Call of Duty

Une fuite indiquerait une suite à venir pour Modern Warfare en 2021

Publié le: 30/Oct/2020 8:32

by Paul Fouillade

Partager


Avant même que Black Ops Cold War n’arrive jusque chez nous, voilà qu’un leaker vient peut-être de découvrir le premier indice concernant le Call of Duty de l’année prochaine sur une suite potentielle à Modern Warfare.

Alors que la franchise Call of Duty dispose de 17 portes d’entrée sur différentes lignes temporelles, deux noms ressortent clairement du lot. A la fois la série des Black Ops que des Modern Warfare possèdent toutes deux le plus d’opus différents. Treyarch a d’ores et déjà sorti quatre titres différents pour les Black Ops et Cold War n’est plus qu’à quelques semaines de nous. En parallèle, Infinity Ward dispose également de quatre jeux avec les Modern Warfare, le premier de la trilogie avant eu droit à un reboot complet en 2019. Il semblerait à présent qu’un cinquième soit en préparation avec une fois de plus, Infinity Ward aux commandes.

Publicité

On a ainsi vu Sledgehammer Games ainsi que Raven Software passer au second plan. Au lieu du cycle habituel de trois ans, Infinity Ward n’en aurait que deux pour travailler. Nous sommes encore à plus de douze mois de ce jeu mystère de 2021, mais il se pourrait qu’on commence déjà à en voir les premiers indices.

CoD Modern Warfare 2019 Infinity Ward Capitaine Price
Infinity Ward
Le Capitaine Price est un personnage aussi populaire qu’important dans la série des Modern Warfare.

« Il semblerait que CoD pour 2021 soit un autre titre Modern Warfare ou quelque chose de ce genre, » rapporte ainsi le leaker bien connu, Tom Henderson. On en sait peu, mis-à-part ce détail clé, le cadre du prochain jeu étant apparemment déjà verrouillé.

« Naturellement, pas beaucoup d’informations pour le moment, mais c’est un cadre moderne », a-t-il ensuite confirmé. Compte tenu du reboot complet auquel a eu droit Modern Warfare en 2019, une nouvelle suite pourrait-elle être la prochaine étape ? Cela trancherait complètement avec le Modern Warfare 2 original de 2009 si Activision optait pour une telle solution.

Pour éviter la confusion, il y aurait de bonnes chances pour que le nom soit un peu différent, de la même manière que l’on a vu Cold War être ajouté à la suite de Black Ops pour le jeu de cette année. Il s’agit pourtant d’une suite directe à Black Ops 1. Attendez-vous donc à voir « Modern Warfare : quelque chose » ou presque pour le titre de 2021.

Publicité

Cela pourrait clairement être la suite des aventures de Price alors que celui-ci est désormais en train de monter une équipe de choc pour arrêter le terroriste russe, Victor Zakhaev. Si le scénario en cours de Warzone ne bat pas à plate couture la campagne principale de cette année, cela pourrait clairement être notre objectif pour la sortie de 2021.

S’il s’agit évidemment là de spéculations pures et simples, le leaker a également considéré le fait que le Modern Warfare 2 original serait inclut dedans. Après tout, ce ne serait en rien différent de la manière dont Infinity Ward a lancé Modern Warfare remastered en 2016.

Nous en sommes encore à bien des mois de la première information officielle sur le titre de 2021 alors prenez ces informations avec de grandes pincettes. Black Ops Cold War est clairement tout ce qui intéresse Activision actuellement. Tout ce qui concerne un jeu pour l’année prochaine est pour le moment mis de côté et nous ne devrions pas en savoir plus avant longtemps.

Publicité
Call of Duty

Sur Warzone une nouvelle vague de ban s’abat sur les tricheurs

Publié le: 23/Fév/2021 17:34

by Martin Thibaut

Partager


Les développeurs de Warzone, Raven Software, ont confirmé qu’ils avaient lancé une autre grande vague de ban. Elle concerne les joueurs qui avaient triché et utilisé des logiciels tiers dans le battle royale avant la saison 2.

Depuis sa sortie en mars dernier, Warzone s’est consolidé avec Apex Legends et Fortnite comme l’une des offres de premier plan sur le marché du battle royale.

Publicité

Le jeu devient de plus en plus complet, mais un gros problème est apparu: la triche. Les wallhacks, aimbots, ainsi que les autres bugs et exploits sont légion sur Warzone.

Une chose dont les fans se plaignent, à juste titre, de plus en plus finissant même parfois par se détourner de Warzone. Les développeurs ont donc lancé suite à cet exode un mouvement pour débarrasser des tricheurs, déployant de grandes vagues de ban à différents moments.

Publicité
Warzone à la troisième personne
Activision
Malgré la popularité de Warzone, les tricheurs et les bugs sont toujours légion à Verdansk.

Début février, les développeurs ont lancé des vagues de ban qui aurait éliminé plus de 60000 tricheurs.

La question d’un anti-cheat stable et effectif plane toujours, malheureusement aucune avancée conséquente n’ont été publiées par les développeurs à ce niveau.

« Nous avons dit qu’il y en aurait plus … Une autre nouvelle vague de ban a été lancée sur #Warzone », ont tweeté les développeurs le 22 février, sans donner à nouveau le montant exact du nombre de tricheurs qui avaient été touchés.

Publicité

Bien sûr, la nouvelle ravit les joueurs, mais il y a des choses que beaucoup aimeraient voir changer. Il y a encore des plaintes concernant des armes surpuissantes, des accessoires trop puissants et différents autres bugs dans le jeu.

Il reste à voir si ces vagues de ban vont continuer maintenant qu’il y en a eu trois en deux semaines. Ou si un système automatique efficace est mis en place pour gérer la situation.