Un streamer ban de Warzone dévoile le niveau des parties - Dexerto.fr
Call of Duty

Un streamer shadowban de Warzone dévoile à quel point ses parties sont devenues faciles

Publié le: 4/Dec/2021 18:14

by Isabelle Thierens

Partager


Un streamer, visiblement shadowban sur Warzone, a dévoilé à quel point cette sanction pouvait être un avantage puisque il s’est depuis retrouvé dans des lobbies d’une facilité déconcertante.

De l’avis général, Bbreadman est un bon joueur sur Warzone. Il évolue avec un K/D en moyenne à 5,99 et il est connu pour avoir coiffé au poteau en tournoi des têtes d’affiche comme Dr Disrespect.

Là où le bât blesse, c’est qu’il semble avoir été shadowban du battle royale, en raison de performances suspectes, ou d’un trop grand nombre de signalements. Loin de se laisser abattre, le streamer en a profité pour montrer ce que cela signifiait à sa communauté, à savoir dans son cas, obtenir des lobbies étonnants.

Publicité

Activision
L’anti-cheat RICOCHET devrait améliorer le quotidien des joueurs de Warzone.

En effet, alors qu’il a un K/D de 5,99 en moyenne et qu’il duo avec un streamer avec un K/D de 3,54, il a été placé dans des parties avec un K/D médian de 0,47.

Les joueurs shadowban de Warzone auraient des lobbies plus faciles ?

Alors qu’il faisait ses premiers pas dans l’univers des joueurs shadowban de Warzone, le streamer est tombé des nues. Si le shadowban l’oblige à jouer sur des serveurs avec une latence non négligeable, il semble contrebalancer cela avec un lobby vraiment plus facile.

Face à un niveau particulièrement inégal, le streamer a demandé de l’aide pour remédier à la situation, ce qui le place régulièrement dans des lobbies avec une latence plus élevée et où il doit faire la queue plus longtemps.

Publicité

Néanmoins, il a tiré le meilleur parti de cette situation. Depuis qu’il a partagé le premier lobby qu’il a obtenu, le streamer a augmenté son K/D à 6.0.


Pour l’heure on ne sait pas encore si sa sanction sera levée ou s’il continuera à obtenir des lobbies plus faciles. Quoi qu’il en soit, sa situation a semé le trouble auprès de la communauté Call of Duty, chacun se demandant si les joueurs sanctionnés n’étaient pas au final avantagés.

On ne peut qu’espérer que le lancement prochain de RICOCHET arrondira les angles sur Warzone, permettant aux joueurs d’y voir plus clair.

Publicité