Divertissement

Alinity s'exprime sur sa "responsabilité" du ban Twitch de Dr Disrespect

by Ludovic Quinson
Twitch : HealthyGamer_GG / Instagram : drdisrespect

Partager


La célèbre streameuse Alinity Divine s'est récemment exprimé sur le harcèlement qu'elle subit en raison de ses controverses passées, et a également répondu aux rumeurs selon lesquelles elle serait responsable du ban Twitch de Dr Disrespect lors d'une émission avec le psychiatre Dr K.

Alinity Divine est une streameuse très populaire sur Twitch, comptant plus de 1,2 million d'adeptes sur la plateforme de streaming. Cependant, depuis maintenant un bon moment, elle subit une haine continue de nombreuses personnes en raison de ses différentes affaires controversées qui ont souvent suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

Advertisement

Cependant, cette haine contre la streameuse a été exacerbée suite au surprenant ban définitif du streamer Dr Disrespect de Twitch. Des trolls l'ont accusé d'être responsable de cet incident après la publication d'un faux post sur Reddit.

Instagram : Alinity

Bien que la raison exacte du ban du Doc soit encore inconnue au moment où nous écrivons ces lignes, Alinity s'est exprimé sur ces accusations lors d'une rencontre avec le psychiatre Alok "Dr. K" Kanojia, le 6 juillet, où elle a parlé de la haine constante qu'elle reçoit en ligne.

Advertisement

"Vous devez comprendre, je suis devenue le punching-ball d'Internet", a-t-elle expliqué. "Dr Disrespect a été banni, ok, je n'ai jamais rencontré ce gars, je ne lui ai jamais parlé, je n'ai jamais eu d'interaction avec lui. Il a été banni, et j'étais en tendance sur Twitter avec son bannissement. Les gens me disaient que c'était de ma faute s'il était banni."

"Les gens me harcelaient en me demandant pourquoi Twitch l'avait banni", a-t-elle poursuivi. "'Tu as couché avec lui ?' Et je me suis dit, mec, c'est quoi ce bordel ? J'étais obsédée par le fait de savoir pourquoi il avait été banni, parce que je voulais prouver à ces gens que ça n'avait rien à voir avec moi."

Mais ce n'est pas tout. Alinity a également admis avoir développé des pensées néfastes en raison de la haine qu'elle a reçue au fil des années, affirmant qu'elle souhaitait pouvoir "passer à autre chose" et exprimant même le souhait d'aller en prison pour avoir fait face au harcèlement constant.

Advertisement

"Je pourrais me tuer", a-t-elle révélé pendant le live. "J'y ai pensé tant de jours, tant de fois. J'avais déjà un plan sur la façon dont j'allais le faire."

Heureusement, Alinity a également admis qu'elle avait quelques amis proches qui l'ont beaucoup aidée, et a ensuite admis le ridicule de la culture de la haine sur Internet et les folles rumeurs qui l'entourent.

Cette émission fait suite au tweet du célèbre streamer Tyler "Ninja" Blevins, qui s'est excusé pour un commentaire qu'il avait fait sur le fait qu'Alinity avait jeté un chat par-dessus sa tête il y a maintenant un an.

Advertisement

Ce live durant lequel Alinity et le Dr K ont pu échanger une conversation émotionnelle fait également suite au décès du streamer Byron "Reckful" Bernstein, qui s'est tragiquement ôté la vie le 2 juillet, ce qui a conduit à une plus grande discussion au sein de la communauté audiovisuelle dans son ensemble sur la conduite en ligne et la culture d'Internet.