E-Sport

Les 10 meilleures organisations e-sport de la décennie

by Cyril Pomathiod
ESL

Partager


Alors que 2020 est tout près, revenons sur les organisations e-sport qui ont marqué les années 2010-2019.

La croissance de l'e-sport a été phénoménale ces 10 dernières années. Si les compétitions de jeux vidéo existent depuis de nombreuses années, on se souviendra de cette décennie comme celle où ce hobbie est devenu un business et que l'e-sport a commencé à remplir les stades.

En 10 ans, l'e-sport a grandi et ses acteurs principaux aussi. Certains noms sont apparus alors que d'autres sont tombés dans l'oubli. Dans cet article, nous revenons sur les 10 organisations e-sport qui ont le plus marqué cette décennie par leur marque iconique, leurs joueurs phares et leur palmarès.

10 - T1 (Anciennement SK Telecom T1)

Lorsqu'on évoque Starcraft et League of Legends, aucune organisation n'a autant dominé la Corée, mais aussi le monde, que T1.

Avant la réfonte de leur identité cette année, raccourcissant SK Telecom T1 en un plus simple mais impactant "T1", la structure coréenne a installé une dynastie jamais égalée sur League of Legends en gagnant 3 titres des Worlds avec son joueur superstar Faker.

Publicité

Sur Starcraft, T1 a pris les devants dès le début de la décennie, avant même que la scène compétitive migre sur le second opus du célèbre jeu de stratégie. Si l'organisation a abandonné le RTS de Blizzard, elle compte bien instaurer s'installer et dominer sur d'autres jeux comme Dota 2, Apex Legends et Fortnite

9 - Natus Vincere

Na'Vi est une, si ce n'est la, structure iconique d'Europe de l'Est. Natus Vincere a construit sa solide réputation sur des jeux comme Counter Strike 1.6 mais a depuis connu le succès sur d'autres jeux.

La structure a notamment gagné le premier THe International sur Dota 2, dispose d'une des meilleurs équipes CS:GO au monde et de la superstar S1mple et a même rémporté la Rainbow Six Siege Pro League Season 10 cette année. Na'Vi dure dans le temps à travers différents jeux, avec toujours un même résultat : le succès.

Publicité

8 - Astralis

Alors que beaucoup d'équipes de ce classement ont connu le succès sur de nombreux jeux, l'Histoire d'Astralis est intimement liée à Counter Strike. Une telle domination sur un jeu est rare, plus encore sur une scène aussi disputée que celle de Counter Strike.

HLTV
HLTV
4 majors dont 3 consécutifs : du jamais vu

Pourtant, Astralis a fait l'exploit de remporter 4 majors, dont 3 consécutifs. Ce simple haut fait leur octroie une place bien méritée dans ce classement, et dans l'Histoire de l'e-sport.

7 - Envy (Anciennement EnVyUs)

EnVyUs, que l'on connait aujourd'hui sous le tag Envy, est une organisation intimement liée aux jeux de tir sur lesquels elle connait le succès depuis bien longtemps.

Si les jeux et les joueurs changent, l'organisation elle est toujours là, maintenant des rosters au plus haut niveau sur plusieurs FPS : CS:GO, Overwatch, Call of Duty... et la structure ne semble pas vouloir lever le pied puisqu'elle s'apprête à concourir en Call of Duty League sous le nom Dallas Empire.

Publicité

6 - OpTic Gaming

Si les rois de Call of Duty d'autrefois ont perdu de la superbe ces dernières années, l'impact de cette structure sur la scène e-sport de cette décennie est indéniable.

Non seulement OpTic Gaming a fait évoluer et prospérer certains des joueurs les plus talentueux de la scène professionnelle Call of Duty, mais la structure a aussi grandement influencé la manière dont les joueurs sont perçus. Avant que cette pratique ne devienne commune, OpTic adoptait déjà une stratégie basée autour du contenu, mettant en avant les talents de la structure pour en faire de véritables stars.

5 - FaZe Clan

Après avoir parlé d'OpTic qui a popularisé la création de contenu autour de ses joueurs, abordons l'équipe qui a su prospérer grâce à cette méthode : FaZe Clan.

