Divertissement

Dr. Disrespect se fait "menacer" en live par sa propre fille

par Cyril Pomathiod

Partager


Pendant un marathon streaming de 24 heures sur Twitch, Dr. Disrespect a du faire face à la fureur d'un monstre terrifiant : sa propre fille qui a "envahi" son stream.

Dr. Disrespect est l'un des streamers les plus populaires sur Twitch, avec environ 3,7 millions de followers. Après son dernier stream sur Modern Warfare, l'influenceur a partagé un clip sur Twitter dans lequel on voit sa jeune fille envahir son stream.

Lorsqu'il lui demande comment elle s'est introduite dans la "Champion Arena", la fillette explique qu'elle ne sait pas. Finalement, elle admet qu'elle s'est faufilée "par l'arrière, là où toutes les autres souris s'infiltrent".

Publicité

Dr. Disrespect
Dr. Disrespect
Le Doc aurait-il enfin trouvé plus terrifiant que lui ?

Le Doc a alors profité de la présence de cette envahisseuse pour lui demander de raconter une histoire qui fait peur. Mais après plusieurs essais sans grande réussite de la jeune fille, Dr. Disrespect tente finalement d'expulser d'expulser sa projéniture hors du centre de contrôle de l' "arène".

Publicité

La fillette, qui se qualifie elle-même de "gros monstre", menace alors le célèbre streamer. Elle se met à crier sur le Doc, prévenant qu'elle allait lui infliger une "fessée sur le postérieur", mais aussi de lui voler ses bonbons et de lui faire "caca dessus". Un Doc visiblement terrifié a alors fait appel à la "sécurité" pour contrôler cette furie.

Publicité

Quelques secondes plus tard, le Doc déplore l'incompétence de ses agents de sécurité, incapables de gérer une menace qui fait "un huitième de leur taille". La fille du Doc s'est introduite dans son arène après seulement 2 heures de son marathon 24h sur Modern Warfare, à un moment où le Doc avait du mal à accéder au jeu à cause de problèmes de connexion.

Ce n'est pas la première fois que cette "petite souris" vient mettre son père en mauvaise posture. L'année dernière déjà, la fillette avait menacé son père de lui faire "caca dessus" si ce dernier tentait de lui mordre les orteils. Finalement, aucune menace n'avait été mis en oeuvre par le petit monstre qui avait plutôt dansé avec son papa.

Si ce la situation était bien évidement totalement maîtrisée par le streamer qui fait preuve d'une complicité touchante avec sa fille, on comprend immédiatement que la proportion du Doc à jouer un personnage hautain et faussement violent pourrait bien s'être transmise à sa descendance.

Publicité

Heureusement pour lui, Dr. Disrespect aura finalement réussi à écarter le danger et à reprendre son marathon Moder Warfare comme si rien ne s'était passé... même s'il est fort probable que la petite souris parvienne à nouveau à s'introduire dans l'arène un de ces jours.