CS:GO

[VIDEO] Le moment où OpTic Forsaken a tenté de supprimer son hack en LAN sous les yeux d'un admin

by Nicolas Vittoz
CSGO2ASIA

Partager


Le joueur indien Nikhil 'forsaken' Kumawat est devenu la risée de la communauté e-sport après avoir été pris en flagrant délit de triche en pleine LAN CS:GO à 100 000$.

Lorsque OpTic Gaming a annoncé en grande pompe la formation d'un roster CS:GO indien début juin, les dirigeants de la célèbre structure américaine ne se doutaient certainement pas que cette aventure prendrait fin quelques mois plus tard de manière totalement ridicule.

Advertisement

Pourtant c'est malheureusement ce qu'il s'est passé ce vendredi 19 octobre à Shanghai où se disputait la phase de poules de l'Extremesland Zowie Asia, une LAN CS:GO asiatique à 100 000$.

Il s'agissait là du premier déplacement hors d'Inde des OpTic India, mais celui-ci aura été de courte durée. Après une première défaite contre les Malaisiens de FrostFire, forsaken et ses coéquipiers devaient jouer un match décisif contre les Vietnamiens de Revolution.

Advertisement

Tout avait bien débuté pour eux avec une victoire 16-7 sur Inferno, mais alors qu'ils menaient 10-9 sur Cache, le match a été interrompu le temps qu'un admin vérifie le PC de forsaken, suspecté d'y avoir installé un hack.

Pris sur le fait, le jeune joueur indien a senti que le vent ne tournait pas en sa faveur et a donc eu recours à une manœuvre désespérée. Sous le regard effaré de ses coéquipiers et de son coach et surtout sous les yeux de l'admin il a ainsi tenté de supprimer le hack pour éliminer les preuves. Un moment capturé en vidéo comme vous pouvez le voir ci-dessous et qui a provoqué des moqueries de la communauté e-sport partout dans le monde.

"Le moment exact où les admins de l'Extremesland 2018 ont attrapé forsaken et où il a tenté de supprimer le hack."

Advertisement

"Utiliser des hacks en matchmaking. Utiliser des hacks en match pro online. Utiliser des hacks en LAN. Supprimer des hacks sous les yeux d'un admin."

Mais cette affaire pourrait également avoir de bien tristes conséquences pour forsaken lui-même, mais aussi pour ses coéquipiers. L'équipe a en effet été immédiatement disqualifiée de la compétition au grand désespoir des joueurs et du staff.

"Triste pour OpTic India."

Advertisement

OpTic Gaming a ensuite annoncé la mise à la porte de l'ensemble du roster. Mais c'est surtout l'intégrité physique de forsaken qui pourrait être en danger. La rumeur a en effet commencé à circuler affirmant que des fans indiens de CS:GO pourraient attendre forsaken à la descente de son avion pour s'en prendre à lui.

"Nous avons entendu des rumeurs que des membres de la communauté indienne de CS:GO attendraient l'arrivée de forsaken à sa destination pour "lui rendre la monnaie de sa pièce". Cela ne présage rien de bon. Calmons nous les gens. Il n'y aucun besoin de ce genre de réaction."

Espérons donc que ces menaces ne restent que des mots. Fort heureusement, la triche en LAN e-sport reste un phénomène très rare même si parfois des soupçons sont exprimés à tort, comme lors de l'Occitanie Esport sur Fortnite où le joueur Solary Kinstaar avait été accusé d'utiliser une macro.