Nadeshot révèle le montant du plus gros chèque qu'il a encaissé - Dexerto.fr
Divertissement

Nadeshot révèle le montant du plus gros chèque qu’il a encaissé

Publié le: 28/Nov/2019 17:28 Modifié le: 28/Nov/2019 17:29

by Isabelle Thierens

Partager


Dans le dernier épisode du « Mobcast » de The Mob’s, le PDG de 100 Thieves, Nadeshot, a révélé le montant de la plus grosse somme d’argent qu’il a reçu sur compte en banque. Un montant assez impressionnant !

L’industrie du jeu vidéo est un marché porteur qui peut s’avérer particulièrement lucratif pour certains de ses acteurs. Émerveillés par le montant que peuvent atteindre certains cashprize ou certaines transactions, de nombreux joueurs ont commencé à y voir une forme de rêve américain.

Publicité

Lors d’interview ou de podcast, la question de l’argent revient régulièrement sur le tapis.

Nadeshot, Instagram

Nadeshot a commencé à s’illustrer en tant que joueur professionnel sur Call of Duty, mais il a rapidement connu davantage de succès grâce à ses chaînes Twitch et YouTube et, à présent, via son rôle de PDG de l’une des plus grandes organisations e-sports : 100 Thieves.

Nadeshot demande a pour coutume de demander aux invités de son podcast ‘Selfmade’ quel était le montant du plus gros chèque qu’ils ont jamais eu, mais il ne s’attendait probablement pas à ce que la question lui soit retournée lors de son passage dans le Mobcast.

Le quatuor lui a demandé quelle était la plus grosse somme d’argent qu’il a pu percevoir, et bien qu’un peu hésitant au début, Nadeshot a finalement décidé de répondre.

« 3 millions de dollars »a-t-il répondu alors que ses hôtes étant clairement sous le choc devant la perspective de pouvoir gagner autant d’argent. Bien qu’il ne puisse pas dire d’où provenait cet argent, il a toutefois confirmé que « c’était une bonne journée ».

On n’en doute pas !

Sur un ton plus léger, dans la suite du podcast, Nadeshot a également évoqué l’arrivée de Devin Booker, de la NBA, chez 100 Thieves et également comment il avait rencontré sa petite amie actuelle aux studios LCS.

Publicité

Au fur et à mesure de la croissance de l’industrie du jeu vidéo, on imagine aisément que les sommes d’argent touchées par les acteurs de ce secteur ne cesseront de croître également.

Divertissement

Joe Rogan inquiet de la censure des réseaux sociaux et ses conséquences

Publié le: 15/Jan/2021 18:15

by Martin Thibaut

Partager


L’animateur de podcast populaire Joe Rogan s’est penché sur le sujet brûlant de la censure sur Internet dans son podcast JRE et a révélé pourquoi il s’inquiétait du pouvoir des réseaux sociaux.

La censure a été au premier plan des discussions ces derniers temps, le président américain ayant été suspendu de Twitter, Facebook et d’autres sites.

Publicité

Alors que certaines personnes ont applaudi les décisions prises par ces entreprises, Joe Rogan ne partage pas leur optimisme.

«L’autoritarisme il y a beaucoup de gens qui aiment ça parce qu’il permet de faire taire leurs adversaires», a-t-il dit en s’adressant à son invité, Yannis Pappas.

Publicité

L’ancien animateur Fear Factor et commentateur de l’UFC a évoqué la fermeture ou le retrait d’applications de réseaux sociaux rivaux de Google et des magasins Apple pour prétendument avoir «répandu la haine».

YouTube / Joe Rogan
Joe Rogan pense que la censure ne fera que s’intensifier.

«Quel pourcentage répand la haine? Quels sont les chiffres? Est-ce sage de fermer tout discours avec lequel vous n’êtes pas d’accord?» a-t-il demandé rhétoriquement.

«Par exemple, ce n’est pas bon si quelqu’un arrive là-bas et parle de violence contre des individus ou qu’il diffuse des idées racistes. Ce n’est pas bon, mais sa ne mérite pas la censure. »

Publicité

Ainsi, même si Rogan a convenu que certains discours sont problématiques, il ne pense pas que la censure est la bonne solution et cela crée un précédent «dangereux».

«Cela crée un précédent où les gens qui sont au pouvoir peuvent décider que quelque chose est un discours de haine, que quelque chose est mauvais et que vous pouvez simplement l’éliminer complètement», a-t-il ajouté.

«Et puis, quand des choses comme ça arrivent, elles continuent. Ils ne s’arrêtent pas seulement aux choses dont nous pouvons tous convenir qu’elles sont terribles. Ils vont s’attaquer à des choses que vous ne pensez peut-être pas terribles. Et puis ils continuent d’aller plus loin. »

Comme l’a dit le pasteur Niemöller sur la montée au pouvoir des nazis « Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste. Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate. Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste. Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester.  »

Dans une époque où les réseaux sociaux contrôlent les discours politiques, la censure est un véritable danger que le monde se doit de regarder en face.