E-Sport

2019 était-elle la meilleure année pour l'e-sport FR ?

by Cyril Pomathiod
Dexerto

Partager


La France a vu naître de nombreux champions d'e-sport, mais en 2019 plus que jamais, le drapeau tricolore a côtoyé les podiums.

Les réussites françaises dans l'e-sport, cela n'a rien d'une nouveauté. Les plus anciens se rappellent peut-être des certains des premiers grands noms de l'e-sport français, à l'image d'Elky sur Starcraft: Brood War ou encore ToD sur Warcraft III. Plus récemment, on se doit évidement de citer Stephano qui a su prouver que la Corée du Sud n'était pas toute puissante sur Starcraft II à plusieurs reprises.

Advertisement

En continuant d'avancer dans le temps, on pense aussi à des joueurs comme SoaZ et YellOwStaR qui ont laissé leur marque sur la scène européenne de league of Legends et ont tous les deux flirté avec le titre des Worlds à plusieurs reprises sans jamais l'atteindre. Et puis il y a Gotaga sur Call of Duty, Luffy sur Street Fighter et bien d'autres qu'on ne peut pas tous citer.

Si la France a déjà rayonné à l'international sur l'e-sport, cette année 2019 a tout de même un petit quelque chose de différent. Car cette année, beaucoup de français ont gagné, sur beaucoup de jeux différents. On fait avec vous le bilan des moments les plus marquants de cette saison e-sport mémorable !

Advertisement

https://www.youtube.com/watch?v=4WIL3firgcc

L'équipe CS:GO Vitality : une ascension fulgurante

En octobre 2018, Vitality annonçait son équipe Counter Strike: Global Offensive autour du joueur star NBK-. Après quelques mois à arpenter les Open Cup et autres qualifiers, l'équipe française entre finalement dans la cour des grands... et s'impose très rapidement comme une équipe redoutable.

HLTV
HLTV
En l'espace d'un an, ZywOo (qui tient la coupe) est devenu l'un des talents les plus prometteurs de la scène CS:GO internationale

Si tout n'a pas été rose en 2019 pour Vitality qui a notamment mis de côté NBK, les résultats quant à eux sont bien là et très impressionnants pour une formation si jeune. Autour de leur superstar ZywOo considéré comme l'un des meilleurs joueurs au monde, les abeilles sont allé décrocher plusieurs titres majeurs cette saison : le cs_summit 4 les ECS Season 7 et très récemment l'Epicenter 2019.

En l'espace d'une seule année, l'équipe française s'est imposée comme un grand nom sur la scène CS:GO mondiale. 2020 s'annonce déjà forte en émotions.

Advertisement

Ceb a rafflé le gros lot sur Dota2

Le joueur français Ceb et sa structure OG ont fait un exploit qui a de quoi donner le tournis de par les sommes en jeu : il a remporté deux The International consécutifs.

Si vous n'êtes pas familiers avec Dota2, sachez simplement que The International (ou TI) est la compétition e-sport proposant le plus gros cash prize au monde - celui de 2019 s'élevant à plus de 34 millions de dollars. En effet, la communauté de joueurs participe directement à la mise en place de ce pactole, en contribuant à le faire grandir avec des achats en jeu.

Si la victoire d'OG à TI 2018 était attendue, une saison 2019 plus compliquée laissait difficilement présager d'un doublé de la part des européens. Pourtant, l'exploit a été réalisé par Ceb et ses coéquipiers qui marquent à jamais l'histoire de Dota 2 en devenant les premiers doubles champions du monde consécutifs.

Advertisement

Overtime a ramené la France sur le devant de la scène CoD

La qualification dans la plus prestigieuse des ligues Call of Duty (la CWL) n'a rien d'une partie de plaisir. Pour y parvenir, les français ont dû se frayer un chemin à travers une parcours qualificatifs de 28 équipes dont ils étaient bien loin d'être les favoris.

MLG
MLG
La qualification surprise d'Overtime : un moment très fort de cette année 2019

Mais Wailers, ZeeK, rizK, Breszy et Natshay ont impressionné, en phase de groupe tout d'abord où ils ont décroché une troisième place. Puis, après une défaite face à la Team Sween, ils ont du remonter le loser bracket en venant à bout de 3 équipes dont la célèbre structure FaZe Clan.

