CS:GO

kennyS revient sur les changements chez G2 et son évolution en tant que joueur pour 2020

par Paul Fouillade
ESL

Partager


La saison 2019 de Counter-Strike n'a pas été tendre avec Kenny "kennyS" Schrub et ses coéquipiers de chez G2. Cependant alors que le Groupe C du BLAST Premier Spring Series s'apprête à commencer, le phénomène français se sent confiant, de quoi effrayer ses adversaires.

kennyS est une légende de Counter-Strike. Certains diront même que son pic de performance en 2014 avec Titan n'a encore jamais été égalé par un autre joueur. Ce sensationnel sniper est une star depuis si longtemps qu'on en viendrait presque à oublier qu'il n'a que 24 ans et encore tellement de défis à relever devant lui.

Au second semestre de 2019, après des résultats en dessous des attentes, G2 a pris la décision d'ajouter à l'équipe le bosniaque Nemanja "huNter-" Kovač et le serbe Nemanja "nexa" Isakovič à l'équipe. Pour kennyS, ce fut un nouveau challenge, pour la première fois dans sa carrière professionnelle, le français se retrouvait au sein d'une composition internationale.

Alors, comment s'est passée cette transition ? Quelle confiance ont les joueurs de G2 sur leurs chances en 2020? Comment a-t-il modifié son style de jeu au fil des ans ? Pense-t-il pouvoir revenir un jour en haut du classement et selon lui, qui est actuellement le meilleur AWPer du monde ?

Publicité

Kenny a répondu à toutes ces questions et bien plus juste avant sa première LAN de l'année 2020 pour G2.

Tu joues actuellement pour une line-up internationale pour la première fois de ta carrière, avec un leader in game qui ne parle pas français - est-ce que ça a été difficile de s'adapter et comment est-ce que cela a affecté ta manière de jouer ?

KennyS : Ça a été une sacrée transition ! Donc oui, parler dans une langue différente qui n'est pas celle que dont tu t'es servie pendant toute ta carrière est quelque chose dont il faut s'habituer. Cela m'a pris quelques semaines avant d'être capable de communiquer naturellement et me sentir à l'aise. Cela a affecté mon style de jeu au début quand j'ai dû penser à faire des calls sur la carte, il y a cette petite latence entre ce que tu veux dire et le temps que ton cerveau traite l'information. Tu dois y penser ce qui rend tout plus mécanique et aussi plus difficile. Mais tu finis par t'y habituer et je suis toujours très heureux lorsque je dois faire ou apprendre quelque chose de nouveau, ce sont de nouvelles expériences !

L'équipe a été ensemble pendant quelques mois maintenant mais le passage à une line-up internationale a dû être assez délicat. Est-ce tu sens que G2 a atteint sa forme optimale ou t'attends-tu à ce que cela prenne plus de temps ?

kennyS : Et bien, nous avons changé notre roster à la mi-saison et comme je viens de le dire, ça a été un sacré changement pour chacun d'entre nous ! Nous voulons vraiment nous concentrer sur la visibilité et l'expérience en LAN, ce que nous avons fait l'année dernière. Nous avions à peine le temps de nous entraîner, ce qui a entraîné un manque de fraîcheur et de formation en raison du grand nombre d'événements auxquels on a participé. Mais encore une fois, nous avons fait ce choix et nous n'avons peut-être pas eu les résultats escomptés, mais nous avons traversé beaucoup de choses en très peu de temps et c'est vraiment précieux pour nous. Nous avons eu plus de temps pour nous entraîner maintenant que la saison 2019 est terminée et c'était vraiment nécessaire.

De nos jours, il faut beaucoup de temps à une équipe pour trouver la chimie parfaite et travailler ensemble de la manière la plus productive possible. C'est ce que nous essayons de réaliser, je sais de quoi nous sommes capables, mais avons-nous atteint notre apogée ? Non, nous devons d'abord être un peu plus patients avec nous-mêmes.

