Shroud trouve que les streamers Twitch auraient dû "s'unir" face au DMCA - Dexerto.fr
Divertissement

Shroud trouve que les streamers Twitch auraient dû “s’unir” face au DMCA

Publié le: 25/Oct/2020 11:20

by Isabelle Thierens

Partager


Face aux milliers de streamers qui suppriment leurs anciennes VOD pour éviter que le couperet ne tombe, Michael “shroud” Grzesiek a affirmé que selon lui les streamers auraient dû  “s’unir” pour forcer Twitch à annuler les nouvelles règles du DMCA et qu’ils “auraient pu gagner” s’ils l’avaient fait.

Après avoir reçu de nombreuses plaintes de la part d’ayants droit, Twitch a intensifié ses efforts pour lutter contre l’utilisation de musique sous licence.

Le 20 octobre, des milliers de streamers ont reçu des avertissements pour violation de droit d’auteur conformément aux directives du DMCA, assortis de la suppression de nombreuses VOD, ciblées par les plaintes.

Publicité

Ils avaient déjà eu affaire à une telle chose par le passé, mais cette dernière vague a été la plus importante à ce jour. De nombreux streamers ont ainsi été contraints de supprimer des années de contenu, ce qui a suscité l’indignation autant des streamers que des viewers.

shroud considère que les streamers devraient faire front commun face au DMCA

shroud a réfléchi au problème dans son dernier stream, et il est arrivé à la conclusion que les streamers ne jouaient pas correctement leurs cartes. Selon lui, ils auraient dû “s’unir” pour faire bloc face à Twitch.

L’union fait la force

Le premier point soulevé était que, même si les streamers obtenaient une licence pour contourner les problèmes DMCA et ainsi pouvoir lire de la musique tranquillement sur leur live, cela ne résoudrait pas vraiment le problème.

Publicité

“Si j’obtenais une licence pour jouer de la musique sur mon stream, Twitch ne le saurait pas”, a-t-il déclaré. “Par conséquent, leur musique Twitch… l’algorithme qui coupe la VOD couperait toujours ma VOD même si… je peux légalement le faire.”

“Donc, même obtenir une licence maintenant n’a pas d’importance”, a-t-il ajouté. “Parce que… tu vas toujours te faire baiser.”

Shroud a poursuivi en décrivant la situation dans son ensemble comme “étrange” parce qu’elle se jouait en silence depuis un moment. Puis, il a poursuivi en clamant que les streamers auraient dû être plus unis.

Publicité

“Si, en tant que streamers, nous nous étions unis et que nous n’avions pas simplement pris de puta*ins de décisions rationnelles en commençant à simplement supprimer la merde, nous aurions pu gagner”, a-t-il déclaré. “Mais maintenant, nous nous blessons nous-même, alors ça craint, mais c’est ce que c’est. Nous nous sommes pliés. Nous sommes un groupe de sal*pes.”

Shroud fait référence au fait que pratiquement tous les streamers ont été scandalisés par cette décision. Cependant, ils se sont tous finalement pliés aux demandes de Twitch et ont supprimé leur VODS pour éviter de potentiels problèmes.

Publicité

Beaucoup croiront que sa frustration est justifiée. Cependant, en même temps, personne ne peut vraiment blâmer les autres streamers d’avoir adhéré aux demandes de Twitch. Après tout, leur gagne-pain en dépend.

Le point principal à retenir reste que cette option de faire front commun pourrait être utile à l’avenir. Si quoi que ce soit arrive, cela ne pourrait pas leur faire de mal de s’unir et se concerter sur différentes questions.

Après tout dans de nombreux domaines, les individus peuvent compter sur des associations, des organismes et des syndicats pour les soutenir. Alors pourquoi devrait-il en être autrement pour les streamers ?

Publicité