Divertissement

La photo de police de Belle Delphine serait un faux ? La question qui enflamme Twitter

Publié le: 9/Oct/2019 12:38 Modifié le: 10/Jan/2020 16:14

by Isabelle Thierens

Partager


La personnalité aussi controversée que populaire : Belle Delphine est de nouveau l’actualité après avoir annoncé sur les réseaux sociaux qu’elle aurait été arrêtée, photo à l’appui, mais tout le monde ne semble pas convaincu.

Ce lundi 7 octobre, Belle Delphine a poste sur Twitter ce qui semble être à première vue une photo de police qui proviendrait de la « Metropolitan Police » avec comme commentaire « j’ai été arrêté, lol« .

Publicité

Une annonce qui a immédiatement déchaîné la twittosphère. Le lendemain, elle a expliqué à sa communauté qu’une de ses amies lui avait volé son hamster et qu’elle aurait alors décidé de taguer sa voiture en représailles.

Belle Delphine / Twitter

Belle Delphine a-t-elle vraiment été arrêtée?

Maintenant voilà, est-ce que cette histoire est vraie ? Bien que Belle Delphine ait illustré chacune de ses affirmations, rien ne prouve que ce soit vrai pour autant.

De nombreux internautes ont commencé à endosser le rôle de détective en herbes pour démêler le vrai du faux dans cette histoire.

Un internaute a commencé à mettre en doute la véracité des faits en contestant l’authenticité de la photo de police avec à l’appui d’autres photos du même genre qui auraient été prises le jour même où Belle Delphine aurait été arrêtée.

Un autre internaute affirme également qu’il n’y a aucune entrée sur le site de la Metropolitan Police au nom de Mary Belle Kirschner (le vrai nom de Belle Delphine).

D’autres encore crient au fake, tout simplement en raison du manque de preuves tangibles autour de cette affaire, en prenant en compte également le penchant de la jeune femme pour le troll et le scandale.

Publicité

Belle Delphine a fait une longue pause sur les réseaux sociaux après son bannissement d’Instagram, une pause qui s’est également répercutée sur son Patreon, du coup certains pensent que cette prétendue arrestation serait un coup de pub pour son retour.

Quelques jours avant toute cette histoire, Ethan Klien de H3H3 avait émis l’hypothèse que Belle Delphine avait probablement eu des ennuis avec la justice, un dénouement qui semble louche pour certains internautes vu que son hypothèse semble se confirmer quelques jours plus tard comme par magie..

D’autant plus qu’il a posté une réponse à la publication de Belle Delphine : « Beau boulot Belle, continue comme ça. Je suis fier de toi.« 

Cynisme pur et dur ? Critique de ce qu’il pense être un fake en réponse à sa vidéo ? Aveu de complicité ? Il va encore falloir attendre quelques temps avant de savoir.

Les fans de Belle Delphine guettent plus que jamais son grand retour sur les réseaux sociaux. Quoi qu’il en soit s’il s’agit d’un fake, la jeune femme pourrait subir de réelles conséquences.

Divertissement

Joe Rogan inquiet de la censure des réseaux sociaux et ses conséquences

Publié le: 15/Jan/2021 18:15

by Martin Thibaut

Partager


L’animateur de podcast populaire Joe Rogan s’est penché sur le sujet brûlant de la censure sur Internet dans son podcast JRE et a révélé pourquoi il s’inquiétait du pouvoir des réseaux sociaux.

La censure a été au premier plan des discussions ces derniers temps, le président américain ayant été suspendu de Twitter, Facebook et d’autres sites.

Publicité

Alors que certaines personnes ont applaudi les décisions prises par ces entreprises, Joe Rogan ne partage pas leur optimisme.

«L’autoritarisme il y a beaucoup de gens qui aiment ça parce qu’il permet de faire taire leurs adversaires», a-t-il dit en s’adressant à son invité, Yannis Pappas.

Publicité

L’ancien animateur Fear Factor et commentateur de l’UFC a évoqué la fermeture ou le retrait d’applications de réseaux sociaux rivaux de Google et des magasins Apple pour prétendument avoir «répandu la haine».

YouTube / Joe Rogan
Joe Rogan pense que la censure ne fera que s’intensifier.

«Quel pourcentage répand la haine? Quels sont les chiffres? Est-ce sage de fermer tout discours avec lequel vous n’êtes pas d’accord?» a-t-il demandé rhétoriquement.

«Par exemple, ce n’est pas bon si quelqu’un arrive là-bas et parle de violence contre des individus ou qu’il diffuse des idées racistes. Ce n’est pas bon, mais sa ne mérite pas la censure. »

Publicité

Ainsi, même si Rogan a convenu que certains discours sont problématiques, il ne pense pas que la censure est la bonne solution et cela crée un précédent «dangereux».

«Cela crée un précédent où les gens qui sont au pouvoir peuvent décider que quelque chose est un discours de haine, que quelque chose est mauvais et que vous pouvez simplement l’éliminer complètement», a-t-il ajouté.

«Et puis, quand des choses comme ça arrivent, elles continuent. Ils ne s’arrêtent pas seulement aux choses dont nous pouvons tous convenir qu’elles sont terribles. Ils vont s’attaquer à des choses que vous ne pensez peut-être pas terribles. Et puis ils continuent d’aller plus loin. »

Comme l’a dit le pasteur Niemöller sur la montée au pouvoir des nazis « Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste. Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate. Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste. Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester.  »

Dans une époque où les réseaux sociaux contrôlent les discours politiques, la censure est un véritable danger que le monde se doit de regarder en face.