Cosplay

Ce cosplay d'Ochako Uraraka de My Hero Academia défie la gravité

by Lucas Vilpoux

Partager


Ce cosplay d’Ochako Uraraka de My Hero Academia nous donne la sensation d’être en apesanteur. La création incroyablement précise de l’artiste a laissé les fans stupéfaits.

Depuis ses débuts en 2016, My Hero Academia est rapidement devenu un phénomène culturel. Les téléspectateurs du monde entier sont tombés amoureux de l'intrigue de l'animé qui traite d’un lycée qui forme des adolescents avec des pouvoirs uniques, nommés Alters.

Advertisement

Le personnage pétillant et gentil d'Ochako Uraraka a toujours été dans le cœur des fans. Une cosplayeuse a donné vie à l’étudiante et nous montre son adoration pour elle dans une série de photos.

La charmante héroïne a le pouvoir de supprimer le poids de tout ce qu’elle touche, grâce aux coussinets sur chacun de ses doigts, ce qui lui permet de faire léviter les objets, voire elle-même pendant un cours instant.

Advertisement

La cosplayeuse défie les lois de la gravité en tant qu'Uravity

La cosplayeuse "Mina Starliart" s'est transformée en Uravity et a partagé son incroyable costume sur Instagram. La photographe "s.k.y.linephoto" a capturé l'artiste dans sa tenue noire et rose.

Mina a adopté le style d'Uraraka, grâce à sa courte coupe de cheveux brune, avec une perruque de "lemailcosplaywigs'', et à son maquillage qui reflète son visage de rose. Son costume est plein de détails, tels que ses protège-poignets et sa grande ceinture qui pend autour de sa taille.

La cosplayeuse a recréé la pose de l'héroïne de la série lorsqu'elle utilise son pouvoir, Zero Gravity. En ajoutant des effets spéciaux en post-production, on a l'impression que Mina contrôle les débris flottants autour d'elle.

Advertisement

L'artiste a également fait équipe avec une autre cosplayeuse, "motokocosplay'', qui a pris l’apparence de la populaire héroïne Mina Ashido. Les deux créatrices ont posé comme si elles prenaient un selfie comme les deux élèves de la classe 1A.

My Hero Academia a fait ses débuts en 2014 en tant que manga dans le magazine Weekly Shonen Jump. Son adaptation en animé a connu un succès mondial deux ans plus tard et sa popularité ne cesse de grimper.