Divertissement

Un streamer aurait été banni d'une convention après avoir filmé des jupes de femmes

par Jules Serrurier

Partager


Lors de son stream à la Vidcon 2019, le 12 juillet, le streamer EBZ a été confronté à la police après avoir filmé des jupes.

Au cours d'un livestream à la VidCon 2019, EBZ a été confrontée à la police après avoir été l'objet de nombreuses plaintes selon lesquelles il aurait "filmé des jupes de femmes". 

Dans son stream, vous pouvez entendre un seul policier hors de la caméra l'approcher et lui demander s'il a quelque chose d'illégal, avant de l'informer des plaintes déposées. L'agent a affirmé avoir reçu un certain nombre de plaintes d'autres personnes l'accusant de comportement inapproprié.

Publicité

EBZ a nié les accusations

EBZ a d'abord demandé au policier s'il l'avait vu faire cela, avant de se défendre en affirmant qu'il était un youtubeur, et a demandé à l'agent pourquoi il mettrait en péril ses comptes en violant les règles. Après avoir été prié de se calmer, le streameur s'est mis en colère et l'a accusé de profilage racial.

Publicité

"C'est une chaîne musicale, il ne s'agit pas de filmer sous des jupes p*tain. Tu vois un noir, tu penses qu'il essaie de chercher des jupes !" s'exclama-t-il avec colère.

COAST2COASTLIVE
COAST2COASTLIVE
EBZ est surtout connu pour ses streams IRL.

Une fois que l'agent a pris note de ses informations, la caméra est de retour sur EBZ, assez frustré. Ensuite, une voix hors de la caméra - vraisemblablement la sécurité des événements - informe le streamer IRL que son badge est révoqué.

Publicité

"Compte tenu de votre activité de la nuit dernière et de certains des zooms, des gros plans que vous avez obtenus et de la monétisation de [vos vidéos], cela constitue une violation de notre code de conduite. Nous allons donc vous demander de quitter les lieux. Vous n'êtes pas le bienvenu pour la durée de l'événement.", a déclaré la personne. 

Il semble que ce ne soit pas le seul comportement douteux du streameur à la VidCon, le membre du personnel ayant également affirmé avoir eu un affrontement avec un de leurs agents de sécurité la nuit précédente alors qu'il tentait de se rendre à l'événement.

Publicité