Divertissement

Masterkill à 33 000€ avec Gotaga, Antoine Griezmann, Squeezie et Doigby

by Paul Fouillade

Partager


Ce lundi 13 avril se tenait comme chaque semaine, le Masterkill organisé par Gotaga et Doigby. Fait exceptionnel, la star internationale du football français, Antoine Griezmann participait à cette soirée sur Warzone où l'argent était récolté en faveur de la Croix-Rouge française. Un événement qui a failli très mal se passer pour Doigby.

C'est devenu le rendez-vous incontournable des fans de Gotaga. Chaque lundi, le French Monster reçoit ses invités avec Doigby pour une soirée pleine d'enjeux. Situation exceptionnelle oblige, le footballeur et joueur émérite, Antoine Griezmann participait lui aussi ainsi que Squeezie.

Advertisement

Tous les éléments étaient réunis pour que les spectateurs passent un superbe moment, il ne manquait plus qu'un enjeu de taille.

De fait et pendant toute la soirée les quatre joueurs se sont lancés défis après défis pour ne pas être le dernier au score et ne pas trop faire chauffer leur carte bleue.

Advertisement

On a ainsi pu voir que malgré son air détaché, notre double champion du monde de football n'en était pas moins un monstre du sniper, laissant Gotaga pantois après un kill que lui-même n'avait pas réussi à obtenir.

Le Masterkill s'est donc déroulé dans la plus franche camaraderie et la cagnotte a grossi à un rythme régulier jusqu'à ce que le tout pour le tout soit joué lors d'une partie en x1000. Les choses sérieuses pouvaient commencer.

Une partie qui comme vous allez le voir, s'est très mal passée pour un Doigby qui s'est décomposé au fur et à mesure que Gotaga annonçait la somme de 25 000 euros à payer.

Advertisement

Un montant astronomique que les participants ont finalement décidé de se partager pour soulager un peu le pauvre Doigby encore sous le choc et dont ses acolytes n'ont manqué de se moquer avec humour.

Au final, ce Masterkill très spécial se termine sur une cagnotte de plus de 33 000 euros dont nous le rappelons, tout l'argent ira directement pour la Croix-Rouge française afin de les soutenir en ces temps difficiles.