CS:GO

Cloud9 perd des millions de dollars chaque année sur CS:GO

par Paul Fouillade
Steve Bloom | Valve

Partager


Cloud9 a révélé qu'ils perdaient actuellement des millions de dollars chaque année pour entretenir une équipe CS:GO.

Lors d'une interview avec DBLTAP, le président de Cloud9, Dan Fiden a dévoilé à quel point le fait de maintenir une équipe dans CS:GO coûtait cher.

Il déclare que non seulement Cloud9 perdait plus d'un million de dollars par an sur leur pôle CS:GO, mais il est convaincu que c'est le cas pour n'importe quelle autre organisation opérant au plus haut niveau du jeu.

Publicité

"Soyons clair, Cloud9 perd entre 1 et 2 millions de dollars chaque année sur CS, et je mets au défi n'importe quelle équipe du top 20 dans CS de me prouver qu'elle ne perd pas un montant similaire."

En parallèle, il révèle que "Cloud9 fait plus d'argent avec Rainbow Six que sur CS actuellement", en dépit du fait que Rainbow Six soit un titre esport plus petit.

ESL Pro League
Helena Kristansson | ESL
Cloud9 n'est pas attendue à l'ESL Pro League mais rejoindra plutôt la nouvelle "B Site League".

La raison de cette perte importante serait apparemment causée par les disparités entre le coût pour entretenir une équipe, avec le salaire des joueurs, du staff, le logement et les montants que l'organisation peut gagner en participant aux ligues et compétitions sur CS. Il faut rajouter à cela le fait que le sponsoring n'est pas si évident étant donné la nature même d'un titre comme CS.

"Nous avons reçu environ 70 000 $ de la part d'ESL l'année dernière et c'est la plus importante distribution de revenus depuis la ligue sur CS. Nous dépensons plus de 70 000$ sur CS en un seul mois. En ce qui concerne les sponsors, nous avons et continuons de recevoir des demandes de nos partenaires de nous retirer de CS car le contenu est violent."

Publicité

Fiden a aussi expliqué que la qualité d'un titre comme CS:GO dans l'esport est la raison pour laquelle Cloud9 s'évertue à investir autant.

"Nous aimons CS et croyons en CS, c'est pourquoi nous prenons des risques avec CS. Nous mettons des millions de nos propres dollars - l'argent de Jack, mon argent, l'argent de nos investisseurs, à faire la chose la plus difficile, essayer de la faire fonctionner."

équipe ATK CS:GO à l'ESL Pro League
ESL
Cloud9 vient très récemment de faire l'acquisition de son nouveau roster, anciennement chez ATK.

Parmi les plus grand titres esports, CS:GO a historiquement été le moins surveillé par les développeurs. Des titres comme League of Legends, Overwatch ou Call of Duty ont tous pris le chemin des ligues franchisées, gérées par leurs propriétaires respectifs, tandis que Valve n'est toujours impliqué que dans les Majors de Counter-Strike.

Publicité

Si un tel circuit ouvert est salué par de nombreux spectateurs, l'un des avantages principaux de la franchise est la sécurité et les avantages financiers qu'elle offre notamment aux équipes impliquées.

Bien que CS:GO n'ait pas de ligue franchisée contrôlée par les développeurs, l'année à venir devrait voir une évolution dans cette direction de la part des principaux organisateurs de tournois. La nouvelle itération de l'ESL Pro League, le nouveau circuit BLAST Premier et la nouvelle "B Site League" de FACEIT devraient inciter à un plus grand engagement des équipes en échange de places garanties et d'un partage des revenus.

Publicité

Cloud9 a d'ailleurs fait savoir que l'équipe s'engageait dans la B Site League.