Divertissement

Les jeux vidéo, un "problème" ? Ninja et DrLupo répondent à Joe Rogan

by Lucas Vilpoux
Twitter, @DillonFrancis / Joe Rogan

Partager


Après avoir critiqué la montée du gaming dans son podcast, Joe Rogan a été en tendance sur Twitter le 26 juillet. La communauté, dont Ninja et DrLupo, n'ont pas apprécié la désinvolture avec laquelle il critiquait leur passe-temps favori.

Dans un épisode de "l'Expérience de Joe Rogan", Rogan a décrit les jeux vidéo comme une "perte de temps" parce qu'ils sont amusants, mais pas aussi rentables que d'autres passe-temps. Cette déclaration a déclenché de nombreuses réactions de la part des fans et des professionnels de la communauté gaming.

Advertisement

"Les jeux vidéo sont un vrai problème ... parce qu'ils sont vraiment amusants ... et lorsque vous jouez, ils sont vraiment excitants, mais vous n'allez nulle part", a-t-il déclaré. Beaucoup de réactions ont reflété qu'il y avait une part de vérité dans ce que disait Rogan, mais la plupart des réponses ont davantage exprimé leurs désaccords avec son analyse.

S'il est évidemment vrai que l’abus de quel domaine que ce soit peut être néfaste, qualifier le jeu vidéo de "perte de temps" contrairement aux arts martiaux est très discutable. La contradiction du point a été soulignée par HasanAbi, qui a noté que "vous pouvez créer un dojo si vous faites du BJJ, mais vous ne pouvez pas rejoindre une organisation de E-Sport ? Ou devenir un streamer sur Twitch?" De plus, DrLupo, l'un des streamers les plus en vogue, a expliqué pourquoi la prise de parole de Rogan semble trop généraliste.

Advertisement

Des personnalités populaires telles que Goldenboy ont fait écho au point de vue de Lupo sur les amitiés : "J'ai rencontré mes meilleurs amis grâce aux jeux vidéo." Cela montre qu’il y a des réelles relations qui se créent grâce aux jeux vidéo. Dans la même veine, Steven Spohn, dit que le jeu l’a aidé à "tomber amoureux". Le directeur général d’Overwatch et Valorant, Michael «Packing_10» Szklanny, a déclaré que "les jeux vidéo ont sauvé ma vie du trouble de stress post-traumatique (PTSD)."

Alors que beaucoup se plaignaient que l'analyse de Rogan mettait trop d'importance aux fins financières, les joueurs d'e-sport ont à l'inverse accompagné DrLupo et les streamers en discréditant l'idée que le jeu n'est pas lucratif ou est une perte de temps.

Chris 'Simp' Lehr d'Atlanta FaZe a démontré que l'e-sport est une preuve que le jeu peut être financièrement avantageux. Tandis que son collègue joueur CDL Tommy 'ZooMaa' Paparatto a noté que, bien "qu’il faille un équilibre, rien de ce que vous aimez n'est une perte de temps." Ces points de vue reflètent à quel point l'industrie du jeu vidéo offre une multitude de possibilités. C'est précisément ce que Ninja a détaillé dans sa réponse à Rogan.

Advertisement

"Joe ne comprend pas vraiment le contexte complet de ce qu'est la communauté des joueurs et dans combien de voies différentes vous pouvez réussir." Ninja explique que les commentaires de Rogan manquent de nuance, et qu'ils dénotent d’une incompréhension de la scène. Il utilise des exemples d'opportunités émergentes comme le coaching pour compléter les professions des streamers et des joueurs.

En fin de compte, tout le monde semble convenir qu'aucune activité, même le jeu vidéo, n'est dispensée d'être néfaste dès qu'elle est faite en excès. Mais ceux qui sont impliqués dans la culture du jeu, des occasionnels aux professionnels, ont constaté que Rogan ignorait les mérites du passe-temps et la croissance de l'industrie.