Qu'est-ce que tu apprécies en jouant avec huNter et nexa ? Qu'ont-ils apporté à l'équipe ?

kennyS : Nous nous sentions vraiment bien à l'idée qu'ils rejoignent l'équipe, d'autant plus que d'autres équipes les surveillaient également et ils ont choisi de nous rejoindre.

huNter est incroyablement skillé, un excellent coéquipier et au mental d'acier. Au-delà de son impact sur le serveur, il est vraiment discipliné et sérieux en ce qui concerne CS et toujours prompt à corriger les choses très rapidement. Il est toujours gentil avec tout le monde et il est prêt à aider n'importe quel membre de l'équipe, il veut que tout le monde se sente à l'aise et est vraiment d'un grand soutien. Je ne me souviens pas avoir joué avec quelqu'un comme ça depuis des années. Il n'est pas parfait, personne ne l'est mais comme pour nexa, il est fait pour le haut niveau et il a l'air étonnamment très expérimenté bien qu'il ne s'agisse que de sa deuxième saison en tant que joueur professionnel.

Publicité

nexa est un mec vraiment intelligent, très ouvert d'esprit et un leader de confiance. Il est jeune mais semble déjà très mature et expérimenté, la manière dont il nous parle avant les matchs me donne toujours des émotions positives.

Nous avons une excellente atmosphère au sein de l'équipe et nous sommes vraiment chanceux de les avoir.

huNter CS:GO ESL
ESL
huNter et nexa ont rejoint G2 esports fin 2019

En ce qui concerne ta propre manière de jouer, tu semblais dans une bonne progression fin 2019. Est-ce que tu penses que tu peux continuer dans cette lancée et peut-être atteindre de nouveau le niveau que tu avais montré chez Titan ?

kennyS : Je ne sais pas. Je suis un joueur et un homme différent aujourd'hui. La manière dont j'approche le jeu est vraiment différente des premiers jours de ma carrière. Le début est toujours le plus simple, surtout quand tu commences aussi jeune comme je l'ai fait. Je ne suis pas à la poursuite du passé. Je travaille pour rechercher la meilleure forme possible dans la meta et tout en étant aussi efficace que possible avec des joueurs avec lesquels j'évolue constamment.

Je veux continuer à progresser et atteindre mes objectifs. Je suis tombé de haut et tout ce sur quoi je me suis focalisé en 2019 était de grimper à nouveau. En ce moment, je veux juste continuer à remonter. Parfois tu dois recommencer, réaliser que tu n'es plus où tu en étais et où tu voudrais être.

Publicité

Tu as toujours eu un style d'AWPer unique. Quand tu a commencé à apprendre le jeu, est-ce que tu as étudié d'autres AWPer ou est-ce que tu a développé ton propre style dès le départ ?

kennyS : Pour être honnête, je n'avais pas vraiment d'idole à l'époque, markeloff était celui que j'appréciais le plus quand j'étais jeune mais j'ai un style unique et je pense que je l'ai construit moi-même à travers mes différentes expériences (sur des FPS principalement) où je me débrouillais très bien avec un sniper sur des jeux comme DoD, TF2, CS 1.5/1.6, donc je pense que j'ai appris de tous ces jeux pour finir avec mon propre style. Ça a toujours été plutôt facile et naturel pour moi et il semblerait que j'ai apporté une nouvelle manière de jouer cette arme sur CS et c'est définitivement quelque chose dont je suis très fier. Je vois de plus en plus de joueurs essayer de jouer comme ça et ça me rend très heureux.

kennyS VeryGames CS:GO ESEA
kennyS VeryGames CS:GO ESEA
kennyS a notamment percé en 2012 chez VeryGames

On entend souvent parler de joueurs comme dev1ce qui étudient leurs adversaires et adaptent leur AWPing pour des joueurs et équipes spécifiques. Comment est-ce que tu prépares pour ces rencontres et est-ce qu'il y a des équipes ou des joueurs contre lesquels tu as du mal à AWP ?

