Fortnite Apex FIFA Call of Duty Autres Jeux Divertissement Films/Séries Dexerto TV Contact
 
Divertissement • 04/05/19

Un youtubeur connu condamné à 10 ans de prison pour pédopornographie

Shares
Un youtubeur connu condamné à 10 ans de prison pour pédopornographie

Un musicien populaire de YouTube, Austin Jones, a été condamné à 10 ans de prison pour avoir demandé des vidéos sexuellement explicites de fans féminines.

Publicité

Les procureurs ont déclaré que Jones avait envoyé un message à au moins 30 filles avant son arrestation en 2017. Il a été accusé d'avoir reçu un contenu sexuellement explicite de six filles mineures. Sa condamnation a eu lieu le 3 mai et il a été condamné à 10 ans de prison fédérale. 

Jones comptait plus de 500 000 abonnés sur YouTube et publiait régulièrement des reprises de chansons populaires, allant même jusqu'à faire le tour des États-Unis en 2016. Cependant, il a cessé de publier des vidéos sur YouTube en 2017 après avoir été accusé d'inconduite sexuelle contre des mineurs, ce qui a entraîné son arrestation en juin de la même année.

Austin Jones, YouTube
La chaîne YouTube d'Austin Jones avant sa suppression.

Publicité

Il a été libéré après avoir été mis en liberté à domicile avec l'interdiction d'utiliser Internet, après avoir payé une caution de 100 000 dollars. Puis, en février 2019, il a plaidé coupable sur le fait qu'il ait reçu des images pédopornographiques.

Ses conversations en ligne avec les filles ont eu lieu sur Facebook Messenger et iMessage, de 2010 à 2017. Dans les messages, il a demandé à des filles de 14 ans d'envoyer des vidéos et des photos d'elles nues.

Auparavant, il avait mis en ligne des vidéos sur sa chaîne YouTube pour discuter de la question et insister sur le fait que, même si les accusations étaient vraies, il ne demandait aux fans que de "twerker" sur les vidéos et qu'aucune nudité n'était impliquée. À la suite de son plaidoyer, sa chaîne YouTube a été fermée le 7 février 2019.

Le youtubeur a été condamnée le 3 mai.

Tout d'abord, YouTube a affirmé que le contenu de Jones n'était pas directement lié à ses accusations criminelles. Ils ont rapidement supprimé son compte pour avoir "violé les règles de la communauté de YouTube" à mesure que les événements se précisaient. 

Publicité

Le ministère de la Justice a déclaré que Jones disait également aux filles "qu'elles pourraient avoir des opportunités dans le mannequinat et qu'il pourrait les aider à gagner des followers sur Instagram".