Winnie l'Ourson en bikini jugé trop sexy par Twitch ? - Dexerto.fr
Divertissement

Winnie l’Ourson en bikini jugé trop sexy par Twitch ?

Publié le: 26/May/2021 17:35

by Isabelle Thierens

Partager


Alors que la mise en place d’une nouvelle catégorie sur Twitch pour couper court à la controverse des streams jacuzzis n’avait pas fait l’unanimité, la récente interdiction d’une emote jugée trop suggestive n’a fait qu’ajouter de l’huile sur le feu.

Au cours des dernières semaines, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer une nouvelle tendance aux règles extrêmement floues qui ne cessait de prendre de l’ampleur sur Twitch, les streams jacuzzis.

Ce nouveau type de contenu, qui consiste à se mettre en scène en bikini dans un jacuzzi pour parler de tout et de rien avec ses viewers, est devenu tellement populaire, que la notion de “hot tub meta” est rapidement apparue, au grand désarroi de bon nombre d’internautes.

Publicité

Twitch retire une emote "trop sexuelle" de Winnie l'Ourson
Twitch
La catégorie «Piscines, jacuzzis et plages» a fait son entrée depuis peu sur Twitch

Face à l’ampleur de la controverse, Twitch a alors décidé d’introduire une nouvelle catégorie sur la plateforme dédiée à encadrer cette nouvelle pratique, «Piscines, jacuzzis et plages».

Néanmoins, cette décision n’a fait qu’agacer davantage les internautes qui y ont vu une nouvelle preuve du fameux double standard de la plateforme face aux contenus jugés comme sexuellement suggestifs.

Le retrait d’une emote “trop suggestive” sur Twitch relance la polémique

Lors de la création de cette catégorie, Twitch a tenu à détailler sur le blog officiel leur approche concernant les contenus jugés comme sexuellement suggestifs.

“Bien que nous ayons des directives sur le contenu sexuellement suggestif, être jugé comme sexy par les autres n’est pas contraire à nos règles, et Twitch ne prendra pas de mesures coercitives contre les femmes, ou quiconque, pour leur potentielle attractivité”, ont-ils déclaré.

Publicité

Alinity, Twitter
Le cas d’Alinity est jugé par beaucoup comme l’exemple le plus criant du double standard de Twitch au niveau des contenus jugés comme sexuellement suggestifs

Ils ont ensuite fait un mea culpa au sujet du double standard qui leur colle à la peau. “Notre intention avec notre politique sexuellement suggestive était de tracer une ligne entre le contenu qui est ouvertement ou explicitement sexuellement suggestif, de ne pas interdire tout contenu qui pourrait être considéré comme sexuellement suggestif, mais nous reconnaissons que nos règles ne sont pas aussi claires qu’elles pourraient l’être.”

Conscients des décisions partiales qui leur ont été attribuées par le passé, ils ont précisé que “le contenu sexuellement suggestif est un domaine qui est particulièrement complexe à évaluer, car la suggestivité sexuelle est un spectre qui implique un certain degré d’interprétation personnelle”.

Publicité

Si cette déclaration a calmé un temps les esprits, sans surprise, ça n’aura été que de courte durée. Le 24 mai, le streamer Pedguin a révélé que son emote mettant en vedette Winnie l’ourson en bikini dans un jacuzzi entouré d’argent avait été retirée alors qu’elle avait été préalablement approuvée.

Désabusé, le streamer a pointé du doigt le fameux “spectre qui implique un certain degré d’interprétation personnelle” mis en avant par Twitch pour se justifier dans de pareils cas. Il faut croire que jusqu’ici presque tout le monde était passé à côté du potentiel sexuel de Winnie l’Ourson.

Publicité

Dans un autre tweet, le streamer a souligné le fameux double standard de la plateforme, qui a une fois de plus fait des siennes.

La controverse autour de Twitch reprend de plus belle

Scandalisés, plusieurs internautes ont rebondi sur la mésaventure du streamer pour dénoncer le double standard de Twitch.

“Comment peuvent-ils retirer cette emote d’ours alors qu’ils laissent littéralement des filles faire ça sur Twitch?!” a declaré une internaute en partageant à l’appui une capture d’écran d’une populaire streameuse en bikini dans un jacuzzi.

«Je suppose que nous avons besoin d’une nouvelle catégorie pour les émoticônes, qui devrait régler le problème», a déclaré ironiquement un autre internaute.

Publicité

Si certains streamers comme Pokimane ont choisi de se moquer gentiment de cette pratique en organisant de faux streams jacuzzis, la plupart des streamers continuent de ne pas voir d’un bon œil l’essor du hot tub stream.

Année après année, au travers de l’émergence de nouvelles tendances, la question du contenu sexuellement suggestif sur Twitch continue plus que jamais d’être remise sur le tapis, reste à voir si Twitch trouvera une solution durable à proposer aux viewers lassés de l’omniprésence sur la plateforme de ce type de contenus, et aux streamers agacés de payer les pots cassés.