Divertissement

Domingo est revenu sur les critiques faites à Radio Sexe

par Isabelle Thierens
Domingo, Twitch

Partager


Lors de son dernier live, Domingo a lancé une petite séance de discussion avec ses viewers. L'occasion d'évoquer divers sujets tels que le ban de Sardoche, son talk-show Popcorn mais aussi le retour de Radio Sexe.

Radio Sexe, l'émission lancée par Kameto, Kotei et Zack Nani a fait son grand retour pour une seconde saison. Ce dimanche 24 Novembre, près de 70 000 viewers se sont réunis sur Twitch pour ne rien manquer du live.

Publicité

Radio Sexe, Twitter
Radio Sexe, Twitter
Dimanche dernier, Radio Sexe a fait son grand retour

Si le succès semble avoir été au rendez-vous d'autres internautes sont plus mitigés par cette émission, notamment au vu de l'attitude des chroniqueur ou du contenu en lui même que des internautes trouvent également inapproprié.

Publicité

D'autres encore ont condamné l'hatitude de certaines personnes envers la nouvelle chroniqueuse Myriam Manhattan, qui n'a pas fait l'unanimité chez les aficionados de l'émission.

Publicité

Tout naturellement, les viewers de Domingo lui ont demandé son avis sur la question.

Manque de chance, il n'avait pas regardé l'émission, mais il avait vu quelques tweets passer autour de celle-ci et il en a profité du coup pour demander à son auditoire ce que eux en avaient pensé : "J'ai vu des retours un peu difficiles, et je vois de ce que vous dites que c'était un peu dur aussi".

Publicité

Je suis content pour eux ça marche super bien, l'an dernier je vous cache pas que j'avais un peu le seum, je faisais NRJ (...) les mecs dès que je mettais ah bah ce soir on a je sais pas qui en invité sur NRJ et que les mecs venaient me spam s*xe, s*xe, s*xe, j'étais en mode ah oui quand même (...) ton twitter tu veux pas que quelqu'un le regarde, le moment où 1 tweet sur 2 tu écris s*xe, s*xe, c'est drôle mais c'est une ambiance quoi

Une ambiance qui peut avoir plus de mal à passer ces temps-ci, vu les tendances et le contexte actuel.

"On est en 2019, maintenant dans une société ou tu peux pas te permettre de, de juste, et c'est, y'a du positif et du négatif c'est à dire que pour l'humour pur moi y'a 6 ans ce que je faisais c'est que j'étais sur bazoocam (...) y'a 6 ans c'était exceptionnel et pour l'époque et c'était bien, tu refais ça maintenant c'est plus dur"

Publicité

Selon Domingo du coup l'équipe de Radio Sexe a essayé de faire quelque chose "de plus poussé" là ou les fans attendaient juste "un truc plus basique".

Des changements qui peuvent être aussi considérés comme bienvenus : "ils essayent aussi un peu d'éduquer leur audience et ce qui est bien" à un moment où on est "à l'aube d'un nouvel Internet".

D'autant plus qu'ils n'ont pas toujours un public facile : "Kamel on connait son audience (...) pour Myriam, leur nouvelle chroniqueuse t'as des mecs ils lâchent quand même des sale p*te et tout même si t'as la majorité qui lâche du respect (...) au bout d'un moment tu te pose la question de c'est quoi la solution ?".

Le problème étant qu'ils seront jugé en partie sur leur public alors que sur les réseaux sociaux, les internautes ont tendance à mettre tout le monde dans le même sac.

À voir ce que donneront les prochaines émissions de Radio Sexe.

Replay (réservé aux abonnés)