La KCorp écrit l'histoire en remportant les European Masters - Dexerto.fr
E-Sport

La KCorp écrit l’histoire en remportant un doublé aux EUM de League of Legends

Publié le: 20/Sep/2021 16:06

by Casey Blondeau

Partager


La Karmine Corp était sur les toits du monde ce dimanche 19 septembre en remportant pour la 2e fois d’affilé cette année, la finale des European Masters Summer Split de League of Legends. Un résultat historique à la hauteur des ambitions de la structure.

Ce dimanche se déroulait l’un des événements les plus importants de l’année pour la scène compétitive de League of Legends en Europe, la rencontre entre la Karmine Corp et Fnatic Rising. Alors que l’équipe française, dirigée par Kameto et Prime, n’avait qu’un objectif en tête, réaliser un “back to back” historique dans cette compétition après un premier sacre au printemps, face à eux l’équipe académique de Fnatic ne comptait pas laisser le blue wall s’en tirer comme ça. Retour sur une rencontre endiablée qui s’est jouée jusqu’aux derniers instants.

Publicité

Une KCorp fulgurante…

Après une fin de saison difficile pour la Karmine Corp en LFL, ces European Masters était l’occasion de remonter en pleine forme sur la plus haute marche du podium des ERL. Si la déception était grande pour les fans français de ne pas voir une finale 100% LFL après l’éviction par Fnatic Rising des Misfits Gaming, la KCorp portait sur ses épaules tous les espoirs d’une communauté. Entièrement ralliée derrière l’intimidant blue wall qui a submergé nos voisins européens cette année, des dizaines de milliers de fans ont allumé leurs fumigènes pour éblouir les chats sur Twitch.

Pourtant face à l’équipe emmenée par le coach Striker, un adversaire plus que coriace et dont l’équipe principale a recueilli le petit prince de la toplane lors du Summer split du LEC, Adam “Adam” Maanane, Fnatic Rising. Désormais prêt à s’envoler pour les Worlds malgré une défaite face à Mad Lions lors de la finale du Summer Split, la Darius le plus célèbre de la scène française ne cachait pas son déchirement entre les deux structures.

Publicité

Après une première guerre largement remportée sur les réseaux sociaux par la communauté de la Karmine Corp, il était temps de faire parler les claviers sur la Faille de l’Invocateur et pas un joueur n’a manqué ce rendez-vous à travers un BO5 (Best-of 5) poursuivi jusqu’au bout pour notre plus grand plaisir.

Après deux premières victoires pour la Karmine Corp, avec des compositions de champions identiques, le sort des Fnatic Rising semblait bel et bien scellé…

… face à des Fnatic Rising qui ne lâchent rien

Ce serait pourtant bien mal connaître l’équipe britannique. Loin de s’avouer vaincue et prête à tout pour réaliser un reverse sweep, Magnus “Maxi”  Kristensen, le jungler des Fnatic Rising, mène la vie dure à la KCorp depuis le début de la rencontre. Grâce à un Viego impérial et maîtrisé de bout en bout il permet à ses coéquipiers de tenir et d’opposer une farouche résistance lors des deux parties suivantes.

Publicité

L’étau se ressert, les games sont compliquées, disputées et chaque action semble ouvrir le chemin vers la victoire. Ce serait pourtant sans compter sur la résilience de ces 10 joueurs professionnels bien décidés à ne rien lâcher et à se battre jusqu’à la dernière tourelle du Nexus. Après deux victoires coup sur coup des Fnatic Rising, l’ambiance commence à changer auprès d’un public qui y croit encore malgré le 2-2 et se rassure avec des “Y’a R” spammés dans le chat de la chaîne OTPLoL_ où Kameto commentait les parties, quitte à y perdre définitivement sa voix.

La tension est à son sommet entre les deux équipes pour la dernière game du BO qui sacrera la France ou la Grande-Bretagne du titre de la meilleure équipe d’Europe.

Publicité

Le double sacre salvateur de la Karmine Corp

Enfin, après plusieurs heures d’affrontement, la Karmine Corp ploie mais ne brise pas sous la pression. Assommant coup sur coup les Fnatic Rising dans une cinquième game expéditive, le collectif montre ce qu’il sait faire de mieux, jouer ensemble jusqu’à la limite. C’est la délivrance ultime auprès des joueurs comme des fans lorsqu’enfin, le Nexus adverse tombe pour la troisième et dernière fois.

La victoire est là et la Karmine Corp assoit définitivement sa domination sur le toit de l’Europe avec son titre historique de double championne d’Europe des EUM 2021.

Publicité

Les joueurs de ce roaster légendaire resteront à jamais gravés dans la mémoire du League Of Legends français. S’il est probable après un tel exploit, qu’une partie de cette équipe se sépare durant le mercato de la présaison à la fin de l’année (à l’image d’Adam parti disputer le Summer Split en LEC), l’histoire est écrite et la Karmine Corp a montré que rien n’était impossible.

L’explosion de joie sur Twitter

Comme toujours, les ultras de la KCorp savent se faire entendre sur les réseaux sociaux et ce sera plus d’un million de tweets qui seront postés durant toute cette rencontre et les heures qui suivront. Une fête d’autant plus folle qu’en parallèle, la toute fraîche équipe de Rocket League aura remporté le WePlay Esport Invitational sur Rocket League en battant BDS, l’une des plus grosses équipes de la compétition.

Une joie indescriptible s’empare alors des deux fondateurs de la structure qui ne cachent pas leur émotion devant ces victoires.

Il est maintenant certain que ce 19 septembre restera mémorable pour tous les fans français de League of Legends, faisant briller encore plus l’esport en France.