Charles Leclerc révèle qu'une course de F1 e-sport est plus dure que la réalité - Dexerto.fr
Divertissement

Charles Leclerc révèle qu’une course de F1 e-sport est plus dure que la réalité

Publié le: 6/Apr/2020 11:36 Modifié le: 6/Apr/2020 12:13

by Ludovic Quinson

Partager


Charles Leclerc est peut-être l’un des meilleurs pilotes de course actuel au monde, et récemment le Monégasque a remporté le Grand Prix virtuel d’Australie sur F1 2019 qu’il a qualifié “d’incroyablement difficile”.

L’année dernière, Leclerc avait couru pour sa première année chez Ferrari et a réalisé une excellente saison, remportant notamment deux Grands Prix.

Il a enchaîné ses deux victoires en débutant d’abord avec le GP de Belgique puis avec celui d’Italie devant les fans de Ferrari. Il a également terminé 10 fois sur le podium.

Publicité

En raison de l’épidémie du coronavirus qui a provoqué l’annulation et le retard de nombreux événements, la F1 s’est rapidement convertie à l’e-sport.

Le 5 avril, de nombreux pilotes professionnels se sont affrontés durant le Grand Prix virtuel d’Australie, et c’est le jeune Monégasque, Charles Leclerc qui a franchi la ligne d’arrivée en premier.

Leclerc a dédié sa victoire à son ami Anthoine Hubert, tragiquement disparu dans un accident en Formule 2 en 2019.

Alors que les commentateurs ont qualifié sa victoire de “facile“, Leclerc a directement répondu : “Facile tu as dit ?” Non ! C’était incroyablement difficile ! Il n’y a pas de G-Force comme nous l’avons dans la vraie voiture… Je transpire comme un fou. C’était une super course, vraiment amusante.

Publicité

Le pilote de 22 ans a expliqué que ses muscles ne lui faisaient pas aussi mal que dans une vraie course, mais que “la concentration devait encore être plus élevée“.

Je transpire beaucoup ! La victoire aurait probablement été plus difficile si tout le monde n’était pas sorti de la piste, mais ils n’auraient pas dû faire ces erreurs !” ajouta-t-il en riant. “C’était si difficile, tout le monde a été très rapide.

Après son interview d’après victoire avec les organisateurs du Grand Prix virtuel, Leclerc a rejoint sur Discord les pilotes Lando Norris, George Russell, Alex Albon et Nicholas Latifi afin de discuter de la course.

Publicité

Je pense même que c’est peut-être plus difficile que la vraie vie ?” a déclaré Leclerc. Après des années avec les sentiments de la voiture omniprésents, ne pas en avoir était étrange et rendait très délicate la course selon lui. Il a ajouté que c’était “une bataille beaucoup plus mentale dans l’e-sport.

Ce Grand Prix virtuel d’Australie a rassemblé près de 182 000 spectateurs en simultané. De nouvelles courses comme celle-ci devraient bientôt se reproduire dans les jours à venir.