Top 10 des bans Twitch les plus controversés - Dexerto.fr
Divertissement

Top 10 des bans Twitch les plus controversés

Publié le: 11/Oct/2019 12:50 Modifié le: 19/Jan/2021 4:43

by Isabelle Thierens

Partager


On dirait que pas un jour ne passe sans qu’un nouveau streamer soit banni de Twitch. Si certains de ces bannissements semblent tout à fait mérités, d’autres ont suscité un vaste débat auprès des internautes.

Alors que certains streamers semblent avoir une bonne étoile qui leur permet de passer entre les mailles des filets, comme Alinity qui a jeté son chat par-dessus sa tête en direct, d’autres au contraire doivent composer avec des bans injustifiés.

Ces derniers temps Twitch doit plus que jamais faire face à une levée de boucliers en raison de sanctions qui semblent injustifiées pour les viewers. La controverse prend de l’ampleur à chaque nouveau ban que la communauté considère comme injustifié. 

Publicité

Voici un petit 10 bans qui ont provoqué une vive controverse auprès de la communauté Twitch.

10. Gabepeixe banni à cause d’un poster des Pink Floyd

Le streamer brésilien Gabriel “Gabepeixe” Baptista a été suspendu pendant 3 jours pour avoir montré une affiche des Pink Floyd au cours de son live.

Allposters.com /

Le côté le plus étrange de ce ban est que l’affiche ne faisait même pas partie de son stream, elle provenait d’un autre live qu’il était en train de regarder avec ses viewers.

9. Quqco bannie à cause de son cosplay

Un certain nombre de streameuses se sont déjà essayées à réaliser le meilleur cosplay possible de Chun Li, ce qui a valu un bannissement de 3 jours pour l’un d’entre elles.

Publicité

La streameuse a reçu ce bannissement pour “contenu sexuellement suggestif”.

Alors que quqco avait déjà été interdite pour un comportement similaire, la streameuse a affirmé qu’elle était la cible de signalements massifs de sites tels que Reddit.

8. BeesOnMyHeadTV banni pour s’être fait tirer dessus

Le streamer ‘BeesOnMyHeadTV’ avait écopé d’un ban après avoir été carjacké et s’être fait tirer dessus lors d’un de ses lives IRL.

Bien que l’incident ne soit en aucune manière de sa faute, il a été par la suite banni en raison de la débâcle. Twitch a expliqué dans un courrier électronique qu’ils avaient suspendu son compte indéfiniment “en raison d’une urgence en cours” pour “protéger [sa] vie privée.”

Publicité

Cela peut sembler injuste, mais les commentateurs ont fait valoir que Twitch était en train de prendre une décision logique à cet égard alors qu’ils tentaient de protéger le streamer d’un harcèlement potentiel.

7. Nymn banni pour avoir filmé à la TwitchCon 2019

La TwitchCon est un événement gigantesque qui permet aux streamers d’échanger entre eux, ainsi qu’avec leurs viewers.

Cependant ce type d’événement est toujours entouré de multiples controverse. Le streamer “Nymn” s’est fait bannir pour avoir filmé depuis le salon partenaires pendant l’événement.

J’ai de très mauvaises nouvelles. Twitch a décidé de me suspendre pour une période de 14 jours parce que j’ai filmé brièvement depuis le salon partenaires. C’était au moment de recevoir xQc. Je n’ai pas pensé à l’endroit où je dirigeais la caméra à cause du stress de la situation.

La durée de son bannissement a ensuite été réduite de moitié après l’indignation des fans.

Publicité

6. Dellor banni pour “s’être fait du mal à soi-même”

L’ancien joueur pro sur Overwatch : “Dellor” a été banni de Twitch pour s’être frappé la tête à de multiples reprises avec son clavier. Ses fans s’étaient inquiétés de son état de santé quand ils ont appris qu’il avait été hospitalisé suite a cet épisode.

Depuis, le streamer a fait ses débuts sur YouTube.

5. Le come back d’Amouranth

Lors d’un stream dans la catégorie “Just Chatting” Amouranth  « a reçu un peu de NSFW, après s’être accidentellement un peu trop exposée alors qu’elle passait du temps avec son chien.

Après son retour sur la plateforme, la streameuse a fait un énorme bonds en avant en atteignant le million (1.5 million) de followers en début de mois.

Publicité

4. Velvet_7 a été bannie par erreur

La streameuse avait reçu un ban pour avoir proposé du contenu sexuellement suggestif ce qu’elle avait nié avec véhémence. Après 5 semaines de suspension Twitch a admis qu’il s’agissait d’une erreur. Une erreur qui a coûté à la jeune femem une grande partie de ses abonnés.

Rebelote en début de mois, elle a reçu une autre suspension, qui a été levée dans l’heure qui a suivi. Cette fois-ci, c’était pour avoir dit avoir “proféré des propos haineux“.

3. Une période de probation pour Fareeha pour “stream en lingerie”

Alors que de nombreuses streameuses proposent des programmes avec les tenues qui vont avec, Fareeha a reçu un avertissement accompagné d’une période de probation pour ses vêtements de sport qui équivalaient pour la plateforme à des “sous-vêtements” ou de la “lingerie”.

La streameuse avait alors réagit sur les réseaux sociaux :  “Parce que les vêtements de sport montrent le ventre = lingerie, ok ok ok, cool cool cool.

Au cours de sa période de probation de 90 jours, la streameuse n’est pas autorisée à prendre part à des activités promotionnelles.

2. Dr DisRespect banni pour avoir streamé dans les toilettes de l’E3 2019

Le Dr DisRespect s’est fait bannir après avoir streamé depuis les toilettes lors de l’E3 2019. Les viewers avaient eu le loisir d’avoir un aperçu des urinoirs. SOn bannissement avait déclenché un vif débat sur les réseaux sociaux.

Il a été debanni à la fin du mois de juin.

Twitch: Dr Disrespect

1. Les propos de TF Blade ne sont pas passés

Il est devenu assez courant que certains streamers deviennent assez salé lors de leurs lives. TF Blade a été banni pour avoir été salé envers ses adversaires sur League of Legends.

Il a été suspendu après avoir qualifié ses adversaires d ‘”idiots” – une phrase jugée par Twitch comme une insulte à caractère racial, ce qui a entraîné une suspension de 30 jours pour la chaîne de Blade.

Blade a affirmé que Twitch l’avait “mal compris”, ses partisans quant à eux ont avancé le fait que son accent pouvait avoir prêté à confusion. Ils semblent avoir été entendus puisque sa suspension a été réduite  à sept jours.