projets - CoD, PUBG, Dota et plus

par Nathan Farge

Partager


Dans le dernier épisode de Ask par Rush Esport, Neo et Nicolas Maurer répondent aux questions de la communauté concernant Vitality.

Présente sur de nombreux jeux populaires, Vitality est la plus grosse structure française et certainement l'une des plus grosses au monde. L'équipe a été créée en 2013 par Fabien "Neo" Devide et Nicolas Maurer.

Publicité

Dans une interview d'une heure réalisée par Rush Esport, les deux fondateurs de la structure ont répondu aux questions de la communauté, abordant différents sujets comme l'e-sport Call of Duty, l'équipe PUBG et R6, Dota 2, l'écosystème de l'e-sport ainsi que les projets à venir pour l'organisation.

Un des premiers thèmes abordés était l'équipe Call of Duty étant donné que le FPS d'Activision est à l'origine de la structure et que le CoD Championships qui aura lieu la semaine prochaine sera le premier sans Vitality.

Publicité

Ils évoquent ensuite l'équipe PUBG. Si vous ne l'aviez pas suivi, après deux ans sur le battle royale, la structure s'est retirée de la scène, remerciant son équipe qui avait fait une très mauvaise performance dans la ligue. L'équipe R6 est donnée à titre de comparaison, une équipe qu'ils ont gardé longtemps malgré les résultats mitigés mais qui a fini par fonctionner.

Un moment, une question pour savoir qu'elle avait été la plus belle victoire de Vitality a été posée. Trois performances sur trois jeux différents sont ressorties : la qualifications aux World de League of Legends, le titre de champion de France sur CoD en 2013 ainsi que la victoire à la Coupe du Monde de Rocket-League.

Une des premières grosses victoire de Vitality à l'ESWC CoD 2013.

Publicité

Si la victoire sur Call of Duty à un aspect particulier du fait que c'est une victoire face à un public français, les deux fondateurs ont eu du mal à répondre à cette question puisque, comme le dit Néo, ils ont été sur le podium d'entre 300 et 400 compétitions, ce qui est beaucoup.

Neo et Nicolas Maurer parlent aussi du prochain jeu sur lequel Vitality pourrait aller. Après avoir recruté une équipe Counter-Strike cette année et possédant déjà une équipe LoL, ils pourraient aller sur le dernier gros jeu sur lequel ils ne sont pas encore : Dota 2, bien que cela soit assez compliqué puisque très peu de français jouent à haut niveau et que la scène est très internationale.

Publicité

Finalement, l'interview se termine par l'annonce des projets de la structure, dont l'ouverture du Vitality Performance Center au Stade de France. Mais surtout, Neo tease un énorme projet de 1 000 m2 dans Paris, un projet "titanesque" selon ses dires. "Vous n'êtes pas prêts".

Si vous voulez plus d'informations sur Vitality en général, vous pouvez regarder l'interview très complète d'un peu moins d'une heure.