Divertissement

Sardoche craque face au "harcèlement de masse" à son encontre

by Ludovic Quinson

Partager


Quelques jours seulement après son retour sur League of Legends, Sardoche a dénoncé par le biais de nombreux tweets, le harcèlement massif dont il estime être victime.

Le 27 mai, six mois après son ban de League of Legends, Sardoche a fait un retour très remarqué sur le jeu puisqu'il a atteint un pic incroyable de 146 958 viewers.

Advertisement

Seulement, dès les premiers instants, le streamer a été la cible de nombreuses attaques d'autres joueurs visant à nuire à ses parties.

Le 7 juin, Sardoche a décidé de prendre la parole sur Twitter sur ce qu'il subit depuis maintenant un long moment.

Advertisement

Twitch : Sardoche
Sardoche a dénoncé sur Twitter le "harcèlement de masse" dont il est victime depuis plusieurs années maintenant.

"Je suis poussé au suicide tous les jours par des milliers de personnes"

Selon le long thread Twitter que Sardoche a rédigé le 7 juin, de nombreuses personnes chercheraient constamment à nuire à son expérience de jeu sur League of Legends.

En effet, des organisations regroupant des centaines de joueurs auraient pour but de faire perdre les parties du streamer en récompense d'argent pour le provoquer afin que le comportement de celui-ci change radicalement en live.

En plus de ces organisations, Sardoche a révélé de nombreux messages d'insultes qu'il reçoit au quotidien sur les réseaux sociaux ou qui sont publiés sur des forums.

Advertisement

"C'est du harcèlement ciblé, ça fait 2 ans que ça dure et c'est la raison pour laquelle j'ai été ban 6 mois du jeu. Parce que j'ai craqué mentalement à force d'endurer ça." a-t-il déclaré sur Twitter.

Il révèle également qu'il aurait été victime de "swatting" à dix reprises au cours d'une année, que des pizzas et livreurs en tout genre auraient été envoyés chez lui tous les 2 jours, et que chaque jour, des messages visant à le nuire auprès de ses sponsors seraient publiés.

"43000 messages en 2 semaines sur JVC. Tous globalement destinés à me diffamer, me faire passer pour un malade mental/un joueur médiocre."

Advertisement

Il confie que même en ayant contacté les gérants de certains forums, ces derniers n'ont pas réagi.

Après avoir déjà déposé trois plaintes, il a révélé qu'il allait continuer en prenant rendez-vous dans les prochains jours avec un commissaire spécialisé afin de porter plainte pour harcèlement de masse.

"Je pense sincèrement que beaucoup à ma place auraient mis fin à leurs jours."

Ce long récit publié sur Twitter a suscité de nombreuses réactions, et un énorme soutien a été apporté à Sardoche dans ce douloureux moment qu'il vit actuellement.