Fortnite Apex FIFA Call of Duty Autres Jeux E-Sport Divertissement Dexerto TV Films/Séries Contact
 
Divertissement • 07/09/19

Gaël Monfils, passionné par les jeux vidéo, parle d'e-sport

Gaël Monfils, passionné par les jeux vidéo, parle d'e-sport
AFP/Glyn KIRK

Gaël Monfils ne cache pas sa passion pour les jeux vidéo, en particulier pour le free-to-play Lords Mobile. Dans un entretien avec l'Équipe, le tennisman donne son avis sur l'esport.

Publicité

Le tennisman français Gaël Monfils évoque régulièrement sa passion des jeux vidéo et du jeu qu'il affectionne tout particulièrement : Lords Mobile, un jeu de stratégie. À tel point que le studio IGG l'a fait participer a des campagnes promotionnelles.

Dans un entretien avec L'Équipe, Gaël Monfils parle en détail de sa passion, mais aussi d'e-sport.

Publicité

Lords Mobile
Gaël Monfils apprécie tout particulièrement le jeu de stratégie : Lords Mobile

Le tennisman donne sans ambages son avis sur les performances des joueurs professionnels qui l'impressionne :

"Je suis assez bluffé par le niveau des gars. Leur niveau d'exigence les pousse à se surpasser, ils font souvent preuve d'une concentration incroyable, sans parler de l'effort de réflexion que nécessitent la plupart des gros jeux e-sport."

Publicité

Pour lui, la question de savoir est-ce que les joueurs de jeux vidéo professionnels sont de vrais sportifs ne se pose même pas : 

"Ça me fait un peu sourire quand on se pose la question de savoir si ce sont de « vrais » sportifs, il n'y a qu'à voir la gestion de l'adrénaline. Pour avoir passé du temps avec des pros, c'est vraiment impressionnant !"

Il ajoute :

"Les gens ne se rendent pas toujours compte de l'énorme différence qu'il y a entre jouer aux jeux vidéo et être esportif..."

Publicité

L'esport, un sport ?

La reconnaissance de l'e-sport en tant que sport, et des joueurs professionnels en tant que sportif est un débat qui fait rage depuis un certain temps. Selon les pays, le statut des joueurs est très différent.

Si en France cette reconnaissance tarde à venir, d'autres pays comme l'Allemagne et la Turquie l'ont adoptée l'an dernier. D'autres pays comme la Corée l'ont adoptée depuis longtemps et ont pu faire fructifier ce nouveau marché, un sacré coup de pouce pour s'imposer sur les différences scènes e-sport.

Publicité

Cette différence de statut entre les différents pays crée un fossé parmi les joueurs professionnels qui se ressent lors des compétitions. Les joueurs provenant de pays où ils disposent d'un vrai statut, qui leur permet de bénéficier de certains avantages, ont une longueur d'avance sur les autres.

Une reconnaissance de ce type est un Graal qui permet aux joueurs de pouvoir s'entraîner dans de meilleures conditions, ce qui leur ouvre les portes de nombreuses compétitions.

La réaction des internautes

Comme toujours sur ce genre de débats animés, deux camps se forment. 

Ce n'est pas le premier sportif a trancher du côté de l'e-sport dans ce genre de débats et espérons que ce ne sera pas le dernier. 

L'e-sport est un marché qui séduit de plus en plus, de nombreux sportifs, et clubs sportifs investissent de plus en plus dans l'e-sport comme a pu le faire Michael Jordan l'an passé ou le PSG.

Lire plus sur :
Gaël Monfils