Fortnite Apex FIFA Call of Duty Autres Jeux E-Sport Divertissement Dexerto TV Films/Séries Contact
 
Divertissement • 09/07/19

Twitch : la streameuse Anita a trollé un coéquipier qui était énervé par son syndrome de Tourette

Twitch : la streameuse Anita a trollé un coéquipier qui était énervé par son syndrome de Tourette
Anita / Blizzard

Anita, une streameuse populaire sur Twitch a réagi de manière amusante face à un coéquipier sur Overwatch qui se plaignait ouvertement d'un de ses tics, dû à son syndrome de Tourette.

Publicité

Anita est une streameuse très populaire sur Twitch où elle compte plus de 430 000 followers. Elle sensibilise régulièrement sa communauté au syndrome de Tourette dont elle souffre.

Le syndrome de Gilles de La Tourette est un trouble neurologique qui se caractérise par des tics intermittents qui peuvent être moteurs et vocaux. Dans certains cas la personne qui en souffre produit en chaîne des mots grossiers, mais c'est plutôt rare.

Publicité

Au cours d'un de ses streams sur Overwatch, la streameuse est tombée sur un coéquipier qui a réagi grossièrement à un de ses tics : le sifflotement.

Le fait de siffloter est un des tics les plus communs de la streameuse.

Publicité

La jeune femme a alors tenté de lui expliquer ce à quoi ses tics étaient dus, le joueur était convaincu qu'elle était "une sorte de robot" et il a continué à réagir grossièrement et il a menacé de la signaler.

Il lui a même crié "d'arrêter ce putain de sifflotement".

Publicité

La streameuse ne s'est pas laissée faire et elle a décidé alors de siffloter volontairement la célèbre "troll song".

Le joueur s'est encore plus énervé, mais la streameuse a continué de siffloter.

Publicité

Si souvent les tics d'Anita provoquent des moments hilarants qu'elle partage avec sa communauté, ce n'est malheureusement pas toujours le cas. Face à cet événement la streameuse en a profité pour donner un conseil à ses viewers :

"Lorsque les gens troll, vous n'avez pas toujours besoin de recourir à la toxicité pour y faire face".
Lire plus sur :
Overwatch