Call of Duty

Treyarch répond au bug des camouflages sur Black Ops Cold War

Publié le: 27/Nov/2020 10:32

by Paul Fouillade

Partager


Les camouflages Maîtrises dans Black Ops Cold War seront bientôt plus beaux qu’ils ne l’ont jamais été. Treyarch a en effet confirmé qu’un ensemble de correctifs lié aux camouflages arriverait dans un prochain patch.

Si vous avez déjà passé un bout de temps sur le dernier Call of Duty, vous savez certainement à quel point débloquer les derniers camouflages peut être très chronophage. Obtenir le cosmétique Dark Matter demande beaucoup d’efforts et pourtant, de nombreux joueurs ont d’ores et déjà réussi à l’obtenir quelques semaines à peine après la sortie du jeu.

Publicité

Malheureusement, ce camouflage Maîtrise n’est pas vraiment à la hauteur des attentes d’une partie de la communauté. Certaines armes affichent en effet une toute petite partie de ce camouflage alors que le reste de l’arme reste identique à son apparence d’origine.

Très vite, les joueurs ont été dégoûtés par ces skins pourtant si difficiles à obtenir mais il semblerait en fait qu’ils ne fonctionneraient pas exactement comme prévu par les développeurs. En effet, des correctifs sont en route et Treyarch a confirmé qu’il s’agissait là de l’une de leurs priorités pour le prochain gros patch du jeu.

Cold War camouflage Dark Matter M60
Reddit: u/azzazurq
Un exemple de ce que peut donner le camouflage Dark Matter sur la M60 à cause des récents bugs.

Tout d’abord, nous avons la confirmation que ces « modifications involontaires des camouflages Maîtrises » seront traitées dans la prochaine mise-à-jour. « Après notre dernier patch, certaines armes ont commencé à afficher certains camouflages Maîtrise différemment », expliquent ainsi les développeurs sur le Trello officiel de Treyarch.

Si aucune date exacte n’a pour le moment été communiquée, cela ne devrait pas prendre trop longtemps. « Nous cherchons à sortir un correctif pour ce problème dans notre prochaine mise-à-jour majeure, » a confirmé le studio.

Quoiqu’il en soit, si ces problèmes avaient découragé plus d’un joueur à tenter de débloquer ces camouflages et notamment le Dark Matter, vous n’avez désormais plus aucune raison de vous retenir. D’ici quelques jours tout au plus, ces camouflages devraient avoir un bien meilleur rendu et vous pourrez frimer comme il se doit avec.

Publicité

Viennent ensuite six autres problèmes majeurs que Treyarch cherche à régler. Certains sont assez vagues comme des crash de consoles ou des animations buguées. Cependant, d’autres sont beaucoup plus spécifiques.

Les niveaux de Prestige devraient ainsi être corrigés dans les semaines à venir. Si votre niveau ne s’affichait pas correctement, un correctif est actuellement en préparation.

Cold War atout Protection balistique Treyarch
Treyarch
En plus des correctifs à venir, Treyarch pourrait équilibrer cet atout dans un prochain patch.

Enfin, si aucun changement spécifique n’a été annoncé officiellement, l’équipe chargée de l’équilibrage discuterait actuellement de la puissance de l’Atout Protection balistique. Un nerf potentiel pourrait en effet arriver étant donné la popularité de cet atout depuis le lancement du jeu.

Le patch le plus récent est sorti le 25 novembre dernier et il faudra certainement attendre au moins une semaine avant de voir le suivant. Reste qu’au moins on a une idée un peu plus précise de ce qui attend les joueurs.

Call of Duty

Sur Warzone une nouvelle vague de ban s’abat sur les tricheurs

Publié le: 23/Fév/2021 17:34

by Martin Thibaut

Partager


Les développeurs de Warzone, Raven Software, ont confirmé qu’ils avaient lancé une autre grande vague de ban. Elle concerne les joueurs qui avaient triché et utilisé des logiciels tiers dans le battle royale avant la saison 2.

Depuis sa sortie en mars dernier, Warzone s’est consolidé avec Apex Legends et Fortnite comme l’une des offres de premier plan sur le marché du battle royale.

Publicité

Le jeu devient de plus en plus complet, mais un gros problème est apparu: la triche. Les wallhacks, aimbots, ainsi que les autres bugs et exploits sont légion sur Warzone.

Une chose dont les fans se plaignent, à juste titre, de plus en plus finissant même parfois par se détourner de Warzone. Les développeurs ont donc lancé suite à cet exode un mouvement pour débarrasser des tricheurs, déployant de grandes vagues de ban à différents moments.

Publicité
Warzone à la troisième personne
Activision
Malgré la popularité de Warzone, les tricheurs et les bugs sont toujours légion à Verdansk.

Début février, les développeurs ont lancé des vagues de ban qui aurait éliminé plus de 60000 tricheurs.

La question d’un anti-cheat stable et effectif plane toujours, malheureusement aucune avancée conséquente n’ont été publiées par les développeurs à ce niveau.

« Nous avons dit qu’il y en aurait plus … Une autre nouvelle vague de ban a été lancée sur #Warzone », ont tweeté les développeurs le 22 février, sans donner à nouveau le montant exact du nombre de tricheurs qui avaient été touchés.

Publicité

Bien sûr, la nouvelle ravit les joueurs, mais il y a des choses que beaucoup aimeraient voir changer. Il y a encore des plaintes concernant des armes surpuissantes, des accessoires trop puissants et différents autres bugs dans le jeu.

Il reste à voir si ces vagues de ban vont continuer maintenant qu’il y en a eu trois en deux semaines. Ou si un système automatique efficace est mis en place pour gérer la situation.