Malheureusement, cette qualification exceptionnelle n'a pas été synonyme de saison réussie pour tous les joueurs de la structure. En effet, le roster a finalement rejoint Denial Esports qui a racheté le slot CWL d'Overtime, et les choses se sont rapidement compliquées. Nous vous invitons à consulter notre article relatant des accusations de Natshay envers Denial, après que la plupart des joueurs aient été remerciés.

Au final, seuls Breszy et Wailers ont réussi à intégrer durablement la ligue, pour des résultats assez décevants. Quoi qu'il en soit, cela n'enlève rien à leur performance initiale, qui a fait vibrer de nombreux fans français de Call of Duty.

Le parcours incroyable de l'Équipe de France d'Overwatch en Coupe du Monde

À la Blizzcon 2019, on a pu voir la France perdre en petite finale face à la Corée du Sud. Un résultat presque attendu si on s'en tient à l'historique des deux nations, mais qui ne fait pas honneur au parcours incroyables de la France lors de ce tournoi. En effet, le 6 a haussé le ton dès les phases de poules en infligeant à la Corée du Sud triple championne du monde la première défaite de son histoire.

Voir la France se hisser jusqu'en demi finale d'une telle compétition est déjà une performance remarquable, et il est difficile d'en vouloir à notre équipe nationale d'avoir perdu face à la Chine puis la Corée en petit finale, deux équipes qui ont un net avantage sur le papier.

Felkeine remporte le Master Tours Seoul

La France comporte des joueurs Hearthstone très talentueux à l'image de Swidz, Kalàxz ou encore Odemian. Pourtant, les titres majeurs à l'international sont plus rares qu'on ne l'aimerait.

Blizzard
Blizzard
Streamer chez Solary et joueur compétitif de longue date, Felkeine attendait depuis longtemps un premier succès international

Néanmoins, un français a brillé lors d'une compétition majeure en 2019, et c'est le joueur Solary Felkeine qui a remporté le Master Tour Seoul et près de 90 000$ de cash prize !

Skite et Nayte ont fait forte impression à la Fortnite World Cup

La Fortnite World Cup a été l'un des événements e-sport les plus suivis en 2019, et une aventure de longue haleine pour les participants. Si les fans français pouvaient déjà se réjouir de voir plusieurs français passer les qualifications pour participer à ce tournoi gargantuesque, on ne peut être que ravis de voir deux français se glisser dans le Top 10 des meilleurs joueurs mondiaux.

En effet, Nayte a décroché une 8ème place et 375 000$ alors que Skite s'est confortablement installé en 6ème position avec 525 000$ à la clé.$

Le public français a eu l'occasion de vibrer durant la compétition puisque Skite, incroyablement patient et stratège, a réussi à décrocher un Top1 malgré un seul kill au compteur, avec un duel haletant pour terminer le round.

La France championne du monde de foot sur le terrain, et derrière l'écran

La FIFA eWorld Cup récompense la meilleure nation sur le célèbre jeu de football FIFA, et nos français ont brillé lors de l'événements. C'est la première fois que FIFA organisait une telle compétition et le duo français Daxe et Maestro a prouvé que la France est la meilleure nation ballon au pied... dans la vie réelle comme en virtuel.

EA Sports
EA Sports
Daxe et Maestro : deux véritables prodiges français sur FIFA

Maestro a d'ailleur fait parler de lui lors d'une autre compétition majeure, puisqu'il s'est hissé sur la seconde place du podium de la FUT Champions Cup, la plus prestigieuse compétition sur FIFA. Le joueur Vitality a ainsi pu prouver en 2019 qu'il fait incontestablement partie des meilleurs joueurs au monde.

Renault Vitality : une saison au sommet sur Rocket league

Vitality revient encore et toujours lorsqu'on évoque les succès e-sport français, et l'abeille a frappé fort sur Rocket League cette année. Le trio Fairy Peak!, Scrub Killa et Kaydop a fait des merveilles en remportant la saison 7 des RLCS européens et mondiaux et en décrochant une seconde place lors de la saison 8 de ces deux mêmes événements majeurs.

Si les images de la défaite en grande finale des RLCS Saison 8 sont encore douloureuses tant la partie face à NRG était serrée, on se souviendra surtout de cette excellente année 2019 qui ne laisse aucun doute sur le talent de cette équipe Vitality dont on entendra à coup sûr parler en 2020.

Si cette année de folie touche à sa fin, tout laisse à penser que 2020 nous réserve également son lot d'émotions fortes, puisque des structures et des joueurs français de talent seront là pour nous représenter lors de nombreux tournois sur une grande variété de jeux. Vivement la reprise !