Fortnite Apex FIFA Call of Duty Autres Jeux Divertissement Films/Séries Dexerto TV Contact
 
E-Sport • 29/09/17

Lan Expérience : "Nous remettons en question le modèle économique de nos événements"

Shares
Lan Expérience : "Nous remettons en question le modèle économique de nos événements"
Frags.be

La LanEx qui organise ce weekend la Game Arena à Valenciennes s'est retrouvée au centre des débats suite à la suppression du cash prize de son tournoi LoL.

La suppression du cash prize de son tournoi League of Legends ainsi que la modification de celui de son tournoi CS:GO a entraîné de très vives critiques à l'encontre de la Lan Expérience, association organisatrice d'événements e-sport et gaming dans le nord de la France.

A quelques jours de la Game Arena de Valenciennes, cette affaire a fait tâche sur leur réputation après une présence de près de 15 ans sur la scène. Hier nous avions étudié les conséquences juridiques que pourraient avoir une telle décision ainsi que les obligations légales auxquelles sont tenus les organisateurs d'événements de ce type, le tout en collaboration avec Droit Esport.

Aujourd'hui nous donnons la parole à la LanEx pour avoir leur vision des choses et leurs explications. C'est Brice 'Kiwii' Dupont, responsable de la communication à la Lan Expérience qui a accepté de nous répondre.

La Game Arena de déroulera donc les 30 septembre et 1er octobre à la Cité des Congrès de Valenciennes et présentera huit tournois en BYOC sur CS:GO, LoL, Rocket League, FIFA 17, Heroes of the Storm, Hearthstone, TrackMania et Clash Royale pour un cash prize total de 16 400€.

Dexerto : De ce que l'on peut lire dans vos communiqués officiels, seules les compétitions LoL et CS:GO ont été impactées par un changement ou suppression de cash prize. Nous avons cependant vu que vous aviez parfois un nombre d'inscrits très faible sur d'autres tournois. Des changements de cash prize doivent-ils également être attendus de ce côté ?

Kiwii : Nous avons uniquement réalisé des changements sur LoL et CS:GO à cause du trop faible nombre d'équipes inscrites. Toutes les autres compétitions sont bel et bien maintenues. Nous avons également communiqué sur Twitter du maintien de ces compétitions et de leur cash prize.

Dexerto : Existait-il un document contractuel (règlement ou contrat avec les joueurs/équipes) qui précisait les montants prévus pour le cash prize ? Vous dites avoir pris cette décision "après accord du Service Central des Courses et Jeux de la Direction Centrale de la Police Judiciaire". En quoi constituait exactement cet accord ?

Kiwii : Je vais répondre aux 2 questions en même temps.

Sur notre site internet se trouvent toutes les informations relatives à l'évènement. Après il n'existe pas de documents contractuel en soit. Nous avons néanmoins fait une déclaration au Service Central des Courses et Jeux de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (que je remercie d'ailleurs au passage car ils ont été très présents pour nous aider pour l'événement) concernant la compétition qui nous ont donné leur avis et des conseils.

Mais tout s'arrête là, car en soit ils ne sont pas là pour donner un accord mais bien nous informer sur nos obligations. D'ailleurs, l'expression "après accord" est un abus de langage que nous avons utilisé. Je dois modifier la modifier et utiliser "après échange avec la DCPJ". On en apprend encore comme vous le voyez.

Dexerto : Que répondriez-vous aux équipes, joueurs, personnalités ou médias qui remettraient à l'avenir en question votre professionnalisme dans l'organisation d'une LAN ? Avez-vous déjà pris des décisions pour éviter que cette situation ne se reproduise ? 

Kiwii : Tout d'abord, que nous sommes les premiers désolés de la tournure que cela a pris. Nous avons dû faire face à des choix qui ne dépendaient pas que de nous ! Dans tout événement, des imprévus peuvent arriver. Quand cela vous arrive, il faut savoir réagir et prendre des décisions. De notre côté, nous l'avons prise collégialement et en concertation avec la DCPJ.

Ce que j'aimerais pouvoir dire c'est qu'on se trompe sur le fond du problème en se focalisant sur l'aspect juridique et administratif de l'affaire alors que le vrai problème de fond est plus sur l'aspect humain avec les problèmes liés aux joueurs et les conséquences que cela implique. Nous avons retenu la leçon et nous remettons en question le modèle économique de nos événements qui grossissent de plus en plus. Nous réfléchissons activement à une façon de régler nos problèmes pour les prochaines LANs. Par exemple, assurer un C.P. minimum quoi qu'il arrive et qu'il soit évolutif en fonction des inscriptions et surtout avoir un compte à part avec l'argent des cash prize assuré.

Nous servons d'exemple pour toutes les autres organisations de LANs françaises, il en fallait un ! Si cela permet de faire avancer le débat c'est déjà un bon point. On apprend de nos erreurs et nous allons continuer à progresser pour devenir une bonne LAN française. Dire que nous ne sommes pas professionnels est dur à entendre, surtout que le drama qu'on pointe du doigt avec le tweet de Thud est aussi peu professionnel... Il a eu un geste malheureux en publiant des échanges privés entre lui et notre structure, comme quoi, on ne peut pas connaitre par cœur toutes les lois et l'erreur est bien humaine. Mais il nous avait prévenu que si nous ne donnions pas satisfaction à sa demande de remboursement total, il ne s’arrêterait pas là. On connait la suite...

En attendant, les autres compétitions ont bien lieu, avec les mêmes cash prize et surtout avec de belles surprises, après tout, Hearthstone est complet, FIFA 17 est bien rempli, Heroes of the Storm est bien représenté pour une première LAN et nous sommes également content de Rocket League qui est une première pour nous. N'oublions pas, c'est la première année pour Valenciennes. Nous organisons des LANs party depuis presque 15 ans. Nous continuons à le faire avec la même passion qui nous anime. Un point important, nous sommes tous bénévoles chez la Lan Experience mais nous allons pouvoir nous professionnaliser grâce justement à la confiance de nos partenaires et sponsors qui continuent à nous suivre malgré ce drama, car ils comprennent que cela peut arriver et que l'important est de bien rebondir !

La LanEx c'est aussi de l’embauche indirecte, car pour produire cet événement, il faut faire appel à d'autres professionnels. La LanEx c'est aussi des projets pour les écoles de l'événementiel, nous accueillons des étudiants pour leur apprendre leur métier, c'est également des projets humanitaires, nous aidons à récolter des fonds pour des écoles ou d'autres associations afin de les soutenir. Tout cela depuis 15 ans, et cela, on a aussi tendance à l'oublier. Mais on continuera et on va se relever.

Nous avons toujours échangé avec les différentes communautés qui ont répondu présentes et cela nous a bien aidé. Nous continuerons dans ce sens ! Pour League of Legends, j'aimerai discuter avec de grosses structures et organisateurs afin de les inviter sur place et prouver que la scène LoL existe bien dans le grand Nord !

Nous avons un événement à assurer maintenant, show must go on !