CS:GO

Un ancien joueur d'OpTic India rompt le silence après le scandale de triche avec forsaken

par Jules Serrurier

Partager


Agneya "Marzil" Koushik, l'un des anciens joueurs d'OpTic India CS: GO, a publié une déclaration sur le scandale impliquant son ancien coéquipier, Nikhil "forsaken" Kumawat.

forsaken a été surpris en train de tricher lors de l’événement LAN eXTREMESLAND 2018 à Shanghai, d’une valeur de 100,000 dollars, qui a entraîné sa disqualification, ainsi que celle du reste d’OpTic India. Le joueur coupable a été expulsé d'OpTic Gaming peu de temps après et le reste de l'équipe n'a pas duré plus longtemps, bien qu'il a nié le fait que ses coéquipiers avait connaissance de ses actions.

Marzil, qui faisait partie de l'équipe de forsaken depuis juin, a publié une longue déclaration sur Facebook, déplorant la tournure des événements et précisant le fait qu'il ne connaissait rien des agissements du tricheur.

Publicité

"Ce que forsaken a fait est impardonnable car il a détruit le travail acharné de nombreuses personnes et cela a coûté à de nombreuses personnes des emplois et des opportunités sans faute de leur part", a déclaré le joueur. "Je sais que j'ai également défendu publiquement forsaken dans le passé et je suis désolé pour la même chose. J'ai trop fait confiance à quelqu'un, car les systèmes d'anti-cheats ne pouvaient pas l'attraper depuis si longtemps."

Robin "ropz" Kool est un phénomène estonien qui a gravi les échelons de la FACEIT Pro League à un rythme alarmant, suscitant de nombreuses suspicions de la part de la communauté et d'autres joueurs professionnels.

Le jeune homme de 18 ans a finalement dû se rendre dans les bureaux de FACEIT et jouer devant les administrateurs pour prouver son innocence. Il a été repris par Mousesports peu de temps après. Malheureusement pour Marzil et le reste d'OpTic India, cela n'a pas été le cas pour forsaken. Il a également été prouvé que le joueur indien avait triché lors de la finale ESL India Premiership, un événement dans lequel OpTic India a remporté la première place.

Publicité

"Je profite de ce temps pour m'écarter de CS:GO en passant du temps avec ma famille et mes amis, en jouant à d'autres jeux vidéo et peut-être jouer quelque fois afin de garder mon niveau", a poursuivi Marzil. "Je ne sais pas à quoi ressemblera mon avenir, mais j'aimerais prendre une décision éclairée à ce sujet."