Fortnite Apex FIFA Call of Duty Autres Jeux E-Sport Divertissement Dexerto TV Films/Séries Contact
 
E-Sport • 02/10/19

L’E-Sport est-il en train de rattraper le sport traditionnel ?

L’E-Sport est-il en train de rattraper le sport traditionnel ?
Les Echos des Arènes - SIPA

Les comparaisons entre E-Sport et sport traditionnel semblent être un sujet sans fin. Mais aujourd’hui, les chiffres parlent d’eux-même : la croissance de l'E-Sport est fulgurante. L’élève va-t-il finir par dépasser le maître ?

Publicité

L’E-Sport en plein boom

Revenons dans le temps, en 2014 plus précisément. Pas si loin que ça me direz vous… et pourtant, l’E-Sport d’il y a 5 ans n’était rien comparé à ce qu’il est aujourd’hui.

La majorité des jeux compétitifs les plus populaires aujourd’hui étaient déjà en place à l’époque, à savoir League of legends, CS:GO, Dota2, Hearthstone ou FIFA pour ne citer qu’eux.

Publicité

Malgré ça, la progression effectuée en 5 ans est fulgurante : le chiffre d’affaire du secteur a été multiplié par 5 sur la période. Si en 2014 on s’extasiait que le marché pèse près de 200 millions de dollars, on estime que le milliard sera dépassé en 2019. Plus impressionnant encore, ce chiffre d’affaire pourrait quasiment doubler en 2020.

Et ce poids financier, tous les fans d’E-Sport peuvent le sentir. Tellement de jeux ont une scène compétitive digne de ce nom dorénavant. L’année est rythmée par des compétitions plus passionnantes les unes que les autres, qui s’apparentent de plus en plus à de véritables shows. Et que dire des cash prizes… toujours plus d’argent, pour toujours plus d’enjeu et de tension !

Publicité

Les équipes de sport traditionnel placent leurs pions

Si l’E-Sport est encore méconnu de beaucoup de fans de sport, les équipes elles ont senti le filon. En Europe, le football en est l’exemple le plus marquant.

Alors que sur les plateaux TV, les experts du ballon rond n’hésitent pas à dénigrer les jeux vidéo, les clubs eux n’attendent pas que l’opinion publique change de bord pour investir massivement dans le secteur de l’E-Sport.

Publicité

Aujourd’hui, de nombreux clubs de foot de calibre européen ont monté leur club E-Sport. Pour la plupart, FIFA et Pro Evolution Soccer sont des portes d’entrées toutes trouvées, puisque le thème du football permet de créer une passerelle évidente entre le milieu sportif et E-Sportif.

Certains clubs comme Shalke 04 sont allés plus loin, en misant sur le jeu E-Sport incontournable : League of Legends. Si l’équipe n’a pas réussi à se qualifier aux Worlds 2019, elle a tout de même poursuivi un parcours remarquable en LEC, qui encouragera sûrement le club à poursuivre ses efforts.

lolesport.com
L'équipe League of Legends Shalke 04

Publicité

Que ce soit en terme de chiffre d’affaire, de médiatisation ou de challenge compétitif, l’E-Sport progresse à une vitesse fulgurante. Bien qu’il soit encore difficile de comparer aujourd’hui la portée des jeux compétitifs à celle d’un sport comme le football, quelques années pourraient suffir à propulser l’E-Sport sur le devant de la scène.

Lire plus sur :
esport