Fortnite Apex FIFA Call of Duty Autres Jeux E-Sport Divertissement Dexerto TV Films/Séries Contact
 
Divertissement • 18/07/19

La WWF pousse les instagrameurs à utiliser une géolocalisation fictive pour leurs photos. Pourquoi ?

Shares
La WWF pousse les instagrameurs à utiliser une géolocalisation fictive pour leurs photos. Pourquoi ?
Pixabay

Pour cet été la WWF a lancé le mouvement "I Protect Nature" qui consiste pour les instagrameurs à utiliser une seule et même géolocalisation afin de lutter contre le tourisme de masse.

Publicité

La WWF est une organisation non gouvernementale à dimension internationale qui est dédiée à la protection de l'environnement ainsi qu'au développement durable. Il s'agit de l'une des ONGI environnementalistes les plus importantes au monde.

Ils lancent chaque année de nombreux projets environnementaux à travers le monde.

Publicité

WWF / instagram

Le tourisme de masse

Avec l'arrivée de l'été et les départs en vacances qui vont avec, la WWF a décidé de lancer le mouvement "I Protect Nature" afin de lutter contre le tourisme de masse qui conduit à la saturation voire à la destruction de nombreux sites naturels qui s'avèrent être particulièrement populaires sur des réseaux sociaux comme Instagram.

De nombreux sites naturels ont dû être fermés au public ces dernières années en raison du nombre de touristes qui dégradaient peu à peu les lieux.

Publicité

Et la question de la fermeture pure et simple se pose également pour de nombreux sites qui essaient tant bien que mal de limiter le nombre des visiteurs et où des règles ont été mises en place pour encadrer les touristes trop nombreux. 

C'est le cas par exemple du Machu Picchu qui a lancé une opération de deux ans en 2017 qui vise à imposer des créneaux horaires aux visiteurs, la présence obligatoire d'un guide local et qui a introduit une longue liste d'interdictions.

Les problèmes liés à la géolocalisation

Face à cela, la WWF a décidé de sensibiliser les internautes au tourisme de masse qui est alimenté par les réseaux sociaux, en particulier Instagram avec son système de géolocalisation associé aux paysages.

"La géolocalisation permet de partager des paysages idylliques, éloignés des sentiers battus et peu connus du grand public et de célébrer ainsi la beauté de la nature. Mais elle a aussi pour conséquence l’arrivée soudaine d’un tourisme de masse sur des sites qui ne sont pas destinés à accueillir un grand nombre de visiteurs."

Publicité

L'ONGI a évoqué également les problèmes liés aux infrastructures touristiques qui nuiraient à la biodiversité et favoriseraient la pollution plastique avec les nombreux déchets laissés sur place.

Elle avait à ce propos publié un rapport sur les problèmes liés à la pollution plastique ainsi qu'une pétition.

La WWF a mis en place une géolocalisation unique "I protect nature" et encourage les instagrameurs à l'utiliser.

Comment utiliser cette fausse géolocalisation ?

Pour l'utiliser, il suffit lorsqu'on publie une photo sur Instagram  d'aller dans l'onglet ajouter un lieu puis de taper "I Protect Nature" dans la barre de recherche.

Des centaines d'internautes ont appliqué cette fausse géolocalisation. À voir si les instagrameurs les plus populaires suivront le mouvement lancé par la WWF.

Lire plus sur :
instagram