E-Sport

Les échecs sont-ils de l’e-sport ? Plongée dans ce monde sur Twitch

Publié le: 12/Jan/2021 12:07

by Martin Thibaut

Partager


Les échecs sont un jeu de société dont les règles ont été fixées depuis le quinzième siècle en Europe et qui aurait vu le jour dans le nord-ouest de l’Inde au sixième siècle. En 2020, c’est devenu l’un des succès de l’e-sport le plus improbable.

2020 a été une année sans précédent. Une situation sanitaire mondiale a affecté notre façon de vivre à tous. Pour les échecs, cependant, cela a représenté une période de croissance incroyable.

Publicité

Né du mix parfait de circonstances imprévisibles, le jeu de stratégie a atteint de nouveaux niveaux d’activité en ligne. Cette activité s’est manifestée à la fois par le nombre de streamer y participant, mais aussi grâce à sa popularité auprès des viewers.

Il semble y avoir plusieurs facteurs inextricablement liés que personne n’aurait pu prévoir. Le jeu a un héritage solide datant de plusieurs siècles, la crise sanitaire susmentionnée a rendu les voyages et la socialisation en personne presque impossibles, une série Netflix qui a pris près de 30 ans à produire a été bien accueillie et la méta Twitch en constante évolution est passée aux échecs. C’était une confluence d’événements individuels improbables qui se sont réunis à un moment et qui a propulsé le jeu au premier rang des sports électroniques.

Les échecs prennent le relais

Chess.com est la principale plate-forme du jeu en ligne, à la fois pour les joueurs casu et pour la base de joueurs compétitifs. Ils ont informé Dexerto que 50 000 à 60 000 nouveaux membres rejoignaient le site chaque jour en mars, passant à un incroyable 125 000 par jour après la sortie du Jeu de la dame le 23 octobre 2020.

Publicité
TSM
TSM a été la première organisation d’e-sport à sauter le pas en signant Hikaru Nakamura.

Selon SimilarWeb, une plate-forme d’analyse de site Web qui peut servir d’indication approximative des performances d’un site, brosse un tableau similaire. En octobre 2020, la plateforme indique que Chess.com a enregistré 81 millions de viewers au total. Cela est passé à 116,5 millions de vues en novembre 2020, le mois au cours duquel la série Netflix faisait le plus parler d’elle, et a atteint 162,5 millions de vues en décembre 2020.

Une question qui mérite d’être posée concernant cette montée d’attention est de savoir comment elle affectera l’avenir des échecs.

« Les échecs en ligne sont l’avenir des échecs eux-mêmes en raison de leur accessibilité », a déclaré Nick Barton, directeur du développement commercial chez Chess.com, à Dexerto. « En quelques secondes, vous pouvez jouer à une partie d’échecs avec n’importe qui dans le monde et vous disposez d’une multitude de ressources d’apprentissage telles que des leçons, des analyses et des puzzles à portée de main et la croissance des échecs en ligne, en particulier parmi les nouveaux joueurs, a changé la définition de ce que signifie jouer aux échecs. »

«Les grands événements de fonds ont tellement changé le paysage professionnel qu’à l’avenir, les organisateurs de tournois devront être conscients des événements en ligne importants à l’horizon lorsqu’ils envisagent de planifier et d’inviter des joueurs. Bien sûr, il va y avoir des difficultés croissantes en cours de route, mais les meilleurs joueurs s’habituent de plus en plus à jouer des parties compétitives en ligne. »

Publicité

Comment ceux qui sont impliqués dans les échecs peuvent-ils garantir que le jeu de société soutienne cette croissance et qu’il reste une activité populaire, fructueuse financièrement et plus culturellement impactant ?

Bien que les échecs ne disparaîtraient pas si la hausse de l’année dernière s’atténuait, il est raisonnable de supposer que les personnes impliquées préféreraient que leur sport reste sous les projecteurs.

« Il appartient aux leaders établis du monde des échecs d’être attentifs aux nouveaux joueurs qui découvrent le jeu », a déclaré Barton. «Cela pourrait être Chess.com qui développe de nouvelles fonctionnalités pour aider à aplanir la courbe d’apprentissage pour les nouveaux joueurs, des créateurs comme Hikaru et les sœurs Botez qui trouvent des moyens nouveaux et innovants pour engager leur public, ou les organisateurs de tournois qui trouvent des moyens de connecter les fans avec les joueurs via microphones pendant le jeu compétitif, nouveaux formats compétitifs intéressants, événements LAN hybrides, etc. Chacun a un rôle tacite à jouer. »

«J’ai soutenu que de nombreux nouveaux joueurs d’échecs ne sont pas nécessairement attirés par les échecs afin de pouvoir s’améliorer au jeu lui-même, mais qu’ils sont attirés par les échecs comme un moyen de s’améliorer eux-mêmes. Les échecs ont la qualité unique d’augmenter la fréquence cardiaque tout en améliorant simultanément la cognition, la prise de décision, la créativité et la pensée critique. Si nous pouvons exploiter ce message et si des joueurs occasionnels du monde entier utilisent les échecs en ligne comme plate-forme pour améliorer leurs performances scolaires et professionnelles ainsi que leur vie sociale, je pense que nous avons une formule gagnante sur la durée. »

Du côté français

La montée en puissance des échecs en ligne n’a pas eu le même impact en France qu’outre Atlantique. Le nombre de streamer et de viewers Français intéressé par les échecs est ostensiblement moindre que le reste de la communauté internationale.