kennyS : Oui absolument, je regarde tout le monde ces derniers temps. Dev1ce m'intéresse tout particulièrement parce qu'il a un style assez opposé et je pense qu'il est important pour un AWPer de se sentir à l'aise dans n'importe quelle situation. J'apprends de mes concurrents AWPers afin de devenir meilleur et un joueur plus impactant mais sans nécessairement chercher à les contrer. J'ai suffisamment confiance en mes compétences pour ça, même s'il est toujours intéressant de connaître le pattern et les déplacements de ses adversaires !

Je pense que l'adversaire le plus embêtant pour moi pourrait être 100 Thieves, ils sont vraiment structurés et c'est difficile de jouer contre eux.

Quant aux AWPers, je ne sais pas pour être honnête, c'était généralement difficile de jouer contre ENCE mais je pense que nous sommes maintenant assez habitués à leur style. Ils ont été très surprenants au début.

Selon toi, qui est le meilleur AWPer du monde actuellement ?

kennyS : dev1ce sans aucun doute. Il joue toujours comme il faut et s'intègre parfaitement au style de son équipe.

Dans le jeu actuellement, les meilleurs joueurs du monde sont des joueurs hybrides comme s1mple, ZywOo ou dev1ce qui dominent avec un large éventail d'armes. Est-ce que tu penses qu'il est possible pour un joueur classique dédié à l'AWP d'être le meilleur du monde comme tu l'étais lorsque tu jouais chez Titan ?

kennyS : Je ne sais pas mais une chose est sûre, les AWPers doivent maîtriser les fusils où ils finiront par être limités.

Publicité

Le nerf de l'AWP est l'une des mises-à-jour les plus décriées de l'histoire de CS:GO. Combien de temps est-ce qu'il t'a fallu pour t'habituer au changement ?

kennyS : Grossièrement, je dirai trois mois ou quelque chose comme ça mais pour l'accepter, bien plus longtemps que ça ! [rires] Je ne vais pas mentir, je me suis senti un peu foutu quand c'est arrivé, mais c'est ainsi. Les choses changent et l'AWP n'est pas la seule à avoir changé dans CS et tu dois t'y adapter. C'est pareil pour tout le monde.

kennyS G2 esports CS:GO
ESL
C'est la première fois dans sa carrière que kennyS évolue au sein d'une formation internationale

Que penses-tu qu'il arriverait au jeu si le nerf était annulé et l'AWP de 2014/2015 revenait ?

kennyS : Ne me donne pas de faux espoirs ;). Non, ça ne me rend pas spécialement nostalgique, je crois que c'est plus équilibré ainsi de toute manière, mais c'était quand même amusant !

Votre défaite contre Mousesports sur cs_summit a dû être difficile à digérer mais ton équipe a rebondi et a remporté les Champions Cup Finals. Comment avez-vous réussi à surmonter cette défaite aussi rapidement ?

kennyS : Oui, cette défaite n'aurait pas pu être pire. Heureusement nous avons rebondi et remporté l'événement de manière convaincante juste après. C'était un soulagement - cela montre notre caractère et nous étions fiers de nous. Une telle défaite est difficile, surtout à ce stade du tournoi, mais cela nous rappelle juste que CS est avant tout un jeu où l'on joue contre soi-même. Si tu ne joues pas à fond, tu peux facilement perdre, et inversement, je pense que cela fait partie de la beauté de ce jeu.

Qu'est-ce que l'on peut attendre de kennyS et de G2 en 2020 ?

kennyS : Notre préparation s'est très bien passée et jusqu'ici c'est l'une des meilleures que j'ai jamais eue et je pense que l'on peut faire beaucoup de dégâts. Cela dépendra de comment nous passerons en mode compétitif. Une chose est sûre, c'est une saison 2020 très excitante qui s'annonce devant nous et on ne veut pas la manquer !