Divertissement

PewDiePie s'insurge contre la "culture de l'outrage" et les symboles du "white power"

par Isabelle Thierens
Pewdiepie, youtube

Partager


Felix "PewDiePie" Kjellberg est le premier créateur de contenu individuel à avoir franchi le cap des 100 millions d'abonnés sur YouTube. Près de 2 mois après, il compte déjà plus de 102 millions d'adeptes, cependant comme a pu l'apprendre le Suédois, la célébrité à un prix.

Après avoir reçu son prix pour avoir dépassé les 100 millions d'abonnés PewDiePie avait surpris sa communauté en annonçant qu'il allait faire un don de 50 000$ à l'Anti-Defamation League, avant de se rétracter.

Au fil de sa carrière de youtubeur PewDiePie a dû faire face à de nombreuses polémiques pour "avoir eu des propos racistes ou antisémites" qui lui ont attiré les foudres de l'ADL. Et il semblerait que le youtubeur n'en a pas fini avec cette organisation.

Publicité

Des symboles de haine

Dans sa dernière vidéo, PewDiePie a fait une "rétrospective" sur l'arrivée sur la toile de symboles de "suprématistes blancs"comme le fameux symbole "Ok".

Publicité

À l’origine, ce qui n'était qu'une simple blague sur 4Chan a rapidement pris d'autres proportions jusqu'à figurer sur la liste des symboles haineux de l'ADL au même titre que "Pepe the Frog".

ADL
ADL

Même si ce symbole signifiait avant "okay", les choses changent. La validité du changement de sa signification est due au fait que les "suprémacistes blancs" l'utilisent à présent. Mais bien sûr qu'ils vont l'utiliser. Contrairement aux autres symboles de haine, il leur a été offert. Arrêtez de rendre cela si facile pour ces personnes.

Publicité

Le youtubeur a continué en parlant de ce qu'il considère comme une culture de l'outrage, affirmant que les levées de boucliers qu'il y a eu autour de ces symboles utilisés pour une blague et, repris par la suite par des groupes racistes, ne fait que récompenser ces groupes racistes par le biais d'une visibilité massive sur les réseaux sociaux.

Il y a une vraie culture autour du fait de se mettre en colère. C'est une fausse vertu récompensée par des likes. Nous nous entraînons essentiellement à agir de la sorte. (...) en agissant de façon énervée contre ces choses, vous donnez de l'importance à ces symboles.

Il a ajouté "qu'en accusant des personnes qui ne sont pas des suprématistes blancs, d'être des suprématistes blancs, ça ne fait qu'aider les suprématistes blancs" avant de demander à ses fans d'arrêter de se mettre en colère et d'arrêter de spammer le symbole "Ok".

Publicité

Certains pourraient considérer cette vidéo comme une réponse aux controverses passées de PewDiePie, quelles que soient les intentions du Suédois.

La dernière controverse en date, provenait d'une vidéo où on l'a accusé de porter une "croix de fer" dont certaines variantes sont considérées comme un symbole de haine, par l'ADL notamment.

Publicité

PewDiePie s'était alors défendu en déclarant qu'il s'agissait de la croix géorgienne de Bolnisi.