Publicité

La structure américaine n'a pas le plus gros palmarès de ce classement, mais est pourtant l'une des organisations e-sport les plus influentes au monde depuis quelques années. Ce savant mélange de compétition et de création de contenu a créé un véritable monstre, regroupant sous ses couleurs de nombreux joueurs sur différents titres majeurs.

Pour beaucoup, FaZe Clan est devenu un lifestyle plus qu'une simple structure e-sport.

4 - G2 Esports

En 2013, l'ancien joueur pro de League of Legends Ocelote créé sa propre équipe et, plein d'ambition, se lance à corps perdu à la conquête de l'e-sport européen. 6 ans plus tard, G2 Esports est l'une des structures emblématiques sur le vieux continent mais aussi dans le monde entier.

G2 a gagné des titres sur CS:GO, Rainbow Six Siege mais surtout sur League of Legends. Si d'autres structures européennes ont connu le succès sur le MOBA de Riot Games, on a vécu en 2019 une année historique : un quasi sans faute d'une équipe européenne sur la scène régionale et internationale.

Publicité

Riot Games
Riot Games
Jamais une équipe européenne n'a été aussi dominante

Si G2 Esports finira par chuter en finale des Worlds 2019, le constat reste le même : en 2019, l'Europe n'était pas un outsider à l'international pour la première fois depuis la victoire de Fnatic en 2011.

3 - Team Liquid

En 2001, un petit site Web d'actualités sur Starcraft voyait le jour : teamliquid.cjb.net.

18 ans plus tard, Team Liquid est l'une des structures e-sport les plus influentes au monde. En effet, le facteur le plus marquant concernant TL est la diversité des scènes sur lesquelles l'organisation a réussi à s'implanter avec succès : Starcraft II, League of Legends, Hearthstone, CS:GO, Smash Bros., Street Fighter V... la liste est longue et Liquid ne semble vouloir manquer aucune opportunité.

Évidement, TL ne serait pas dans ce classement si elle ne connaissait pas le succès. Plus que de cumuler les équipes, l'organisation cumule les titres sur ces différents jeux. Récement, on peut notamment citer leur équipe League of Legends qui domine de façon remarquable la scène nord américaine et qui va viser en 2020 son 5ème titre LCS consécutif.

2 - Fnatic

À ce jour, Fnatic est sans doute la structure e-sport la plus célèbre en Europe et impressionne par la régularité de ses performances.

Sur League of Legends et sur Counter Strike notamment, Fnatic parvient à faire ce dont peu d’organisations peuvent se vanter : figurer parmi les équipes les plus performantes au monde depuis près de 10 ans. Sur LoL, Fnatic a remporté la première édition des Worlds et a depuis décroché 7 titres des LCS (dorénavant LEC), et plusieurs apparitions en phases finales des Worlds dont une en grande finale. Sur CS:GO, le roster Fnatic se sera imposé comme l'un des meilleurs de la décennie malgré quelques périodes creuses.

Avec une immense fanbase et un savoir faire unique, Fnatic est un mastodonte de l'e-sport qui, on l'espère, fera rêver ses fans pendant bien des années encore.

1 - Cloud9

Si Fnatic est l'équipe la plus iconique d'Europe, c'est sans doute Cloud9 qui en est l'équivalent outre-atlantique. Après avoir fait ses armes sur League of Legends avec l'une des line-ups les plus iconiques des LCS NA (Balls, Meteos, Hai, Sneaky et LemonNation.

Mais la structure fondée par l'ancien manager de TSM Jack Etienne ne s'est pas contentée du MOBA de Riot Games puisque la structure s'est dpeuis étendue sur de nombreux jeux : CS:GO, Overwatch (London Spitfire), Hearthstone, Rocket League et bien d'autres.

Blizzard
Blizzard
Derrière les London Spitfire, C9 ajoute un nouveau titre à son palmarès déjà chargé

C9 est notamment apparu à chaque édition des Worlds de LoL depuis sa création, a remporté un major sur CS:Go et l'Overwatch League avec les London Spitfire... qui peut se vanter d'accumuler autant d'exploits sur autant de jeux ?