Une famille interpellée par la police après avoir joué trop bruyamment à Call of Duty - Dexerto.fr
Divertissement

Une famille interpellée par la police après avoir joué trop bruyamment à Call of Duty

Publié le: 17/Nov/2018 17:10 Modifié le: 17/Nov/2018 19:13

by Jules Serrurier

Partager


Une famille qui jouait trop fort à Call of Duty a fait penser à ses voisins qu’un incident de violence familiale se produisait et a appelé le 911, entraînant une importante réaction de la police.

La famille McKee, du comté de Volusia, en Floride, jouait une partie ensemble à la maison dans la nuit du jeudi 15 novembre, mais elle s’est un peu trop exprimée. Jamie McKee, qui jouait avec son mari et sa fille, a déclaré qu’elle “se fâchait contre eux pour m’avoir tiré dessus [dans le jeu]”, et criait : “Ne me tuez pas ! Non, laisse-moi me lever, laisse-moi un pistolet !”

Publicité

Cependant, la famille avait oublié que leurs fenêtres étaient ouvertes, ce qui signifie que leurs voix étaient facilement audibles pour leurs voisins. 

“Salut, j’appelle parce que j’entends mes voisins se disputer dans la rue et je suis un peu préoccupé par ce qu’ils disent. Uh, ma sœur habite avec moi et elle fumait une cigarette et elle les a entendus crier quelque chose comme une femme qui dit : “Non, s’il vous plaît, ne me tuez pas.” J’ai entendu un homme dire “Pourquoi as-tu pris mon arme ?”

Croyant qu’une situation potentiellement meurtrière se profilait, la police a envoyé six véhicules de patrouille à l’adresse. La famille McKee n’avait aucune idée de ce qui se passait : “Ils étaient chez mon voisin, armés de leurs fusils. Ils les tenaient contre leur poitrine et écoutaient les maisons aux alentours.”

Les images de l’incident ont été publiées sur la chaîne YouTube de la ville de DeLand. McKee dit “nous jouions à un jeu vidéo […] je parlais fort.” La police comprenait la confusion et Mme McKee a déclaré qu’elle était consciente d’avoir pris la menace au sérieux. “Maintenant, nous fermons les fenêtres et essayons de calmer nos voix du mieux que l’on peux”, a déclaré McKee à WFLA.

Publicité

La famille ne sait pas qui a appelé, mais a dit qu’elle présentait ses excuses à tous ses voisins pour le dérangement subi. Aucune arme n’a été trouvée dans la maison et aucune plainte n’a été déposée.