Il n’empêche que Domingo aura réalisé une série de stream en conjonction avec Sardoche et BlitzStream durant l’apogée de la popularité de la série Netflix: Le Jeu de la dame.

Cela a tout de même permis à un jeu de niche sur TwitchFR de se faire une place. Ces streams auront été très populaires sur le moment, mais malheureusement auront rapidement perdu l’attention des viewers pour au final presque disparaître du côté français excepté pour BlitzStream.

L’intérêt des organisations

Les échecs devenant un passe-temps favori de nombreuses personnes tout au long de 2020, les organisations de l’e-sport commencent à investir dans le jeu maintenant dans l’espoir qu’il puisse effectivement retenir la majeure partie de son nombre de viewers. Nous avons vu des organisations d’e-sport affluer vers un nouveau titre comme Valorant presque instantanément par peur de manquer le coche, et cela se produit également du côté du jeu. Valorant aura été un échec commercial pour les organisations, les échecs le seront peut-être aussi.

Envy
Les sœurs Alexandra et Andrea Botez ont rejoint Envy en décembre 2020.

Les principaux acteurs de l’e-sport nord-américain, comme Envy Gaming et TSM, ont déjà joué leur coup d’ouverture en recrutant des joueurs d’échecs. La première a signé Alexandra et Andrea Botez, sœurs qui créent du contenu autour du jeu depuis un certain temps. TSM eux, ont recruté le grand maître Hikaru Nakamura.

Ces signatures font vote de confiance dans les échecs de la part des organisations, elles imaginent sûrement que la version en ligne du jeu a encore beaucoup à offrir pour obtenir des viewers sur Twitch et YouTube.

«  Nous adorons les échecs, mais notre décision était plus de juger qu’Alexandra et Andrea étaient de bonnes candidates pour Envy que de faire une déclaration sur la popularité des échecs », a déclaré Andrew Peterman, directeur du contenu d’Envy Gaming à Dexerto concernant la décision de l’organisation. «Que les échecs poursuivent leur trajectoire positive sur Twitch ou qu’ils reviennent à leur niveau de popularité précédent, les sœurs Botez vont continuer à s’imposer comme des incontournables de la communauté de divertissement sur Twitch et YouTube.»

Les organisations du sport électronique se soucient beaucoup plus que de simplement rivaliser de nos jours, elles sont autant engagées dans les médias et le merchandising que leur concurrence avec les autres structures. Cela est principalement dû au modèle économique de l’e-sport, pour le moment, il y a plus d’argent à gagner en contenu et en sponsoring. Ces activités sont également excellentes pour la création de marques et la publicité. Vous devez maintenant tenir compte de tous ces éléments lorsque vous jugez une signature dans l’e-sport, car il y a simplement plus en jeu que juste le jeu.

«Nous considérons TSM non seulement comme une organisation de jeux, mais aussi comme une société de médias et de divertissement, jouant dans la même cour que Netflix, la télévision et le sport», nous a déclaré Walter Wang, chef des opérations de TSM. «Notre objectif est de devenir la plus grande marque de jeux vidéo au monde. Les échecs sont de plus en plus passés du mode hors ligne au mode en ligne, il est donc facile de voir à quel point les échecs se trouvent dans la ligne de TSM. Ils sont extrêmement compétitifs, incroyablement populaires et c’est un jeu qui est de plus en plus joué et consulté en ligne. »

«Nous espérons qu’à mesure que les organisations e-sports commenceront à recruter des joueurs d’échecs et des streamers nous pourrons jouer un petit rôle dans l’augmentation du marché des échecs et amener de nouveaux joueurs qui sont natifs numériquement au jeu. C’est pourquoi nous sommes si engagés. »

Les échecs sont-ils de l’e-sport ?

Il est temps d’arriver à une question qui n’en est pas une, à savoir si les échecs peuvent maintenant être considérés comme un e-sport. Quelle qu’en soit la raison, une part importante des acteurs de l’industrie, qu’il s’agisse des fans ou des dirigeants, ressent le besoin de tout classer proprement dans des casses. Néanmoins, il est facile de faire valoir que la version en ligne du jeu de société remplit les critères en tant qu’e-sport.

Il y a une faible barrière à l’entrée pour les nouveaux joueurs, il y a un écart de compétences tangible entre les joueurs, il est joué de manière compétitive par nature, il y a des moyens d’en vivre en tant que professionnel et il y a une communauté intéressée qui grandit de jour en jour. Les organisations d’e-sports qui ont un pion dans le jeu ne se soucient pas de sa catégorisation, ce qui renforce encore une fois l’état actuel du jeu dans l’e-sport.

