Divertissement

Joyca risque la démonétisation de son propre clip après un étrange claim

by Cyril Pomathiod

Partager


Quelques jours après la diffusion de son clip CLASH ASSASSINS, le youtubeur Joyca a découvert que sa vidéo avait été revendiquée par un ayant droit douteux.

Le 10 novembre, le célèbre youtubeur Joyca publiait la vidéo CLASH ASSASSINS en featuring avec Mastu. Le clip vidéo, en partenariat avec Ubisoft pour la sortie de Assassin's Creed Valhalla, met en scène les deux collègues youtubeurs ainsi que d'autres vidéastes comme Amixem ou Cyril.

Advertisement

Sur fond de musique dansante et avec un décor digne des légendes nordiques et du dernier Assassin's Creed, Joyca et Mastu "enchaînent les frappes, visent le Valhalla"... pour un clip musical qui a connu un énorme succès, avec près de 4 millions de vues en moins de 10 jours.

https://www.youtube.com/watch?v=n12P2nzoUkQ

Une grande réussite donc pour Joyca et Ubisoft, mais une réussite qui a pris une drôle de tournure ces dernières heures. En effet, le vidéaste a posté sur Twitter une impression écran d'un message provenant de YouTube. Ce dernier lui indique qu'un ayant droit a revendiqué la musique utilisée dans le clip.

Advertisement

"Bonjour JOYCA,

Un ayant droit utilisant Content ID a revendiqué du contenu de votre vidéo.

Votre vidéo est en ligne et les paramètres de visibilité que vous avez sélectionné sont toujours appliqués. Mais elle et dorénavant soit monétisée par l'ayant droit, soit il a choisi de recevoir ses données.

Advertisement

Ce n'est pas un strike de droits d'auteur. Cette revendication n'affecte pas le statut de votre compte.

  • Titre de la vidéo : JOYCA - CLASH ASSASSINS (Feat Mastu)
  • Contenu soumis au droit d'auteur : CLASH ASSASSINS JOYCA MATSU
  • Revendiqué par : RepostNetwork"

Ce genre de message, de nombreux youtubeurs le connaissent bien. Généralement, on le reçoit lorsqu'on poste une vidéo contenant des images ou une piste son ne nous appartenant pas. Le sujet fait d'ailleurs débat depuis des années puisque le moindre extrait de vidéo ou de musique ne nous appartenant pas peut rapidement entraîner la démonétisation d'une vidéo entière.

Le problème dans le cas de la vidéo de Joyca, c'est qu'il est parfaitement en droit d'utiliser cette musique, puisque d'après les crédits de la vidéo, cette dernière appartient à Ubisoft Music, son partenaire pour le clip.

Advertisement

Rapidement, les internautes se sont renseignés sur la société RepostNetwork dont provient la revendication de droits d'auteur. Il s'agit d'un service détenu par SoundCloud et permettant de monétiser sa musique. En s'abonnant à ce service, n'importe qui peut ainsi déclarer une œuvre musicale dont il est propriétaire et faire valoir ses droits pour en tirer des bénéfices.

Malheureusement, plusieurs youtubeurs ont par le passé déjà été confrontés à ce problème où un faux ayant droit revendique le contenu d'un créateur. En 2018, le célèbre producteur de musique électronique TheFatRat avait notamment reçu un message similaire à Joyca car un ayant droit frauduleux s'était servi d'un remix de sa musique "The Calling" pour revendiquer les droits d'auteur de l'œuvre originale... une situation aberrante dont le producteur s'était finalement sorti après une procédure judiciaire.

Comment ma vidéo avec 47 millions de vues a été volée sur YouTube

Est-ce que Joyca a été victime du même genre d'acte malintentionné ? Il est trop tôt pour en juger, mais YouTube a rapidement pris les devant, indiquant qu'ils allaient étudier le problème.

Quelle que soit l'histoire derrière cette étrange revendication de CLASH ASSASSINS, cela ne fait que confirmer à quel point la gestion des droits d'auteur est une tâche compliquée pour les plateformes de diffusion de contenu. YouTube comme Twitch y sont confrontés depuis des années, et aucune solution durable et au goût des utilisateurs ne semble encore avoir été trouvée.