Divertissement

PewDiePie explique pourquoi il évite de parler de Trump et de politique dans ses vidéos

par Paul Fouillade
Trump | PewDiePie

Partager


Felix "PewDiePie" Kjellberg compte plus de 100 millions d'abonnés sur sa chaîne YouTube, couvrant sans aucun doute le spectre politique et culturel. Il a cependant expliqué que la politique ne jouait pas un rôle important dans son contenu, tout simplement parce que cela ne l'intéressait pas.

PewDiePie a pourtant été plus d'une fois au cœur de controverses, notamment en raison de la taille et de la diversité de son audience. Cette dernière analysant les moindres faits et gestes de la star dans ses vidéos et revenant sur chacun de ses propos. C'est pourquoi PewDiePie essaye depuis longtemps d'être le plus impartial possible en matière de commentaires politiques.

Dans une interview donnée au New York Times, Kjellberg a expliqué pourquoi il était ainsi, selon lui, aucun politicien dans le monde ne le "passionne".

"Y a-t-il des politiciens qui vous inspirent ?" a demandé Kevin Roose pour le NYT. "Non. Je ne pourrais pas un nommer un seul, non." a répondu PewDiePie.

Comme le fait remarquer Roose, un engagement de Kjellberg dans la vie politique ne lui apporterait que des ennuis. Au lieu de cela, il "insiste sur le fait qu'il ne s'y intéresse pas du tout", à moins que ce ne soit suffisamment drôle.

Publicité

Pew Die Pie a expliqué qu'il avait l'habitude de parler du président américain Donald Trump, d'un point de vue du divertissement. Le président américain étant "devenu un meme pendant un moment", mais qu'il a ensuite "cessé d'être drôle", selon Pewds.

YouTube : PewDiePie
YouTube : PewDiePie
PewDiePie trône fièrement avec son trophée YouTube des 100 millions d'abonnés

Bien sûr, cette apathie à l'égard de la politique n'a pas empêché le Suédois d'être entraîné dans des débats politiques, même à contrecœur. On se souvient par exemple du tireur néo-zélandais tristement célèbre pour avoir ouvert le feu dans des mosquées et son appel à s'abonner à PewDiePie au cours de son terrible stream. Un événement qui avait entraîné le YouTuber à mettre fin à sa campagne "Sub 2 PewDiePie".

Cet événement a d'ailleurs profondément marqué Kjellberg comme le raconte Roose et qui a même amené le YouTuber à se poser la question de supprimer ou non sa chaîne.

Publicité

Enfin, PewDiePie a révélé il y a peu qu'il était contre le Brexit lors d'un stream où il abordait la question de son futur déménagement au Japon.

YouTube : PewDiePie
YouTube : PewDiePie
Pew News était une des série les plus populaires de YouTube

La star a également interrompu sa très populaire série "Pew News" où il discutait de sujets divers et à la mode sur Internet. L'intérêt de cette revue était qu'il évitait de s'impliquer dans ces dramas, affirmant que rien de tout cela n'avait d'importance de manière générale.

Publicité

Sa transition vers un contenu plus sûr mais non moins divertissant, notamment sur Minecraft ou d'autres jeux du moment a eu un effet bénéfique sur sa chaîne, lui permettant de passer la barre très symbolique des 100 millions d'abonnés.