E-Sport

BDS contre KCorp en LFL, un choc au goût de première place

Publié le: 10/Fév/2021 16:35

by Alexandre domingues

Partager


L’équipe suisse BDS affronte ce mercredi soir, à 21h, les français de la Karmine Corp sur League of Legends dans un choc à enjeux : le vainqueur prendra la place de leader de la LFL.

C’est l’une des affiches les plus attendues de ce début de saison. La team BDS rencontre la Karmine Corp dans un duel entre les deux premiers ex-aequo. Le vainqueur de cette rencontre attendue prendra les rênes de la LFL (si Misfits l’emporte ce soir, ils seront à égalité avec le gagnant de cette affiche), la première division tricolore. 

Publicité

Ces deux formations présentent un bilan comptable similaire (5 victoires, 2 défaites), demeurent toutes les deux sur trois victoires consécutives et, bien qu’elles aient des façons de jouer différentes, une excellente ambiance et communication permet aux rosters respectifs de rester soudés. Ces deux équipes, participant toutes les deux à leur premier segment du championnat français, rêvent déjà des playoffs.

BDS, une agressivité signature

BDS a défrayé la chronique en amont de la saison. Son arrivée fracassante au sein de la ligue, sa possibilité d’aligner beaucoup d’argent (souvent plus que les autres équipes) et de s’offrir les meilleurs joueurs possibles ont amené beaucoup de spéculation autour de la structure suisse. Seulement, depuis le début de ce Spring Split, la formation déroule et prouve que sa place est bien parmi les prétendants au titre.

L’identité de BDS se révèle premièrement dans la draft, Dinep (l’entraîneur) faisant certainement partie des coachs hésitant le moins à choisir des champions agressifs, très forts en début de partie. En témoignent le Lucian et le Jayce de Xico, deux champions qui mettent beaucoup de tempo en early. Leurs deux défaites sont assez différentes : la première face à Izi Dream résulte d’une incapacité à finir la partie tandis que la seconde, face aux Misfits Premier, découle plus d’une domination de leurs adversaires. Mais à chaque fois, BDS ne s’est jamais laissé faire et a toujours cherché à compenser des mauvaises actions. La marque d’une grande équipe.

Publicité

Adam, le facteur X de la Karmine Corp

Là où iBo, le toplaner de BDS, passe plus de temps en “weak side” (c’est-à-dire loin de son jungler et des ses alliées), Adam, son homologue de la KC, est beaucoup plus sollicité par ses coéquipiers. Un choix facilité par la personnalité du jeune prodige français, qui aspire toujours à faire la différence, mais aussi de par le type de champions qu’il joue, des bruisers capables de dominer son adversaire. Réputé pour s’engager dans des escarmouches, parfois malgré les avertissements de ses coéquipiers, Adam s’est vite adapté à la LFL et fait déjà partie de ses meilleurs toplaners.

La Karmine Corp met également l’accent sur le contrôle des dragons. Avec 67% de dragons récupérés (parmi tous ceux mis en jeu dans leurs parties), la formation de Kameto est première dans ce classement là, ce qui leur permet d’entrevoir les fins de parties avec aisance. Enfin, si BDS a, en moyenne, 1860 golds d’avance sur son adversaire à 15 minutes, la KC en possède, elle aussi en moyenne, 216 de retard sur son opposant. Un chiffre un peu barbare qui veut dire que la formation suisse tente d’imposer son rythme d’entrée de jeu alors que la structure du sud de la France préfère en garder sous la pédale… et sait comment remonter la pente.

Publicité

Le programme de la 8e journée de LFL :

19h : Izi Dream vs Misfits Premier
20h : Vitality Bee vs Gamers Origin
21h : Karmine Corp vs BDS
22h : LDLC OL vs Solary
23h : GameWard vs MCES

League of Legends

Vitality.Bee vs GamersOrigin en LFL, embuscade attendue sur la botlane

Publié le: 8/Fév/2021 16:30

by Thibaut Vancaeyseele

Partager


La LFL continue dès mercredi 10 février, et la ligue française de League of Legends nous offre pour ce début de 4ème semaine un choc entre deux géants de la scène League of Legends française : Vitality.Bee et Gamers Origin. Un affrontement qui s’annonce grandiose au vu de la rivalité entre les deux équipes.

Après 3 semaines fortes en émotions et en rebondissements, la LFL revient pour une 4ème semaine, qui sonne la fin de la phase aller du Spring Split. Après la journée du jeudi 9 février, chaque équipe aura affronté toutes les autres une fois, et le classement nous donnera ainsi un aperçu clair de ce début de saison 2021.

