Divertissement

Doigby et Squeezie ont eu un gros débat de société en live

par Paul Fouillade
Twitch : Gotaga

Partager


Le youtubeur et streamer Squeezie a profité d'une soirée avec son acolyte Doigby pour aborder différents sujets qui nous concernent tous. L'occasion pour eux de revenir sur certains débats, parfois brûlants de l'actualité.

Personnalité importante de YouTube, des réseaux sociaux mais aussi désormais du streaming, Squeezie est sans aucun doute l'un des mieux placés dans le paysage français pour aborder des sujets d'actualité délicats. On se rappelle d'ailleurs qu'il avait initié le mouvement "Balance ton Youtubeur" pour dénoncer les cas d'abus par certains influenceurs du milieu.

Malgré sans franc parler et sa personnalité débordante d'énergie, Squeezie est parfaitement au courant de la portée de ses paroles et n'hésite pas à entrer dans les plus vifs débats, tout en gardant à l'esprit, la limite indispensable qui sépare la discussion animée du dérapage médiatique.

Publicité

Youtube : Squeezie
Youtube : Squeezie
Squeezie a profité de son émission "La grosse Soirée" pour évoquer plusieurs débats houleux avec Doigby et ses spectateurs

Il a ainsi tout au long de son live, abordé des sujets aussi divers que la récente vidéo du Joueur du Grenier sur les dernières tendances de YouTube, les inégalités Hommes/Femmes ou encore les débats souvent très houleux autour de la place des LGBTQIA+ dans la société, etc. Comme toujours, Squeezie se montre très respectueux et discute librement de ces sujets avec Doigby.

A propos du Joueur du Grenier, Squeezie s'est dit impressionné par le professionnalisme de Frédéric Molas qui est revenu sur l'évolution de YouTube ces dernières années et sa déconnexion vis-à-vis de la plateforme.

Publicité

L'occasion aussi pour lui de rappeler que les créateurs de contenu francophones ne manquent pourtant pas d'imagination et se démarquent très bien de leurs équivalents outre-Atlantique. Un engagement largement suivi selon lui, par les communautés françaises qui rivalisent d'énergie pour soutenir leurs stars.

Après plusieurs débats, plus ou moins légers (comme le sens par lequel il faut manger ses crêpes), Squeezie a ensuite ironisé sur les différences de salaires entre les hommes et les femmes, qu'il trouve totalement injustifiées, et injustifiables. Il regrette d'ailleurs d'être plus entouré d'hommes dans son métier. L'occasion aussi pour lui d'expliquer la difficulté pour une femme de se faire respecter en tant que personnalité du milieu, notamment lors des critiques toxiques faites sur Internet qui sont démultipliées suivant votre sexe.

Rapidement, le sujet s'est dirigé vers le rapport de sa génération avec la place des personnes LGBTQIA+ dans notre société. De la même manière que pour les inégalités homme/femme, il explique ne pas comprendre cette haine et ce refus d'accepter que des personnes puissent s'aimer, quel que soit leur genre ou leur orientation sexuelle, notamment celles et ceux issus de sa génération.

Publicité

Une philosophie qu'il applique aussi au racisme qu'il trouve là encore inconcevable pour quelqu'un de son âge. Un sujet brûlant qui s'inscrit ici aussi dans l'actualité avec le récent dérapage du joueur professionnel Mickalow, banni de Twitch pendant deux semaines pour une "blague " de très mauvais goût.

Pour finir, Squeezie est revenu sur le "peut-on parler de tout avec n'importe qui ?". Là encore, il démontre son ouverture d'esprit en expliquant que oui on peut discuter de tout, à partir du moment où l'on est concerné par ces sujets et que l'on en possède une opinion travaillée et argumentée. Le fait de donner la parole à tous entraîne inévitablement des dérives contre-productives. D'ailleurs Squeezie a expliqué que c'est d'autant plus compliqué pour lui de donner son avis étant donné l'influence qu'il a sur son public. C'est d'ailleurs selon lui, la première et dernière fois qu'il abordait aussi profondément ces sujets.

Une opinion que partage dans son ensemble Doigby et dont il a notamment fait l'expérience tout au long de sa carrière du fait notamment de ses origines et de son surpoids, ce dont il a également témoigné pendant la soirée. Il y avait toutefois certaines nuances dans leur discours, notamment au sujet de privilégier des profils féminins à l'embauche, Doigby soulignant qu'ils préfère que les candidats soient choisis purement selon leur niveau de compétence sans qu'aucun autre critère ne soit pris en compte, dans un sens comme dans l'autre.

Publicité

Regardez Squeezie ► La grosse soirée ! (ft. Doigby) de Squeezielive sur www.twitch.tv