Divertissement

Lazarbeam explique pourquoi sa chaîne YouTube a été suspendue

by Isabelle Thierens

Partager


Le populaire youtubeur australien Lannan "Lazarbeam" Eacott a expliqué dans une vidéo pourquoi sa chaîne principale avait été suspendue.

Bien que les youtubeurs puissent à peu près mettre en ligne tout ce qu'ils veulent, s'ils ne veulent pas voir disparaître leur chaîne du jour au lendemain, ils doivent suivre des règles strictes.

Advertisement

Dans le cas de Lazarbeam, qui compte plus de 16 millions de followers, sa chaîne principale a été supprimée en septembre.

Lazarbeam a été banni de youtube
YouTube, Lazarbeam

Si dans un premier temps le youtubeur a préféré garder le silence, se tournant vers ses réseaux sociaux pour se moquer de cette pause prolongée, à présent il a décidé d'expliquer à ses fans ce qui lui a valu cette sanction.

Advertisement

Lazarbeam lève le voile sur la suspension de sa chaîne

En utilisant sa deuxième chaîne, Lazarbeam a dévoilé que cette suspension découlait de la mise en ligne d'une vidéo plus tôt dans l'année.

"Ce qu'il s'est passé, c'est que dans une de mes vidéos sur TikTok d'il y a 4 ou 5 mois, il y avait un clip dans lequel je suppose qu'un enfant a fait quelque chose de stupide, alors j'ai reçu une suspension, pour la sécurité des enfants sur YouTube", a expliqué l'Australien.

https://www.youtube.com/watch?v=YA45X4tCqBg

"Comme, aucun enfant n'a été gravement blessé, comme il n'y avait pas de dégâts durables, c'était juste un TikTok rigolo. Mais, YouTube a jugé cette activité dangereuse par un enfant", a-t-il poursuivi.

Advertisement

Bien que la vidéo ait pu aller à l'encontre des directives de YouTube, Lazarebeam a déclaré qu'il ne pensait pas que la punition correspondait au crime, mais selon lui YouTube a un "travail difficile" et ils ont juste pris une décision.

Sa suspension devait prendre fin le vendredi 2 octobre, mais son échange avec YouTube pour faire lever l'interdiction plus tôt semble avoir porté ses fruits étant donné que sa chaîne principale est de nouveau en ligne.