Divertissement

Faker perd son sang froid et rage quit Jump King après un énorme fail

par Cyril Pomathiod
Riot Games

Partager


Lee "Faker" Sang-hyeok est connu comme étant l'un des meilleurs joueurs de LoL au monde, mais son skill ne semble pas s'être transféré sur Jump King.

Avec son talent mécanique hors norme et son mental d'acier, Faker est rapidement devenu une superstar de League of Legends, et le seul joueur à remporter 3 titres de Champion du monde. Le midlaner de l'équipe coréenne T1 a fait ses débuts compétitifs en 2013 et a su se maintenir au meilleur niveau mondial pendant toutes ces années.

En plus de jouer en LCK, Faker stream régulièrement du League of Legends, même s'il peut occasionnellement lui arriver de montrer d'autres jeux pendant les temps d'attentes aprfois longs entre deux games de LoL. Et justement, Jump King semblait être le jeu idéal pour occuper sa communauté et lui entre chaque game.

Publicité

Alors qu'il progressait tranquillement sur ce jeu de plateforme particulièrement cruel et réputé pour sa difficulté extrême, Faker est soudainement victime d'un écran noir alors que la fenêtre de League of Legends fait des siennes, lui indiquant de manière quelque peu intrusive que sa partie commence à charger.

Surpris, il revient sur Jump King et constate que sa mésaventure l'a fait retomber plus bas dans le niveau. Pas démoralisé pour autant, il enclenche un saut afin de remonter... et tombe. Une fois, puis deux.... puis une troisième, pour se retrouver très loin du point où il était avant ce changement de fenêtre malencontreux.

En remarquant que sa mésaventure l'a carrément fait ressortir du château qu'il avait passé un bon moment à gravir, Faker quitte instantanément le jeu, sans doute pour évacuer sa frustration et se concentrer sur sa game de League of legends.

Publicité

Faker tremble lors d'une games aux WOrlds 2019
Faker tremble lors d'une games aux WOrlds 2019
Durant les demi-finales des Worlds 2019, on avait pu observer un Faker tremblant lors de sa défaite face à G2 Esports : l'une des rares fois de sa carrière où on pouvait ressentir son état de stress.

Une partie qui se passera d'ailleurs assez mal puisque le "Demon King" terminera sur un score de 2/5/3 avec Mordekaiser, et une défaite écrasante. Il est difficile d'établir un lien entre sa frustration liée à Jump King et sa défaite mais qui sait... peut-être que le mental du meilleur joueur de l'histoire de LoL n'est pas si imperméable que ça ?