Gootecks ​​répond enfin à la décision controversée de supprimer PogChamp - Dexerto.fr
Divertissement

Gootecks ​​répond enfin à la décision controversée de supprimer PogChamp

Publié le: 19/Jan/2021 9:32 Modifié le: 19/Jan/2021 17:02

by Martin Thibaut

Partager


Le pro de Street Fighter et fondateur de Cross Counter TV, Ryan ‘Gootecks’ Gutierrez, a finalement répondu après que Twitch ait retiré sa célèbre émote PogChamp pour avoir prétendument «encouragé à la violence».

Le 6 janvier, Gootecks ​​a demandé à ses fans sur Twitter s’il y aurait «des troubles civils pour la femme exécutée à l’intérieur du Capitole» après les événements controversés de la journée.

Peu de temps après avoir fait cette remarque, Twitch a estimé que Gutierrez «encourageait de nouvelles violences» et a pris la décision de supprimer l’emote , notant en outre qu’ils «ne peuvent pas en toute bonne conscience continuer à permettre l’utilisation de l’image».

Publicité

Alors qu’une solution temporaire est en cours, avec un nouvel emote PogChamp apparaissant toutes les vingt-quatre heures , Gootecks ​, comme beaucoup, n’approuve pas la façon dont Twitch a géré la situation.

Dans une nouvelle vidéo de réponse ulpoadée sur la chaîne YouTube de Cross Counter TV, le visage original de l’émote a souligné certaines incohérences intéressantes de Twitter et Twitch. (Le segment commence à 19 minutes)

Principalement, il a noté comment Twitter avait pris la décision de ban le compte du président américain pour «encouragement à la violence», mais pas le tweet de Gootecks.

Publicité

« Ce n’est pas comme si Twitter ne parcourait pas les tweets des gens au peigne fin pour déterminer s’ils incitent ou non à la violence, n’est-ce pas? » il a demandé rhétoriquement. «Et je ne dis pas que j’ai le type de portée et d’influence que possède le président, je dis simplement que je ne pense pas que ce soit une coïncidence si mon compte a été verrouillé après ce que j’ai publié.»

À partir de là, il a trié des tweets qu’il a faits qui ont abouti au verrouillage de son compte par Twitter, mais son tweet sur les troubles civils n’était pas un des coupables, suggérant que tout allait bien selon les normes de Twitter.

Publicité

«Ils recherchent des personnes qui tentent d’inciter à la violence, mais ce n’est pas ce qu’ils ont trouvé sur mon compte», a-t-il déclaré. «Alors, pourquoi est-ce que Twitch semble avoir des super pouvoirs décisionnels? Parce que moins de trois heures après la mise en ligne de la vidéo, ils ont pris la décision de supprimer PogChamp en tant qu’émote globale. »

«Vous ne pouvez pas inventer ce truc», a-t-il conclu en terminant sa vidéo.

Jusqu’à présent, il ne semble pas que Twitch ait l’intention de rétablir Gootecks ​​en tant que visage de PogChamp, mais ils comprennent l’importance de l’émote dans la culture de la plate-forme.

Publicité

Dans tous les cas, nous devrons attendre de voir ce que l’avenir réserve à l’émote à l’approche de 2021.