Divertissement

Qui sont Alexandra et Andrea Botez? Les reines des échecs sur Twitch

Publié le: 24/Déc/2020 17:58 Modifié le: 25/Déc/2020 16:01

by Isabelle Thierens

Partager


Alors que les échecs ont gagné en popularité sur Twitch, certain des joueurs professionnels les plus charismatiques du jeu, tels que les sœurs, Alexandra et Andrea Botez sont eux aussi devenus très populaires.

Les échecs existent sous une forme ou une autre depuis le 6ème siècle, avec la standardisation de ses pièces au 15ème siècle et ses règles au 19ème siècle.

Publicité

Cependant, l’ancien jeu n’avait pas bien résisté à la concurrence sur Twitch jusqu’en 2020, lorsque sa croissance est devenue substantielle.

Alexandra et Andrea Botez: distinctions et personnalités

Alors que la communauté des échecs a été fustigée comme élitiste à garder les portes fermées pour les joueurs occasionnels, les sœurs Botez veulent simplement aider la communauté à grandir.

Alexandra, la plus âgée des deux, n’a que 25 ans, mais elle est déjà une force établie au sein de la communauté des échecs, ayant obtenue le titre de Maître FIDE Femme et de nombreux championnats remontant à son époque avec l’équipe nationale canadienne à l’âge de 15 ans.

Andrea, à l’inverse, est à peine sortie du lycée et est dépourvue de reconnaissance internationale aux échecs bien qu’elle soit elle-même une joueuse talentueuse, avec des compétitions nationales et des prix à son actif. Ensemble, elles sont assez talentueuses pour aider des célébrités comme Hafthor «The Mountain» Bjornsson, mais aussi assez humbles pour s’engager avec leurs communautés en dehors de l’échiquier.

Cette dynamique illustre la montée fulgurante des échecs sur Twitch. Les qualités intrinsèques des échecs, avec son haut plafond de compétences et sa courbe d’apprentissage abrupte, ne sont pas étrangères aux utilisateurs de Twitch. Cependant, le jeu n’a pas suscité l’intérêt des streamers populaires et l’engagement de la communauté de joueurs expérimentés. Cela a changé en mai 2020 lorsque le grand maître Hikaru Nakamura a décidé de prendre le tristement célèbre Felix «xQc» Lengyel sous son aile .

Publicité

Dans quelle mesure les sœurs Botez ont-elles grandi sur Twitch en 2020?

Travaillant souvent aux côtés de Nakamura, que ce soit en assurant des cours particuliers, en compétition ou simplement en commentant la scène d’échecs en ligne en plein essor, les sœurs Botez se sont taillé une place énorme. Leur chaîne est passée d’environ 73000 abonnés en mai à près de 500000 en décembre 2020.

Alors que Hikaru peut être hilarant lui-même (surtout quand il se moque sèchement des joueurs), les sœurs Botez sont ancrées dans la culture de la plate-forme et sont de fervents propagateurs de memes et de conversations qui aident à développer les capacités des viewers.

Qu’il s’agisse de disséquer des matchs d’échecs, d’essayer des jeux comme Griftlands, ou simplement de parler sur Just Chatting, les sœurs Botez prouvent à quel point votre communauté peut devenir plus forte lorsque les meilleurs joueurs ne se prennent pas trop au sérieux.

Divertissement

Tfue se serait fait swatter en plein stream sur Twitch

Publié le: 24/Déc/2020 9:34

by Paul Fouillade

Partager


La star du streaming, Turner « Tfue » Tenney semble avoir été la victime d’un swatting chez lui lors de son dernier live sur Twitch. Malgré l’incident, le jeune homme s’en est apparemment bien tiré comme vous allez le voir.

La star de Twitch âgée de 22 ans, jouait à Minecraft lors de son dernier stream ce mercredi 23 décembre lorsque des cris et des coups se sont faits entendre en fond. Selon toutes les apparences, Tfue aurait subi un « swatting » de la part de l’un de ses spectateurs.

Publicité

Les voix que l’on peut entendre demandent à Tfue de « sortir avec les mains en l’air ». Il sort alors du champs de la caméra en répondant à haute voix « j’ai les mains en l’air officier ». Une phrase que Tfue répète calmement plusieurs fois tout en partant dans une pièce à côté.

La suite de la conversation avec ce qui semble être un officier des forces de l’ordre est cependant inaudible.

Publicité

Quelques instants plus tard, Tfue revient à son ordinateur sans dire un mot et en fixant sa caméra pendant un long moment. Après un léger rire nerveux, il reste cependant silencieux sur ce qui vient de se passer.

Peu après, il reçoit alors un don de quelqu’un prétendant être le « swatter » en question et sur lequel on peut lire : « tu t’es fait swatter », ce à quoi le streamer répond avec ironie « super mec, tu m’as eu… tu m’as vraiment bien eu » avant de retourner jouer comme si de rien n’était à Minecraft.

Qu’est-ce que le swatting ?

Le swatting est l’acte de déclencher une fausse alerte auprès des forces de l’ordre pour les amener à venir de toute urgence au domicile d’une personnalité connue, en l’occurrence un streamer en plein live.

Publicité

Ces « farces » ont été à l’origine de terribles accidents par le passé mais restent toujours aussi répandues. Les streamers Twitch et YouTube sont souvent la cible de ces mauvais plaisantins qui espèrent voir en direct le résultat de leurs appels.

Le cas sans doute le plus connu est celui de Tyler Barriss dont les appels répétés contre un joueur rival sur Call of Duty avait mené à la mort d’un innocent. Tyler Barriss a écopé d’une peine de 20 ans de prison, une affaire qui ne semble malheureusement pas avoir calmé les swatters.

Tyler Barriss tribunal swattingFigure tristement célèbre du swatting, Tyler Barriss a été puni d’une peine d’emprisonnement de 20 ans.

En effet c’est loin d’être la première fois qu’un streamer renommé se fait swatter et cela n’arrive pas qu’aux Etats-Unis. Il y a quelques mois à peine c’était TheKairi78 qui subissait un nouveau swatting chez lui ou encore XEWER il y a près d’un an.

Tfue lui-même n’en est pas à son premier swatting et il jouait alors à Fortnite en stream lorsque cet incident s’était déroulé.

Lire aussi : Le défi incroyable de Jake Paul relevé par Ben Askren

Pour rappel, en France,  » divulguer une fausse information faisant croire à un sinistre et de nature à provoquer l’intervention inutile des secours » est passible de 2 ans d’emprisonnement ainsi que de 30 000 euros d’amende.