Call of Duty

Un joueur pro suggère que les microtransactions affectent le matchmaking sur Modern Warfare

par Isabelle Thierens
Infinity Ward / MLG

Partager


Peirce 'Gunless' Hillman, joueur professionnel pour les Chicago Huntsmen, a suggéré que les microtransactions pourraient conduire les joueurs à des lobbies plus faciles sur  Modern Warfare.

Depuis la sortie de Modern Warfare en octobre, Infinity Ward est resté assez discret en ce qui concerne le matchmaking du jeu. De l'avis général, le matchmaking serait basé sur le niveau de jeu des joueurs afin de permettre de regrouper des joueurs avec un niveau de jeu similaire en multijoueur.

Dans une moindre mesure, il y a également eu des rumeurs concernant l'incidence de la microtransaction (MTX) dans Modern Warfare.

Publicité

Infinity Ward
Infinity Ward

Gunless a partagé son avis sur la question alors qu'il était en live avec Seth ‘Scump’ Abner.

Le joueur pro a suggéré que l'achat de contenu en jeu réduirait le MMR, ce qui signifie que les joueurs qui dépensent de l'argent réel en jeu seront placés dans des lobbies plus faciles.

"Plus vous dépensez d'argent dans le jeu (...) plus votre MMR diminue."

Le MMR est utilisé pour déterminer le niveau de jeu des joueurs. Un joueur plus qualifié aura un MMR plus élevé, tandis qu'un joueur moins qualifié aura un MMR plus bas.

Scump était assez sceptique quant à ce qu'il avançait. Gunless a déclaré que : "quand j'ai acheté 2 packs d'opérateurs, je me suis retrouvé contre des purs randoms."

Publicité

Bien que Gunless semble assez convaincu de ce qu'il avance, il est important de préciser qu'Activision et Infinity Ward ne divulguent pas de détails concernant leurs algorithmes de matchmaking. Par conséquent, il est impossible de confirmer ou d'infirmer quoi que ce soit..

Il y a déjà eu de telles rumeurs auparavant, le youtubeur PrestigeisKey par exemple avait affirmé qu'il avait été placé dans des lobbies plus faciles après avoir dépensé de l'argent.

Publicité

Des allégations qui font écho à un rapport de Glixel qui avait révélé qu'Activision avait breveté une méthode de matchmaking spécifiquement conçue pour encourager les joueurs à dépenser de l'argent via les microtransactions.

À l'époque, Sledgehammer Games (les développeurs de CoD: WWII) avait nié toute implémentation de ce système dans leur version de 2017 ou dans tout autre Call of Duty.