Divertissement

SEB dévoile son clip de rap Taedium : une critique sanglante d'internet

by Cyril Pomathiod
SEB

Partager


Le YouTubeur SEB revient avec un nouveau projet surprenant : un clip de rap au ton sérieux et aux paroles lourdes de sens.

"Les rappeurs deviennent influenceurs, Toi tu t"étonnes de l'inverse", voilà une punchline du son Taedium de SEB qui résumé bien cette tendance actuelle du YouTube francophone. Comme Mister V ou encore Squeezie, c'est maintenant SEB qui sort un nouveau clip de rap, avec un ton aux antipodes de ce qu'on aurait pu imaginer du "Seb la Frite" d'il y a quelques années.

Advertisement

https://www.youtube.com/watch?v=umoPU_LzF5A

Taedium, ce mot latin pouvant exprimer la lassitude, mais aussi le dégoût et l'aversion, est sorti le 31 janvier sur YouTube. Dans ce clip à la réalisation particulièrement soignée et bouillonnante de créativité, on découvre SEB en train de parcourir une inquiétante forêt, récoltant sur son passage ce qui ressemble à des mandarines, dotées d'expressions faciales exagérées à la manière des emoji.

Sur son chemin, il croise différents influenceurs auxquels il offre un fruit... un cadeau qui n'a rien de bienveillant puisque derrière leurs expressions exacerbées se cache une mauvaise surprise.

Advertisement

En ce qui concerne les paroles, SEB n'y va pas par quatre chemin, critiquant avec violence le milieu des influenceurs du net qui l'a vu grandir :

Le web m'a fait mais le Web me dégoûte, Je l'aime mais je le hais depuis qu'on m'écoute.

Affiche du documentaire SEB en Papouasie
SEB
Après SEB en Papouraise, Taelium est le deuxième gros projet dévoilé par le vidéaste en à peine un mois

Au fil des couplets, SEB enchaîne les critiques sur les réseaux sociaux, les influenceurs en tout genre ou encore la course à la notoriété. En résulte un clip à la musique, à l'imagerie mais aussi aux paroles sombres et torturées, qui reflètent la même thématique abordée il y a quelques semaines par Squeezie avec Influenceurs, malgré un ton nettement plus sérieux.