« Du point de vue du contenu, cela n’a pas d’importance », a déclaré Peterman. «Les viewers choisissent ce qui les divertit, qu’il s’agisse d’un e-sport, d’un sport traditionnel, d’un jeu de société, d’un jeu télévisé ou de tout autre chose. Notre mission en tant qu’entreprise de divertissement est de répondre à cette demande et de créer du contenu convaincant. »

Wang de TSM est d’accord avec Envy’s Peterman, sur le fait qu’un jeu soit un e-sport ou non n’est pas important vis-à-vis de leur valeur financière. Ils visent à obtenir autant de viewers que possible et veulent servir la communauté dans laquelle ils sont récemment entrés. C’est là que réside le succès pour eux.

« Ce sur quoi nous devrions nous concentrer davantage, c’est ce qui rend le sport, l’e-sport, et les jeux comme les échecs si excitants et passionnants », a-t-il expliqué. «La tension, l’excitation, le dévouement, la passion de toutes ces compétitions, interactions et jeux sont vraiment incroyables et ce sont les traits sur lesquels nous nous concentrons chez TSM. Pour moi, cela n’a aucun sens d’étiqueter certaines choses et de les catégoriser. Au lieu de cela, nous devrions nous concentrer sur les premiers principes sous-jacents du divertissement et de la concurrence. »

Chess.com bénéficiant largement des activités en ligne du jeu, vois de grandes marques du jeu et de l’e-sport s’investir comme un bon signe sur la pérennité des échecs en ligne. Peu importe comment l’on apelle les échecs compétitifs, ce n’est pas nouveau pour eux et c’est un élément important de leur entreprise. Ils continueront de servir leur communauté avec de nouveaux événements, comme PogChamps et Arena Kings, et profiteront de l’audience qu’ils détiennent .

«Les échecs sont ce que les gens veulent que ce soit», a conclu Barton. «Dans les compétitions en ligne, c’est un e-sport. Dans le jeu de plateau IRL, c’est un jeu analogique très respecté. Dans les bureaux des organisations e-sport innovantes, c’est une source massive de futurs fans inexploités. Peu importe la manière dont les échecs sont définis, ils existent depuis des siècles et continueront d’exister longtemps après que le terme e-sport aura disparu. »

Que les échecs réussissent ou non à être largement adoptés dans le monde de l’e-sport, il est clair que les organisations y adhèrent et que les échecs en ligne ont atteint de nouveaux sommets. Reste à voir si ce succès continuera, se maintiendra ou s’écroulera à l’avenir.

Tiré de l’article d’Adam Fitch pour Dexerto.com.

Divertissement

Le streamer Grefg détruit son propre record de spectateurs sur Twitch

Publié le: 12/Jan/2021 9:40

by Gaston Cuny

Partager


Avant la révélation de son propre skin Fortnite Icon Series, le streamer TheGrefg a brisé le record de spectateurs simultanés de tous les temps de Twitch, qu’il avait précédemment battu en décembre lors de l’événement Fortnite Galactus, atteignant plus de 2,5 millions de téléspectateurs pendant son apogée.

Bientôt, le streamer Fortnite et youtubeur TheGrefg obtiendra sa propre tenue dans le jeu Battle Royale, qui plaira à coup sûr aux téléspectateurs et aux fans de longue date. Pour faire teaser le skin, il a commencé à diffuser quelques heures avant la révélation officielle des skins et pendant ce temps, il a fini par battre son propre record pour le stream Twitch le plus regardé.

Publicité

Le record précédent, qui avait également été établi par lui, était de 660 000 téléspectateurs. Lors de la diffusion du 11 janvier, TheGrefg a cependant pu atteindre plus de 2,5 millions de téléspectateurs, brisant complètement les records précédents.

Ce qui est d’autant plus impressionnant, c’est que TheGrefg a attiré la plupart de ces téléspectateurs avant même que la révélation du skin n’ait lieu. L’audience a cependant atteint un sommet quand elle a atteint 2,5 millions. Pour référence, cela signifie que le streamer a battu son précédent record de plus de 1,7 million de téléspectateurs.

Publicité

TheGrefg avait précédemment battu le record du stream le plus regardé lors de l’événement Fortnite Galacus début décembre 2020, qui était auparavant détenu par Ninja, mais à l’époque il avait à peine grincé, ne le dépassant que d’environ 10 000 spectateurs.

Bien que le skin lui-même soit assez cool, en particulier pour les fans du streamer espagnol, le fait qu’il ait pu non seulement faire un nouveau record, mais aussi le briser complètement est incroyablement impressionnant.

Étant donné qu’il a fallu autant de temps pour qu’un streamer individuel atteigne plus de 2 millions, il est prudent de dire que ce type de record ne sera probablement pas battu à nouveau avant très longtemps. Cela étant dit, qui sait, peut-être que TheGrefg épatera à nouveau tout le monde dans quelques mois et battra ce record. Seul le temps nous le dira.

Publicité