Publicité

Certaines équipes ont déjà tiré leur épingle du jeu. Les petits nouveaux de Karmine Corp et de Team BDS, ainsi que les archi-favoris Misfits Premier règnent en trio sur la ligue.

Tout peut encore changer cependant. Le classement est très resserré, et de grandes équipes, comme GamersOrigin ou Vitality.Bee sont en embuscade.

Publicité

Deux structures géantes de la scène française

Ces deux équipes s’affrontent en début de 4ème semaine. Au fil des années, Vitality et GamersOrigin ont su s’imposer comme deux des plus grandes structures françaises sur LoL.

La première est évidemment la figure de proue. Seule structure française en LEC, Vitality n’a cependant que très peu connu le succès avec son équipe académique. Depuis l’année faste de l’équipe en 2018, avec la victoire en Open Tour France (avant que la LFL ne soit créée), Vitality.Bee a du mal à se maintenir tout en haut de la ligue française. Son meilleur résultat, une finale au Summer 2019, a vite été éclipsé par une saison 2020 décevante, avec une 4ème puis une 6ème place au Summer, hors des playoffs pour la première fois de son histoire.

Riot France
Depuis la finale de l’Open Tour 2018, GO domine largement Vitality

En face, GO n’a pas à rougir de son parcours ces dernières années sur la scène française. Finaliste malheureux de l’Open Tour 2018 face à Vitality, après avoir dominé la compétition pendant toute la saison, les rouges et noirs ont eu les mêmes hauts et bas lors de leur première saison de LFL. Avec une 6ème place sans playoffs au Summer 2018, on s’attendait à voir un GO fébrile entamer 2020. Pourtant, c’est un GO ultra-dominateur qui a remporté coup sur coup Spring et Summer de la LFL 2020.

Publicité

Entre les deux équipes, la tendance a toujours été en faveur des rouges et noirs. Depuis la création de la LFL en 2019, GO a remporté 8 des 9 rencontres opposant les deux équipes. Il faut remonter au 9 juillet 2019 pour retrouver une victoire des abeilles face à GO.

Les deux équipes ont vécu une intersaison très mouvementée avant cette saison 2021. Pour faire simple, elles n’ont conservé aucun de leurs joueurs du Summer 2020. Désireux de partir sur de nouvelles bases, les deux mastodontes de la scène française se sont fortement renouvelés

Des équipes en embuscade

Et ce renouvellement réussit modérément aux deux équipes pour le moment. Positionnées en embuscade derrière le top 3 de la LFL, Vitality.Bee comme GamersOrigin enregistrent un score de 4 victoires pour 3 défaites jusqu’alors. Les deux équipes ont notamment souffert face au haut du panier, avec un bilan commun de 2 défaites pour une victoire face au top 3, qui les amène à ce statu quo.

Team Vitality
Vitality.Bee a beaucoup d’ambitions pour sa saison en France.

Dès lors, l’équipe qui prendra le dessus dans cet affrontement se positionnera instantanément derrière le trio de tête, tandis que l’autre verra les poursuivants que sont Gameward, Izidream et LDLC OL reprendre du terrain. Dans une ligue où seuls les 5 premiers se qualifient aux playoffs, et où toutes les places sont très chères, ce match ressemble déjà à une finale pour ces deux équipes.

Smiley et Hustlin, des retrouvailles sanglantes

Au cours des années précédentes, la botlane suédoise, Smiley/Hustlin, aujourd’hui chez Vitality.Bee, a fait les beaux jours de GamersOrigin ! Smiley, MVP du Summer split 2020 de LFL, règne sans partage sur les botlanes françaises.

Les deux joueurs affronteront pour la première fois l’équipe qui les a fait entrer dans la scène française. Un affrontement de taille donc, avec comme symbole des retrouvailles qui s’annoncent disputées, pour ne pas dire sanglantes.

GamersOrigin
Après une saison folle en 2020, GO a entièrement reconstruit son équipe pour 2021

En face, Innaxe et Nukes, deux anciens du LEC, l’élite européenne, ont répondu aux attentes. Sur les 7 matchs disputés, Innaxe a été 6 fois devant son adversaire direct, que ce soit en sbires, en XP, et en ressources collectées.

Autre danger pour Vitality.Bee, le jeune français Pak qui brille actuellement au poste de midlaner.

En clair, ces deux équipes sont bâties pour conquérir les hauteurs de la LFL, et une seule sortira vainqueur de ce choc des géants, qui sera à suivre ce mercredi 10 février à 20h !