Divertissement

PewDiePie et ses proches ont reçu des menaces de mort après l'attentat de Christchurch, en Nouvelle-Zélande

par Jules Serrurier

Partager


Le populaire YouTubeur  la tragique fusillade de Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

Le journaliste Nick Monroe a déclaré que des individus suivis par PewDiePie sur les réseaux sociaux étaient visés par des menaces de mort, ce qui a incité le YouTubeur à purger son compte Twitter pour protéger les personnes impliquées.

"Les gens ciblaient TOUTE PERSONNE que PewDiePie suivait sur Twitter", a écrit Monroe à propos de ce problème. "Pour des raisons de sécurité, PewDiePie a unfollow quasiment tout le monde sur Twitter."

Publicité

Une série de captures d’écran est jointe au message de Monroe. Elle décrit en détail une conversation entre quatre comptes Twitter qui semble se terminer par une menace de mort contre PewDiePie.

Publicité

"Il faut casser un œuf sur la tête de ce type", lit-on sur un tweet où il est joint une capture d'écran de plusieurs comptes suivis par Kjellberg. "Puis-je casser une chaise en métal, à la place ?", répondit un autre. “Les œufs sont de la nourriture. Je ne veux pas gaspiller de la nourriture."


PewDiePie a été mentionné dans des attentats contre des mosquées en Nouvelle-Zélande

Publicité

Bien que PewDiePie n'ait pas encore fait de déclaration concernant sa purge sur Twitter, le YouTubeur a condamné les actes du tireur de Christchurch le 14 mars, affirmant qu'il était "écoeuré" du fait que le terroriste avait mentionné son nom.

L’attaque catastrophique à Christchurch a entraîné la mort de cinquante personnes, qui participaient à des prières dans deux mosquées distinctes au moment de la fusillade.