CS:GO

CS:GO : Flusha condamné pour plus de 100 000€ d'évasion fiscale

by Cyril Pomathiod

Partager


La star de CS:GO Robin "Flusha" Rönnquist a été condamné pour une fraude fiscale datant de 2015. Il n'avait pas déclaré plus de 100 000€ de cash prize, par erreur d'après le joueur pro.

Flusha est un nom incontournable de la scène e-sport Counter Strike: Global Offensive. Le vétéran de suédois fait les beaux jours de Fnatic depuis 2013, ayant remporté sous le maillot "black and orange" 3 Majors et un multitude de tournois premier.

Advertisement

Les joueurs à pouvoir se vanter d'une carrière aussi longue et fructueuse sont rares dans l'e-sport, et les quelques joueurs suffisamment talentueux et durables pour y parvenir peuvent gagner beaucoup d'argent, via leur contrat comme les gains des tournois.

Flusha fait incontestablement partie de cette élite, et les nombreux tournois auquel il a jusqu'à maintenant participé lui auraient rapporté plus de 720 000€. Une belle somme, donc, qui le place dans le Top 20 des joueurs CS:GO ayant remporté le plus d'argent.

Advertisement

Fnatic CS:GO
ESL
Flusha a grandement participé au succès de Fnatic sur CS:GO

Néanmoins, qui dit grosses rentrées d'argent di taxes, et Flusha semble avoir quelque peu négligé ce désagrément lié à sa réussite par le passé. En effet, le joueur a manqué à la déclaration de plus de 100 000€ de gains de cash prize en 2015.

En Suède, pays d'origine du joueur, toute somme d'argent gagnée lors d'un événement e-sport doit être déclaré comme revenu et est donc soumise aux taxes. Au delà de 675 700 Couronnes suédoises (environ 67 000€), ces gains peuvent être taxés jusqu'à 57%.

Flusha a nié avoir tenté d'échapper à cette taxation, clamant que ce n'était qu'une erreur sans aucune malveillance.

Advertisement

Quoi qu'il en soit, le prodige suédois a été rattrapé par la justice et condamné à payer les taxes qu'il a évité à l'époque, ainsi qu'une pénalité équivalente à 40% du montant total (soit près de 20 000€). Néanmoins, Flusha échappe à 4 mois de prison la prison en échange d'une peine de 120 heures de services communautaires. Pour finir, il doit également verser 80€ au fond d'aide aux victimes de crimes en Suède... sans doute pas la partie la plus pénible de sa condamnation.

La bonne nouvelle pour les fans de CS:GO et de Fnatic, c'est que sa peine ne l'empêchera pas de continuer à jouer la Saison 2 de Flashpoint.