Virtus.pro supprime une publication considérée comme inappropriée contenant un mème sur un "gang bang" - Dexerto.fr
Divertissement

Virtus.pro supprime une publication considérée comme inappropriée contenant un mème sur un “gang bang”

Publié le: 25/Oct/2018 17:44 Modifié le: 19/Jan/2021 14:26

by Jules Serrurier

Partager


L’organisation russe e-sport Virtus.pro a essuyé de vives violences sur les réseaux sociaux après la publication d’un mème sur son compte Twitter. Beaucoup de personnes ont considéré que la structure est allée trop loin.

Les organisations e-sportives ne sont pas étrangères à l’usage de mèmes sur les réseaux sociaux pour se faire connaître et se démarquer des autres. Bien que la pratique soit largement acceptée par la plupart des gens dans le monde de l’e-sport, il arrive que les mèmes puissent aller trop loin, comme l’a fait Virtus.pro en utilisant le mème “gang bang” le 25 octobre.

Publicité

Bien que le tweet a été supprimé peu de temps après sa publication, Paul Chaloner a rapidement saisi une capture d’écran et exprimé son avis sur le Tweet, affirmant qu’il “n’était pas tout à fait sûr qu’une équipe professionnelle devait envoyer un tweet de ce type”.

Pour les non-initiés, le mème en question est issu d’un film pour adultes, mettant en scène cinq hommes se tenant devant une petite femme, qui a l’air plutôt inquiète. Pour faire passer le message, le célèbre photographe e-sport Robert Paul a même déclaré de façon sarcastique que “le filigrane créditant le site porno où ils ont saisi l’image de base est une délicate attention.”

Publicité

Chaloner n’a pas été le seul à condamner le tweet, car le fondateur et PDG de Cloud9, Jack Etienne, a rapidement annoncé comment il gérerait la situation si cela se produisait chez Cloud9.

Je serais en train de virer des gens si ça arrivait chez Cloud9.

Au moment de la rédaction de l’article, Virtus.pro n’avait pas encore publié de réponse officielle, bien que Roman Dvoryankin, directeur général de l’équipe, a répondu à Chaloner en indiquant qu’il s’était excusé pour le compte de Virtus.pro, tout en convenant que le tweet était “inacceptable”.

Paul, c’était en effet totalement inacceptable et le tweet a été supprimé moins de 10 minutes après qu’il a été posté. Au nom de @virtuspro je voudrais m’excuser et assurer que nous allons prendre des mesures pour s’assurer que cela ne se reproduira pas.

Tous les yeux de la communauté e-sport se tournent maintenant vers Virtus.pro car les gens demandent à l’organisation de publier une réponse officielle.

Publicité